Google : la traduction visuelle gère maintenant 27 langues

Date de dernière mise à jour : le 17 mai 2016 à 16 h 41 min

 

Google améliore son service de traduction visuelle. Désormais, ce sont pas moins de 27 langues qui sont disponibles. Cette technique de réalité augmentée en est encore à ses balbutiements, mais les progrès se font à une vitesse assez spectaculaire.

Jusqu’à présent, Google translate ne proposait que 7 langues en traduction visuelle : l’allemand, l’anglais, l’espagnol, le français, l’italien, le portugais et le russe. Elle gère aujourd’hui 20 langues de plus, dont le suédois, le turc, le néerlandais et l’indonésien. Une aubaine pour les touristes sous Android.

L’application risque à terme de révolutionner notre manière de visiter un pays. A partir de l’objectif d’un smartphone, elle offre une traduction quasi instantanée en incrustation directe sur l’image. Cela permet de comprendre les textes écrits sur les cartes des restaurants, les panneaux, ou encore les journaux par exemple. L’image de votre smartphone reste identique, à l’exception du texte en langue étrangère qui est traduit.

La technique est complexe, et ne cesse de s’améliorer au fil des jours. Une technologie de reconnaissance des caractères est à l’oeuvre. Elle est le fruit d’une méthode de deep learning autonome. La précision s’améliore à chaque utilisation par les personnes

Autre bon point : pas besoin de connexion internet pour utiliser le service de traduction visuelle. Cela est très important, surtout lorsque l’on est un touriste qui doit payer le transfert de données à l’étranger à des tarifs prohibitifs.

Petit bémol cependant. Le texte ne s’affiche pour le moment qu’en anglais. Un peu limite, pour un service supposé aider les gens qui éprouvent des difficultés avec les langues étrangères ! Mais la technique n’en est encore qu’à ses balbutiements. Bientôt, les traductions devraient s’afficher également en français.

Pour vous faire une idée, une vidéo vaut surement mieux qu’un long discours…

 

via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article