Google Photos : après quelques jours de test, on l’adopte ?

Maj. le 1 juillet 2015 à 18 h 18 min

La semaine dernière, Google tenait sa conférence de lancement de la Google I/O. A cette occasion, la firme de Mountain View a présenté un nouveau service de photos baptisé Google Photos. Il ne s’agit pas foncièrement d’une nouveauté puisque le service faisait auparavant partie intégrante de Google+.

Désormais, c’est une application à part entière gratuite (sous certaines conditions) et disponible sur Android, iOS et sur le web. J’ai testé cette application pendant quelques jours et j’ai profité du week-end pour me faire mon avis sur la question. Alors après quelques jours de test de Google Photos, on l’adopte ?

test google photos

Interface ergonomique et intuitive, on adhère

En terme d’interface, il n’y a rien à dire. Google Photos est très bien fait, et les utilisateurs d’iOS y verront certaines similitudes avec l’application Photos d’iOS 8. Néanmoins, on sent la touche Google dans cette application.

La présentation est claire, le tout est extrêmement fluide et intuitif. Utiliser l’application Google Photos est un vrai plaisir au quotidien. Plutôt du genre à me lasser rapidement d’une application si la prise en main n’est pas assez facile, je dois dire que Google Photos a réussi à me séduire sur ce point.

google plus test menu

Le menu sur la gauche de l’application est clair mais finalement on ne l’utilise que très rarement. Google a en effet travaillé sur une manière plus intuitive de passer d’une fonction à l’autre.

Ainsi depuis l’interface « Photos », on peut basculer à l’ « Assistant » (nous y reviendrons plus précisément) d’un simple glissement de doigt vers la droite. Pour accéder aux albums, histoires, animations, vidéos, le tout classé, il suffit d’un glissement de doigt vers la gauche.

google photos test organisation

Enfin, en touchant le bouton recherche, on découvre que Google a organisé automatiquement les photos selon les lieux, les visages ou même les « types » (chats, visages, chiens, etc.). Je reviendrai sur ce dernier point, à la fois séduisant mais aussi un peu flippant. Quoiqu’il en soit, en terme d’interface, Google a fait du bon travail.

Synchronisation des photos : pas toujours au top

La première étape pour ceux qui, comme moi, ont voulu pousser l’application dans ses retranchements, consistait donc à transférer toute ma bibliothèque de photos depuis mon ordinateur vers Google Photos. Au total, 3866 photos à basculer sur le service de Google.

Autant être clair tout de suite ça prend du temps, surtout si comme moi, vous avez des clichés pris à partir d’un appareil photo de type reflex. D’abord toutes les photos ne seront pas prises en charge par le service et Google indiquera des échecs lors de la synchronisation. C’est en tout cas ce qu’il m’est arrivé. Et d’un autre côté (et c’est plutôt effrayant), Google m’a ressorti des photos dont je ne soupçonnais même plus l’existence.

google photos assistant
Exemple de photo dont je ne soupçonnais pas l’existence

Je précise que je n’ai pas opté pour la formule bridée qui conserve le format non compressé des photos. J’ai pris la formule totalement gratuite qui doit très certainement être celle que la plupart d’entre vous choisirons s’ils veulent utiliser Google Photos.

Que dire de la synchronisation donc ? Qu’elle est tout de même assez rapide, c’est plutôt convenable. Ma bibliothèque contenant plusieurs milliers de photos, j’ai attendu une demie journée pour une synchronisation complète avec un débit descendant de 32,56 Mb/s et un débit montant de 4,436 Mb/s (à titre indicatif).

google photos synchronisation debit

La première synchronisation s’est donc plutôt bien passée. Mais dans les jours qui ont suivi, j’ai eu la surprise de constater que les photos prises tout au long du week-end avaient bien été importées, et figuraient donc sur la page « Photos importées » mais rien sur la page « Photos » qui est censée regrouper toutes les photos. Un bug qui est plutôt dérangeant à l’usage et qui n’aide pas à s’y retrouver. A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai toujours le même problème.

Globalement donc, la synchronisation est plutôt efficace. Néanmoins, vous aurez des loupés, et n’aurez pas votre bibliothèque complète si vous optez pour la formule gratuite et que vous utilisez un appareil photo de qualité. Pour les passionnés de photo, Google Photos est donc un excellent complément mais un logiciel de photos est indispensable si vous ne voulez rien perdre du tout.

