Orange pourrait avoir lancé une surveillance de masse de son réseau

En France, la liberté est censée être une des valeurs fondamentales de la république. Mais les impératifs du numérique et la peur latente les entourant font que l’Etat met en place une surveillance de plus en plus restrictive sur les réseaux. Orange aurait été un peu loin en lançant une surveillance de masse, selon les informations révélées par The Intercept.

Le numérique fascine autant qu’il effraie. Il faut dire que pour tous les services qu’il nous rend au quotidien, nous lisons également énormément de faits divers sur les abus qu’il occasionne. Sans compter bien sûr lorsque les terroristes utilisent des services web pour organiser leurs attaques.

De quoi faire entrer les gouvernements et entreprises à travers le monde dans un climat de peur. Et la peur mène bien trop souvent au côté obscur… En France, l’étau de la surveillance se resserre d’année en année sur les contribuables.

Aujourd’hui, le site The Intercept a révélé que la surveillance était peut-être beaucoup plus généralisée que prévu en France, particulièrement chez l’opérateur Orange. En effet, ceux-ci ont découvert que le télécom s’était équipé de cartes d’analyse du trafic du côté d’Endance, du même temps que d’autres sociétés dont les services de surveillance britannique.

Le but de ces cartes est bien sûr de capter les communications du réseau et analyser en profondeur les paquets qui y circulent. De quoi tester la sécurité de son réseau, certes, mais aussi de mettre en place une surveillance de masse aisément.

Dans un climat où les français s’inquiètent de plus en plus sur la sécurité de leur vie privée, l’opérateur va absolument devoir expliquer les raisons de ces liens entre les deux compagnies. D’autant que celui-ci n’exerce pas qu’en France mais est établi à travers l’Europe.

Quand on sait en prime que l’acteur historique des télécoms français lance sa propre banque, on est en droit de réclamer plus de transparence quant à cette nouvelle révélation. Affaire à suivre.

   Suivez nous sur Facebook   


  • Mots-clés

Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • intransigeant révolutionnaire

    Belle illustration du mélange des genres que de mettre la tête de ce pov’type de Steph Richard ! De toutes les magouilles et toujours là, de la caste politique au rang de hautement nuisible. On ferait bien de mettre sur écoute ces pov’types d’en haut et de rendre publique leurs magouilles.
    C’est étrange pas d’enregistrement dans le contentieux Crédit Lyonnais/Adidas/Tapie, ni dans ses activités au sein du cabinet Lagarde, ni de ses amitiés avec Oudéa son pote de l’ENA, sans parler de ses casseroles avec J-M Messier dans le juteux LBO du futur Nexity, ni même des polémiques lorsqu’il siégeait chez Veolia Environnement…
    C’est marrant écouter les autres à son profit oui, se faire épier soi-même jamais !

  • Thierry Brez

    Une raison de plus pour les quitter…

    • Jérémie

      Alors tu peux quitter tout le monde….

    • iAndroid

      Que ce soit Orange, SFR, Free ou Bouygues, tout le monde nous surveille.
      Bref, ce n’est pas un scoop et à partir du moment où tu n’as rien à te reprocher je ne vois pas où est le problème. Et avec les risques d’attentats, la cybercriminalité, etc c’est pour moi une nécessité d’être surveillé et on ne l’est même pas assez.
      Et puis rien ne t’oblige à vivre avec un smartphone, internet, etc.

      • benjisop

        Tu n’as pas tord sur le « tout le monde nous surveille ».

        Pour le reste, je ne suis absolument pas d’accord. Premièrement, « tu n’as rien à te reprocher je ne vois pas où est le problème ». Donc je mets des caméras dans ta salle de bain, tes toilettes et ta chambre alors ? Tu n’as rien à te reprocher donc pas de problème.

        « c’est pour moi une nécessité d’être surveillé et on ne l’est même pas assez ». Non, le droit à la vie privée est un droit fondamental de l’être humain. De plus, la cybercriminalité c’est pas balancer des sniffers et des catchers partout pour écouter tout le trafic, à la base il y a certaines protections qui sont volontairement faites pour ne pas qu’on puisse y accéder, pirate ou état. Laisser des backdoors, c’est aussi ouvrir la voie aux pirates classiques qui veulent juste se faire du pognon pour sur ton dos. D’une manière générale il est de toute façon impossible de tout surveiller et encore moins d’être efficace.
        Abandonner la liberté pour la sécurité est tout sauf ce qu’il faut faire.

        « Rien ne t’oblige à vivre avec un smartphone, internet ». Eh bien, ça commence à être faux, puisque de plus en plus de services sont dématérialisés y compris ceux de l’état, on parle même de feuilles d’impôts dématérialisés.

        • RemyM

          Je partage ton avis, mais je pense que notre ami Thierry voulait faire un peu de provoc

    • capton

      tu a des choses a te reprocher ? tu vend des barettes ?

    • anon

      Quitte ta banque, ton taff, ta sécurité social, et vie dans une cabane sur une ile (mais fais attention aux satellites ! )

      • lemaitre

        Sa femme aussi s’il en a une.

    • Diane

      C’est la même chose chez les autres puisqu’ils utilisent le réseau d’orange.

  • RémyM

    En France, la liberté est censée être une des valeurs fondamentales de la république.
    Savez vous brave gens que depuis juin dernier, BERCY sait tout, au centime près ce que tu possèdes financièrement. Et ce pour lutter contre le terrorisme . La liberté est bien une valeur fondamentale de notre belle République et bizarre, aucun journaliste n’en parle……

    • iAndroid

      En France c’est tellement la liberté que c’est l’anarchie, tout le monde fait ce qu’il veut sans avoir peur de quoi que ce soit surtout la « nouvelle génération qui se bat les coui**** de tout.
      Tant qu’il n’y aura pas de répression dissuasive et une surveillance accrue, au regard de la population qui augmente ça ne peut pas durer. De toutes façons, je pense que notre civilisation va s’effondrer sur elle-même et disparaître à cause du manque de ressources, de guerres et de virus. « L’homme est un loup pour l’homme » : ça résume bien notre avenir funeste… on s’auto-détruit.

      • lemaitre

        T’as hélas raison, y a pas pire que l’être humain!

  • Alfred

    Enfin je trouve bizarre de pointer du doigt Orange … vu qu’il gère tout le réseau puisqu’il en est proprio il est normal que ça ne soit que lui qui installe ces plateformes. Mais détrompez vous c’est les lignes de tous les clients INTERNET qui sont surveillés puisqu’ils passent tous par le backbone d’orange. C’est sûrement une demande de l’état suite aux événements actuels. Je préfère être surveillé et vivre en paix que l’inverse …