Un boxeur démolit un troll internet qui le harcèle depuis des années (vidéo) !

Maj. le 16 novembre 2017 à 23 h 56 min

Vous l’avez sans doute tous remarqué, troller est presque devenu un art sur internet. Si cela reste parfois bon enfant, les limites de l’acceptable sont (trop) souvent dépassées. Sous couvert d’anonymat, de nombreux internautes (tous très courageux) se permettent d’insulter, voire de menacer à tout va. Certains trolls sont plus téméraires, voire stupides, que d’autres. C’est le cas de Charlie Zelenoff qui s’en prend depuis plusieurs années à un champion de boxe.

Alors, on fait moins le malin maintenant !

Quand un troll s’en prend à un boxeur, ça se termine comme cela.

Charlie Zelenoff est un « professionnel du troll » qui avait pris pour cible Deontay Wilder (qui n’est autre qu’un boxeur professionnel qui a notamment remporté la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Pekin en 2008). Zelenoff s’est fait un malin plaisir à harceler le boxeur via Facebook et les autres réseaux sociaux ou par téléphone et ce, jour et nuit. Il était même allé jusqu’aux insultes racistes, menaces de mort ou insultes envers la fille malade du champion (intelligent n’est-ce pas..?). Voici ce que Wilder a déclaré :

Il a déclaré qu’il allait m’assassiner. Il a dit qu’il allait faire taire ma fille.. Quand cela concerne mes enfants, c’est en dessous de la ceinture. Cela m’a vraiment atteint.

Alors qu’un joueur avait envoyé le SWAT chez son adversaire pour se venger, Wilder a proposé à Zelenoff de régler cela avec les gants à la Hollywood Boxing Gym. Confiant, celui qui s’auto-proclame champion de boxe dans la catégorie « humain-cyborg » a accepté le défi face au boxeur aux 31 victoires en … 31 combats. Sûr de son fait, Zelenoff a même accepté de signer un contrat assurant qu’il ne portera pas plainte contre Wilder pour d’hypothétiques blessures. Autant vous dire que Wilder n’a pas retenu ses coups.

Le combat a bien eu lieu mais n’a pas duré longtemps. Wilder a purement et simplement démoli Zelenoff. Un membre du staff de Wilder a même dû s’interposer pour éviter que ça n’aille trop loin. Regardez la vidéo sans plus attendre ci-dessous. Une bonne leçon pour Zelenoff me direz-vous ? Et bien pas du tout puisque le troll continuait à affirmer qu’il était « le meilleur » et a même proposé un match retour au boxeur avant de prendre ses jambes à son cou. Comme le disait Georges Brassens, « quand on est c** ».. N’hésitez pas à partager votre ressenti.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !