Orange : les petits opérateurs se rebellent contre son monopole sur la fibre

Les petits opérateurs des télécommunications, réunis autour de l’association Alternative Telecom et inconnus du grand public, ont décidé de prendre le groupe Orange pour cible, détenteur de 60% du marché « entreprises ». Craignant un risque d’éviction, ils souhaitent mettre en oeuvre une forme de “dégroupage”, via une offre de gros, qui leur permettrait d’utiliser le réseau fibre du 1er opérateur français.

Les petits concurrents s'en prennent à Orange


Leur réclamation ne date pas d’hier. Les petits opérateurs (Prixtel, Coriolis…) souhaitent bénéficier d’un meilleur accès au réseau de la fibre optique, pour atteindre les clients finaux. L’idée est de mettre en place une forme de « dégroupage ». Ainsi, les petits opérateurs disposeraient d’un branchement direct au réseau fibre appartenant à Orange. Ces petits opérateurs souhaitent s’implanter dans les grandes villes, afin de reprendre le monopole dont bénéficie Orange.

Orange présente des réticences

Ces petits opérateurs se heurtent toutefois à un problème de taille. Il tient au fait que la France a choisi un système de concurrence par les réseaux. Chaque opérateur doit investir lui-même pour construire ses propres infrastructures en matière de réseaux. Chaque opérateur est donc responsable de l’installation des réseaux ou non, argument avancé par Orange. Aucune régulation n’a été imposée à Orange. En clair : circulez ! Il n’y a rien à voir !

Pour l’association Alternative Telecom, l’argument ne tient pas. Elle avance qu’Orange se serait servi de son monopole préexistant dans le cuivre pour devenir dominant dans le secteur de la fibre. Elle estime également que, si Orange se sert de sa propre infrastructure très haut débit, celle-ci fonctionnerait en sous-régime.

L’Arcep se penche sur le sujet

L’Arcep, autorité administrative indépendante régulatrice des télécoms, vient de lancer une
consultation pour discuter des mesures à prendre. Elle envisage l’arrivée d’un 3ème acteur d’infrastructure, le petit nouveau Kosc, aux côtés de SFR et d’Orange. Alternative Télécom juge cette mesure insuffisante et persiste à demander l’ouverture de réseau fibre d’Orange pour les opérateurs alternatifs. Affaire à suivre.

Réagissez à cet article !
  • Tib[]r_Fr

    C’est quand même un comble : celui qui investit doit investir… pour les autres !
    Qu’Orange dépense des milliards pour installer la fibre partout, c’est normal. Par contre, qu’il refuse de laisser ceux qui n’ont rien payé en profiter à un coût dérisoire, c’est soudain inadmissible…

    A ce jeu là, quel intérêt a Orange de continuer à fibrer puisqu’au lieu de s’ouvrir l’accès à de nouveaux clients, il facilite la concurrence des autres (qui eux n’ont pas les mêmes charges réseau) ?

    • Pour la fibre , orange fait des constructions de lignes mais les autres opérateurs doivent payer aussi pour la construction de ligne Orange et ont donc accès à ces lignes.
      Free fait des installations fibre 10G-EPON , donc différent de Orange. Du coup, je ne comprends pas qu’ils disent que seul orange et SFR contruisent des lignes fibre. Ou alors j’ai rien compris.

      • Alexandre Vitt

        C’est parce que ça concerne le marché des entreprises, la distribution du réseau aux entreprises. Orange est majoritaire sur ce marché

      • alfred

        non ce que tu dis n’est pas vrai… ils proposent tous la même fibre mnt. Ce qu’ils disent c’est que seul Orange paye et construit les lignes fibre, et les autres ne font rien. c’est aussi simple que ça. Financièrement ils n’arrivent pas à suivre, ils sont occupés à faire des promos sur leurs forfaits.

        • C’est faux, Free déploie son 10G-EPON , c’est un fait .
          Aussi, Orange construit des lignes mais les autres opérateurs peuvent/doivent contribuer financièrement à la construction de ligne.

          • Alfred

            mais on s’en fou de la technologie utilisé. La boucle locale est la même. Le sujet ici est que Les autres opérateurs ne cofinancent pas. Si tu veux parler de techno tu peux ouvrir un autre sujet dans un forum

    • psgced

      Tiens sa me fait penser à un géant de l’énergie (EDF) qui grâce à son ancienneté à le monopole en France sur le réseau électrique mais sous couvert de concurrence doit revendre son électricité quasiment (j’exagère à peine) pour un euro symbolique à d’autres fournisseur type Engie pour qu’ensuite eux puisse le revendre plus cher aux consommateurs (et évidemment moins cher qu’EDF sinon sa passerait pas ^^)

    • Martin

      Nous sommes dans un pays fonctionnant d’une façon bien étrange ^^.

    • alfred

      C’est surtout que les autres peuvent racheter des droits de propriété sur n’importe quelle ligne à tout moment ! c’est juste qu’ils veulent avoir accès aux lignes gratuitement lol !