Assistant : le vrai plus de Google Photos

La fonctionnalité la plus bluffante de Google Photos est sans aucun doute « Assistant ». Comme son nom l’indique, cette fonction vous fera profiter d’un réel assistant, comme les photographes professionnels. Bon, pas tout à fait, il ne faut pas non plus abuser, mais c’est vraiment sympa.

google photos assistant selection collage

Alors à quoi sert cet assistant ? En fait, à faire les choses à votre place, comme un bon assistant. Dès que vous aurez synchronisé vos photos, l’application va repérer des points communs entre vos clichés (date, lieux, personnes, heure, visages etc.).

google photos collage

Grâce à ces informations, l’Assistant va alors créer automatiquement des montages de vos photos pour en faire des collages un peu à la manière de Layout d’Instagram, des photos retouchées (avec filtres, cadres etc.) et même des gifs animés.

google photos assistant top

L’une des créations automatiques les plus stupéfiantes est sans aucun doute « Histoire ». Google va en fait repérer les différents critères cités plus haut et créer un vrai album animé sur une période donnée. Par exemple, en ce qui me concerne, Google a compilé dans une histoire tous les clichés de mes vacances d’été, de Noël, de mes voyages, des évènements de type mariage etc.

google photos histoires

Et si cela s’appelle « Histoire » ce n’est pas pour rien. Une vraie histoire est racontée. Non seulement les photos sont compilées mais en plus dans l’ordre chronologique, à la seconde près, le tout agrémenté d’animations, de cartes etc.

google photos exemple histoire
Google connaît la date de l’évènement…

Résultat, vous avez une tonne d’albums magnifiques sans rien faire si ce n’est les renommer. Sachez que toutes les créations de l’Assistant sont soumises à votre approbation. Evidemment, une telle fonction ne va pas plaire à ceux qui souhaitent protéger un maximum leurs données privées.

google photos lieu
… le lieu précis…

Je vous avoue que j’ai été bluffé par cette fonction mais que j’ai tout de même trouvé tout ça un peu effrayant. On prend vraiment la mesure de jusqu’où Google nous traque. Se pose alors la question de savoir si vous êtes prêts à accepter cet état de fait, auquel cas vous trouverez cette application géniale, ou alors si vous ressentez une certaine gêne, auquel cas, je vous conseille vivement d’utiliser un logiciel de photos qui ne traite aucune donnée dans le cloud.

google photos carte histoire
… et vos déplacements

Conclusion : on adopte même si…

A l’heure où j’écris ces lignes, les photos qui serviront à illustrer mes propos sur cet article sont en cours de synchronisation sur Google Photos. Oui, Google Photos, je l’ai adopté. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est efficace. Il fait ce qu’on lui demande partout, tout le temps. C’est l’outil idéal pour les utilisateurs les plus mobiles.

L’interface épurée et très intuitive n’y est pas pour rien non plus. Tout est à portée de main. Et la fonction « Assistant » est un réel atout. Néanmoins, Google Photos n’est pas parfait. Il souffre de quelques bugs, notamment celui concernant la synchronisation qui est plutôt dérangeant. Même si on retrouve tous ses clichés, il faut prendre un autre chemin pour y accéder et c’est assez ennuyeux au début. On finit par s’y habituer.

google photos section photos

L’autre point qui peut déranger, c’est celui du respect de la vie privée. On constate vraiment dans cette application à quel point Google sait tout de nous. Au début, c’est donc plutôt effrayant, et puis après mûre réflexion on se dit que finalement, Google Photos ne fait que nous montrer tout ce que sait Google, parce que dans le fond, il le sait déjà depuis longtemps. C’est probablement triste à dire, mais quelque part, il est déjà trop tard, le meilleur moyen de protéger ses données aurait sûrement été de ne jamais mettre un pied chez Google.

Alors malgré ces défauts, Google Photos reste une application extrêmement puissante et bien faite pour tous les utilisateurs. Je n’en ai pas parlé mais la version web (qui nécessitera l’installation d’un logiciel permettant la synchronisation depuis votre PC ou Mac), ainsi que la version iOS sont tout aussi réussies. Et je n’ai pas parlé des fonctions de partage qui sont parfaitement intégrées à l’application.

Pour faire simple, Google Photos est désormais mon application de gestion de photos par défaut et je ne pense pas m’en séparer de si tôt. Et vous, avez-vous utilisé Google Photos ? Qu’en pensez-vous ? Vous avez aimé, détesté ? N’hésitez pas à nous donner vos impressions et à partager vos avis.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Que risque votre smartphone s’il reste exposé au soleil ?

Oublier son smartphone au soleil, c’est vraiment la loose. Pour vous convaincre qu’il faut être vigilant, particulièrement en ces temps de grande chaleur, voici un rappel des risques encourus par votre smartphone s’il reste exposé au soleil.