Bouygues Telecom préparerait une offre de location de smartphones comme Free

Date de dernière mise à jour : le 4 avril 2016 à 22 h 38 min

Alors que le mariage avec Orange se précise, Bouygues Telecom lancerait un programme de location de smartphones, comme Free le fait depuis décembre 2013, pour une location sur une durée initiale de 24 mois. Comparons les offres des deux opérateurs.

bouygues telecom rachat orange

C’est nos confrères d’Univers Freebox qui nous révèlent cette information. Pour un Galaxy S6 Edge par exemple, l’acheteur devra débourser une base de 129 € puis :

  • 19 €/mois sur 24 mois pour la location du Galaxy S6 Edge (contre 17 €/mois chez Free)
  • 19,99 €/mois pour un forfait illimité et 40 Go d’internet mobile (contre 50 Go chez Free)

Free a donc un léger avantage, notamment de tarif avec 38,99 € chez Bouygues, contre 32,99 ou 36,99 € chez Free) et dispose de 10 Go de données supplémentaires. Le prix initial reste le même chez les deux opérateurs, mais reste à savoir quel opérateur a le meilleur réseau 4G.  A vous d’en juger.

bouygues-location-smartphone
Crédits : Univers Freebox

Cette option est proposée chez Free depuis décembre 2013, où l’on peut effectuer une location ou une acquisition du smartphone. Avec le forfait Free à 19,99 € (ou 15,99 pour les abonnés Freebox), une location de smartphones est possible dès votre inscription ou ultérieurement à celle-ci.

La location dure 2 ans (24 mois), est payée mensuellement tandis que l’apport initial changera selon le modèle choisi (un iPhone 6S sera plus cher qu’un Galaxy S6 par exemple). Le prix de la facture est séparé en deux entités distinctes : le forfait et la location. Le forfait peut d’ailleurs être résilié mais la location sera alors augmentée de 5 €/mois.

facture-bouygues-location
Crédits : Univers Freebox

Chez Free, si l’abonné ne rend pas le mobile ou le rend en piteux état à l’issue des 24 mois, il lui sera facturé 200 €. Cette somme s’élève à 150 € chez Bouygues Telecom.

Selon le document fourni par nos confrères, en cas de rétractation, le client sera facturé, « du prix public de vente du mobile en vigueur au jour de la commande, déduction faite des sommes déjà versées ». Une bonne initiative de l’opérateur mais résistera-t-elle en cas de mariage annoncé Orange/Bouygues, dont les autorités se méfient ? Rien n’est moins sûr. Avez-vous déjà loué un smartphone ?

Via

Réagissez à cet article !
  • pb194974

    ce qui donne un total de 785€ dans le cas où ils ne reprennent pas le mobile eton peut compter sur eux pour qu’ils ne le reprennent pas!
    CHER CHER… enfin c’est mon avis

  • user

    Quelle personne saine d’esprit irait louer son portable pendant 2 ans??? Mieux vaut l’acheter cash (pas oblige d’en acheter un a 800€…), et prendre un forfait mon cher, vous serez gagnant sur toute la ligne

  • charles

    C’est vraiment débile de “louer” un mobile !!!! autant prendre un forfait avec subvention de mobile et s’en acheter un…. pendant longtemps on a critiqué que les offres d’Orange sont trop chers, mais au final Free et Bouygues ne font pas vraiment mieux ! Forfait + location = forfait Orange avec mobile. C’est exactement pareil !!! Ah non merde ! c’est pas pareil ! je garde pas le mobile !!!

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
OnePlus 5 : sérieux bug d’affichage, le constructeur lance l’enquête

Comme la majeure partie des smartphones, le OnePlus 5 n’est pas exempt de défaut. Plusieurs usagers ont fait savoir que le dernier né de OnePlus souffre d’un problème d’affichage lors du défilement de contenus à l’écran, que ce soit lors de la navigation sur internet ou sur certains réseaux sociaux.

Orange Bank : son lancement reporté en septembre pour cause de bug

Orange Bank, c’est l’offre de services bancaires proposés par l’opérateur Orange. Initialement, le lancement officiel était prévu pour le 6 juillet 2017. Cependant, Stéphane Richard, le PDG, a annoncé dans les colonnes de Paris Match avoir pris la décision de prolonger la phase de test pour s’assurer d’une sécurité optimale. De fait, la sortie officielle est repoussée.

Facebook : 66 000 publications nocives effacées chaque semaine

Facebook applique la tolérance zéro vis à vis des contenus indésirables ! Le réseau social affirme ainsi supprimer plus de 66000 publications haineuses par semaine ! Qu’est ce que Facebook considère comme une publication indésirable ? Quelles sont les règles en vigueur sur le réseau social ?

ff19e9bcc036eab6ad16172f6a43bd19_________________