  • Alexandre Vitt

    Parce qu’Orange a le monopole. Et si ce monopole est trop agressif, ça pose des problèmes juridiques de concurrence déloyale et de dumping. Les investissements oui ça se tient comme argument, mais si y a jamais d’ouverture à la concurrence et des attributions d’office des marchés aux gros comme d’Orange, c’est les petits qui en paient le prix… surtout que si Orange fournit une partie de son réseau, il aura des rentrées d’argent dessus. D’ailleurs Orange loue déjà certaines de ses lignes à des opérateurs concurrents

    • Martin

      Concurrence déloyale car Orange se développe trop ? Et puis Orange n’a pas le monopole voyons ^^

      • Charpyplouf

        Non orange ne profite pas de coup minime pour utiliser le reseau ft ,c est sur un réseau bien vétusté pluS entretenu…helas Il suffit de voir un reseau R IP se construire y’a de l investissement structurant neuf orange surblinde les tuyau Ft existant en piteuse état… Donc peu de neuf …le coût de déploiement est piper..

    • Hito

      Le marché est ouvert à tous. Si les autres opérateurs dépensent leur argent à faire des promos au lieu d’investissements c’est leur problème ! Au bout d’un moment faut arrêter de taper sur celui qui fait TOUT

      • Alexandre Vitt

        Toujours est-il que les monopoles sont interdits et que la concurrence doit trouver sa place dans l’espace communautaire

        • diane

          mais il y’a pas de monopole puisque les autres opérateurs peuvent co-financer. Tout le système de déploiement fibre a été conçu pour abolir le monopole. ça n’existe pas.
          Si je te dis que la France est une dictature, vas-tu relayer que la France est une dictature ? non, c’est une fausse information.
          C’est la même ici, il n’y a pas de monopole. Ils ont qu’à cofinancer les lignes, et ils peuvent le faire quand ils veulent (il n’y a pas de contrainte temps).
          C’est juste qu’ils ne veulent pas payer.

          • Alexandre Vitt

            Les lignes appartiennent a Orange. Ils ont tout. Ils les louent aux concurrents et se font du blé sur leur dos

          • diane

            les lignes fibre appartiennent à Orange puisqu’il a payé pour les mettre. C’est normal ! sinon file moi ton appart aussi, je n’en ai pas !

            ils se font du blé sur leur dos ? ah bon ??? j’aimerai savoir ce que les concurrents ont fait en fait pour avoir droit aux lignes comme ça.

            Finalement, la loi française dit que si un opérateur tiers souhaite accéder à une ligne fibre, il doit participer financièrement à sa construction, ou la payer plus tard avec une pénalité de retard. Donc je répète, il n’existe pas de monopole. Juste des concurrents qui ne souhaitent pas payer la construction de la fibre.

            Donc maintenant tu peux arrêter de répondre car tu ne fais que rabaisser le niveau QI de ce site. Informe toi avant. Merci

          • Alexandre Vitt

            Bah Orange accepte leur intrusion donc Orange est d’accord. La concurrence elle a le droit d’exister aussi

          • Alexandre Vitt

            Et la loi française elle peut dire ce qu’elle veut, elle est pas toujours appliquée, c’est pas parce qu’elle le dit qu’ils vont le faire. Je parle pas théorie, je parle factuel. Et les débats avec politesse ça fait de mal à personne. Merci.

          • Diane

            Et comment tu sais que la loi n’est pas appliquée ? Es-tu le financier qui gère ce sujet ? Non. Sinon tu saurais qu’elle est Bien appliquée.
            Si la loi n’était pas appliqué ça ne serait pas une plainte auprès de l’Arcep que les opérateurs auront fait, mais une plainte au ministère de la justice.
            Le souci est que ton débat est basé sur des préjugés. Encore une fois renseigne toi avant.

          • Alexandre Vitt

            Ah bah la cest vous qui connaissez mal votre sujet. L’Arcep est compétente pour connaitre de plaintes a ce sujet. Vous en devenez ridicule …

          • Diane

            Non c’est vous êtes mal informé. Aucune entreprise ne se laisserait avoir si légalement elle a raison.
            S’ils viennent se plaindre auprès de l’Arcep cest qu’ils n’ont rien à reprocher à Orange légalement.
            Ils ne veulent pas cofinancer un point c’est tout. Faut pas chercher midi à 14h. Vous allez bientôt sortir un complot Rothschild derrière cette histoire !

          • Alexandre Vitt

            C’est vous qui n’y connaissez rien en droit surtout. Renseignez-vous sur ce qu’on appelle le droit souple des AAI après on pourra débattre de technique financière. S’il y a des plaintes à l’Arcep, c’est justement parce qu’ils ont des choses à reprocher à Orange, sinon les concurrents ne la saisiraient pas et l’Arcep n’aurait pas lieu d’exister !

  • legalize

    En même temps, quand je vois que quand la fibre a été dispo chez moi, le seul opérateur a bien vouloir me connecter a été orange car les autres ne voulait pas prendre les frais de raccordement a leurs charges, faut pas chercher pourquoi les gens ce rabattent sur orange …

  • Romain Vitt

    Nous ne donnons pas notre avis là. On parle de monopole parce que c’est ce dont est accusé Orange par les petits opérateurs. On relaie en fait.

    • diane

      Donc vous relayer stupidement.
      OK je comprend mieux

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi Mi 6 : test complet, avis, écran, photo et autonomie

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 6 voici notre compte rendu sur le flagship chinois notre avis sur son écran, l’appareil photo et son autonomie. Nous allons voir si le dernier né du chinois est un flagship killer ou non, le constructeur dispose d’une certaine aura dans l’hexagone alors que ces produits ne sont pas commercialisés hors de ces frontières.

cdd1382478ca703d4aa2fac8ca70d9e9cccccccccc