Google Glass : enfin la date de sortie en France, serez-vous séduits ?

Maj. le 14 avril 2016 à 18 h 30 min

Les Google Glass se sont incontestablement imposées comme un produit à part entière sur un marché des objets connectés en plein essor. Google a mis tout son savoir-faire en oeuvre pour proposer un objet unique en son genre, même si certains ont essayé de les copier, aux possibilités infinies, ce qui a déjà créé quelques polémiques comme l’interdiction de les porter dans les cinémas américains.

google glass echec annoncé

Malgré la prouesse technologique, Google n’est pas parvenu à imposer ses Google Glass au grand public. Leur sortie était initialement prévue pour 2014, mais à quelques semaines seulement de la fin d’année, Reuters annonce que les Google Glass seront disponibles pour le marché grand public durant l’année 2015, sans aucune autre précision.

Ce retard dans la commercialisation de l’objet connecté made in Google n’est pas en soi étonnant lorsque l’on connaît les diverses péripéties qui entourent ce projet, péripéties qui symbolisent l’échec annoncé de ces lunettes connectées.

Les Google Glass vont un peu trop loin

La promesse faite par la firme de Mountain View concernant ses Google Glass semble à première vue tout à fait futuriste. Vous enfilez votre paire de lunettes, et simplement grâce à la voix, celles-ci vous guident dans vos déplacements, prennent des photos, des vidéos, postent des statuts sur les réseaux sociaux etc. etc.

cinema google glass interdites
Les Google Glass sont déjà interdites dans les cinémas américains

Mais ces possibilités infinies proposées par les lunettes posent la question du respect de la vie privée. A tout moment, un porteur de ces lunettes peut photographier ou filmer autrui, et d’une simple phrase diffuser ses clichés sur les réseaux sociaux.

Sans que personne ne l’ait vu faire. C’est une incitation à la paranoïa puisqu’on ne saura pas si un porteur de ces Google Glass nous regardera où s’il sera en train d’enregistrer ce que nous sommes en train de faire.

De même, la question de la propriété intellectuelle est fortement inquiétée par ce type de dispositif. Il sera possible de filmer une séance de cinéma en direct grâce à ses lunettes. La violation de la propriété intellectuelle est déjà assez avancée pour en plus pouvoir profiter de ce genre d’outils. Il ne sera même plus étonnant avec ce type d’objet de voir des panneaux interdisant de les porter comme c’est déjà le cas aux Etats-Unis dans les salles de cinémas.

Un intérêt moindre

Outre ce problème d’avoir la sensation d’être constamment espionné, la question de l’intérêt d’un tel objet se pose. Sans viser particulièrement les Google Glass, le marché des objets connectés a du mal convaincre les consommateurs.

Et même lorsqu’ils craquent, les utilisateurs abandonnent en moyenne leur objet connecté dans les six mois suivant son achat. Et la recrudescence d’acteurs et de produits sur le marché n’y fait rien. Pas sûr donc que la commercialisation des Google Glass en 2015 soit une bonne idée.

Google Glass usages infinis

D’autant que les développeurs des Google Glass lâchent prise eux aussi. Selon Reteurs, sur 16 développeurs interrogés travaillant sur les Google Glass, 9 ont abandonné leurs projets. L’intérêt de travailler sur les lunettes connectées de la firme californienne n’est plus si évident.

Le potentiel de clients est relativement faible pour perdre plus de temps sur ces projets selon ces développeurs. Ils préfèrent travailler sur des montres connectées ou des casques virtuels.

Twitter, par exemple, a définitivement stopper ses efforts pour proposer ses services sur les Google Glass. Un séisme pour les initiateurs du projet. Pire encore, ce sont les ingénieurs maison qui quittent le navire petit à petit. Chez Google, les ingénieurs qui étaient à l’origine sur ce projet l’abandonnent au fur et à mesure pour se concentrer sur d’autres travaux.

Sergey Brin google glass
Sergey Brin ne sortait plus sans ses Google Glass, jusqu’à maintenant.

Cerise sur le gâteau, Sergey Brin, cofondateur de Google, qui ne sortait plus sans ses Google Glass, a fait une apparition publique sans elles. Face à la surprise générale, il s’est contenté de dire qu’il les avait laissées dans sa voiture.

Les Google Glass réservées aux entreprises et professionnels ?

Tout n’est pas noir pour autant puisque les Google Glass connaissent tout de même un certain succès chez les professionnels. Aux Etats-Unis par exemple, c’est le domaine de la santé qui est le plus friand des Google Glass. Ainsi, 19 hôpitaux utilisent les lunettes connectées pendant les opérations par exemple.

Mais ce n’est pas tout, puisque les Google Glass sont aussi expérimentées chez Boeing, Taco-Bell (fast food américain) et en France à la SNCF. Mais on est loin du produit révolutionnaire promis initialement par Google, et destiné d’ailleurs dans un premier temps au grand public.

Google Glass SNCF entreprises
La SNCF a testé les Google Glass sur ses contrôleurs

Car, outre le désamour du public pour ce produit, les Google Glass souffrent aussi d’un prix élevé. A 1500 dollars la paire de lunettes, pas sûr que Google trouve un public pour son objet si ce n’est les grandes entreprises comme celles citées plus haut. D’ailleurs, on se rend bien compte que le prix est aussi un frein majeur lorsque l’on se rend sur les sites de reventes et que l’on en trouve à moitié prix.

A 750 dollars, avec un joli catalogue d’applications, les Google Glass auraient certainement plus de chances de trouver un public. D’ailleurs, Google envisage même de séduire le public professionnel en proposant ses lunettes intelligentes avec cette remise de 50%. Un constat d’échec évident.

Alors, oui, les Google Glass sont un produits extrêmement innovant et futuriste. Mais les conditions de sa commercialisation sont encore difficiles, et son prix de 1500 dollars soit environ 1200 euros pour la France, et bien trop excessif.

Et même si Google souhaite les proposer au public en 2015, il est fort possible qu’il soit encore trop tôt. La firme de Mountain View pourrait bien revoir sa stratégie et cibler avant tout les professionnels, ce qui serait peut-être la meilleure solution. Et vous, seriez-vous prêts à craquer pour les Google Glass ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung va-t-il bientôt annoncer des lunettes connectées ?

Alors que les Google Glass ont été un véritable échec sur le marché grand public, Samsung pourrait bientôt lancer ses propres lunettes connectées. Un nouveau logo dévoilé par l’entreprise le laisse penser. Simples spéculations ou vrai projet ?