Mariage Orange-Bouygues : les deux groupes confirment la signature d’un premier accord !

Maj. le 23 février 2018 à 10 h 16 min

Mise à jour : Les deux opérateurs ont confirmé ce matin la reprise des « discussions » en vue d’un rachat de Bouygues Telecom par Orange. Même s’ils restent prudents, ils confirment la signature d’un premier accord. Orange confirme « la reprise de discussions préliminaires avec le groupe Bouygues » dans son communiqué de presse. Bouygues confirme :

Un accord de confidentialité a été signé ce jour (mardi) par Bouygues et Orange […] À ce jour, aucune décision n’a été prise et rien ne garantit l’issue de ces discussions préliminaires- Communiqué de Bouygues Telecom –

Le projet de mariage entre Orange et Bouygues Telecom avance à grands pas. Selon le Journal Du Dimanche, les deux groupes auraient dores et déjà signé un premier accord. Les deux entités réunies représenteraient, après signature définitive, plus de 50% de part de marché.

orange bouygues mariage premier accord

Le JDD a publié hier un article expliquant que les deux opérateurs Orange et Bouygues Telecom auraient signé un premier accord dit de confidentialité la veille de Noël. Ce premier accord serait le point de départ des négociations qui finalement n’incluraient pas la chaîne de télévision TF1.

Les équipes s’entendent bien, les discussions avancent, on saura vite si on va au bout. Il n’y a pas d’obstacles pour le moment » au rachat de Bouygues Telecom par Orange […] Même si le sujet TF1 a été mis sur la table initialement, ce n’est pas du tout un sujet de discussion aujourd’hui- Source « au coeur des négociations » du JDD – 

Contactés par le JDD, aucun des deux groupes n’a confirmé ou infirmé. Toujours selon le JDD, les négociations devraient débuter à la mi-janvier pour un accord définitif qui devrait être trouvé un à trois mois plus tard. Au maximum, la fusion entre Orange et Bouygues Telecom devrait être officielle en Avril 2016.

Bouygues aura une participation inférieure à celle de l’Etat. Même symboliquement. – Source du JDD –

En gros, l’accord prévoirait que Bouygues Telecom serait valorisé à environ 10 milliards d’euros. 8 milliards lui permettraient d’obtenir une participation de 15% dans Orange. Cette entrée de Bouygues Telecom au capital d’Orange diluerait une partie de la participation de l’Etat dans Orange. Elle passerait sous la barre des 20% contre 23% actuellement mais resterait supérieure à celle de Bouygues Telecom.

« La clé de l’opération réside dans un accord avec Xavier Niel, le patron de Free »

Si l’Autorité de la Concurrence ne devrait pas s’opposer à ce mariage, Orange et Bouygues Telecom devraient en revanche se voir freinés par la Commission Européenne. La nouvelle politique de Bruxelles va à l’encontre d’accords nationaux. Elle vise en revanche des accords internationaux pour un réseau global européen.

Par ailleurs, après leur mariage, Orange et Bouygues Telecom s’octroieraient plus de 50% de part de marché. Orange occupe déjà une place dominante sur le marché européen, Bruxelles risque donc de tiquer.

Free et SFR pourraient donc également entrer dans la danse. C’est le groupe de Xavier Niel qui serait au coeur des négociations comme nous vous l’expliquions déjà il y a quelques semaines. Le quatrième opérateur pourrait racheter une partie des boutiques et infrastructures de Bouygues Telecom mais également une partie du personnel lié au réseau. En revanche, pour le personnel des boutiques, l’avenir reste incertain.

La question de la préservation de l’emploi sera d’ailleurs au coeur des négociations. Si le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron se montrera « très attentif aux emplois et aux investissements« , Martin Bouygues lui-même est très soucieux de ce point.

Il avait refusé de vendre à SFR-Numericable en juin dernier en raison de trop nombreuses craintes au sujet de l’avenir du personnel. Les syndicats s’en sont également inquiétés récemment de cette question.

Xavier Niel aurait donc un rôle primordial à jouer dans ces négociations. Selon le JDD « la clé de l’opération réside dans un accord avec Xavier Niel, le patron de Free ». Mais pour Free c’est surtout le gain de temps en terme de déploiement de son réseau 4G qui serait opportun.

En effet, si Free s’invite au mariage, il pourrait récupérer les bandes de fréquences de Bouygues Telecom. Pour rappel, la 4G de Bouygues Telecom est la meilleure avec celle d’Orange. En récupérant la 4G de Bouygues, Free ferait un bon en avant très important et pourrait par la même régler le problème de la fin du contrat d’itinérance avec Orange prévue pour 2017.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.