Huawei : le FBI et la CIA recommandent de ne pas utiliser ses smartphones, la paranoïa va-t-elle trop loin ?

Huawei est dans le viseur de plusieurs agences américaines dont le FBI, la CIA et la NSA. Les patrons du renseignement aux États-Unis s’inquiètent de l’influence du géant chinois et ont partagé quelques recommandations lors d’un comité sénatoriale. L’une d’elle est claire : les citoyens américains ne devraient pas utiliser de smartphones ou services conçus par les constructeurs chinois Huawei ou ZTE. Après l’affaire de la 5G, les États-Unis ne céderaient-ils pas à la paranoïa ?

test huawei mate 10 pro ecran

Huawei fait peur aux agences américaines. Comme le rapporte CNBC, six patrons de services de renseignement entendus lors d’un comité sénatorial ont exprimé leurs craintes vis-à-vis de l’entrée de Huawei sur le marché US. Parmi eux, on ne retrouve pas moins que les patrons du FBI, de la CIA et de la NSA. Selon eux, les citoyens américains ne devraient utiliser aucun produit ou service de la marque chinoise, ou de ZTE, également inclus dans les discussions.

Chris Wray, directeur du FBI, a partagé « sa profonde préoccupation quant aux risques de permettre à une entreprise ou une entité redevable auprès de gouvernements étrangers qui ne partagent pas nos valeurs de gagner en puissance au sein de nos réseaux de télécommunication ». Il évoque la possibilité de « modifier ou voler des informations » et la capacité « d’opérer un espionnage indétectable ».

Huawei : ses smartphones déconseillés par la CIA, le FBI et la NSA

Alors que la pression économique et diplomatique exercée par la Chine ne cesse de croître, les États-Unis semblent être en état d’alerte maximal. L’équipe de Donald Trump envisagerait même de créer un réseau 5G unique entièrement contrôlé par le gouvernement américain afin de se prémunir contre les cyberattaques chinoises.

Nous ne sommes pas encore de retour à l’époque de la guerre froide, mais la paranoïa des États-Unis semble atteindre un nouveau stade. Huawei peine à y trouver des partenaires chez les opérateurs, on commence à comprendre pourquoi. Troisième constructeur mondial devant Samsung et Apple, il est devenu un acteur incontournable dans le monde entier et a su conquérir l’Europe. Mais aux États-Unis, tout est fait pour freiner sa course. La psychose va-t-elle trop loin ?

« Huawei est conscient qu’un éventail d’activités du gouvernement américain paraissent viser à mettre des bâtons dans les roues de Huawei sur le marché US », a déclaré un porte-parole à CNBC. « Huawei a la confiance de gouvernements et consommateurs dans 170 pays dans le monde entier et ne pose pas plus de risques de cybersécurité que n’importe quel autre constructeur ». Alors, de votre côté, qu’en pensez-vous ? Rejoignez-vous l’avis des agences américaines ou estimez-vous que la paranoïa est allée trop loin ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !