Facebook : la BBC y trouve des groupes pédophiles, Facebook livre les journalistes aux flics

Après de longues années d’enquête, la BBC était prête à confronter Facebook pour la présence de groupes pédophiles repérés par ses journalistes sur le réseau. Mais le site n’a pas vraiment compris, et a livré les journalistes et leurs preuves aux autorités tout en refusant l’interview prévue. Belle boulette pour le réseau social.

facebook autonomie

Internet est censé être un espace de partage magnifique faisant tomber les frontières pour permettre à des individus à travers le monde de communiquer. Les réseaux sociaux sont un excellent moteur pour cela, offrant une plateforme commune d’échange.

Hélas, tous ces bons sentiments sont bien vite corrompus. Les discours de haine, les contenus illégaux et les fausses informations pullulent sur Facebook par exemple. Ce dernier a été mis sous le feu d’une enquête énorme il y a peu, mais ses conséquences ont été pour le moins… étranges.

Des journalistes se font livrer aux autorités pour avoir dénoncé du contenu pédophile sur Facebook

Voyez-vous, les journalistes de la BBC enquêtent depuis plusieurs mois sur de nombreux groupes pédophiles existants sur le réseau social, et avaient réussi à les infiltrer pour réunir des preuves accablantes de leur existence. Ils ont donc demandé une interview au réseau social sur ce sujet.

Le but étant bien sûr de mettre le site devant son incapacité à gérer de tels groupes illégaux. Facebook a accepté cette interview, avec une condition : que les journalistes fournissent leurs preuves en images au préalable.

Lorsque ces journalistes les ont fournis… Facebook a immédiatement annulé l’interview, et les a livrés aux autorités britanniques pour avoir été à l’origine de ces photos compromettantes.

Le réseau social s’est excusé en invoquant le fait qu’il respectait tout simplement la procédure en vigueur face à de tels contenus, et les journalistes sont loin de devoir véritablement subir un procès dans ce cadre si particulier.

Mais la BBC a tout de même réussi à relever un problème important : 80% des contenus illégaux sur la plateforme ne sont pas retirés par les équipes de Facebook. Et malgré une interdiction légale, de nombreux pédophiles déjà condamnés sont tout de même présents sur le site.

Facebook Live : Mark Zuckerberg a la solution pour éviter les suicides en direct !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon : des pannes perturbent le Prime Day tout autour du monde

Amazon a rencontré de nombreuses pannes pendant le Prime Day à tel point que certains utilisateurs tout autour du monde n’ont pas pu y accéder. En effet certains d’entre eux ont été confrontés à un message d’erreur « désolé, quelque chose…

5G : les premiers forfaits arrivent en France dès 2020 !

Les premiers forfaits 5G vont débarquer en France à partir de 2020. L’Arcep et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat en charge du numérique, ont communiqué des informations sur le calendrier et la feuille de route de la France pour le réseau du…

Amazon : des objets nazis sont en vente sur le site !

Des objets nazis sont en vente libre sur Amazon, assure une enquête. Malgré les conditions générales mises en place par l’entreprise de Jeff Bezos, des bijoux, des armes, des habits et des livres glorifiant l’idéologie raciste infestent le site de…