YouTube interdit les pubs sur les vidéos qui nient le réchauffement climatique

 

YouTube va désormais interdire les publicités sur les vidéos qui nient le réchauffement climatique. Evoquant les inquiétudes des annonceurs publicitaires, la plateforme va empêcher les chaînes climato-sceptiques de monétiser leurs contenus dès le mois de novembre 2021.

youtube
Crédits : Unsplash

YouTube a mis en place de nombreuses restrictions pour endiguer la propagation de fausses informations. Le service de Google alerte notamment les internautes qui consultent des contenus identifiés comme des fake news en affichant un panneau d'informations vérifiées.

Alors que la pandémie a engendré une explosion des théories complotistes, YouTube s'est plus récemment attaqué aux vidéos ouvertement anti-vaccin. En l'espace d'un an, le site web a supprimé plus de 130 000 vidéos propageant des fake news sur les vaccins contre le Covid-19, en miroir des actions mises en place par des réseaux sociaux comme Facebook.

YouTube s'attaque aux chaînes climato-sceptiques

La politique de lutter contre les fake news de YouTube s'étendra désormais aux contenus climato-sceptiques. Dans une page d'assistance publiée ce 7 octobre 2021, Google annonce “une nouvelle politique de monétisation” qui interdit strictement les vidéos qui nient le réchauffement climatique d'afficher des publicités. Nous interdisons “les publicités et la monétisation du contenu qui contredit un consensus scientifique bien établi autour de l'existence et des causes du changement climatique”, déclare Google.

YouTube continuera d'autoriser les publicités sur les vidéos qui démonte les fausses affirmations et d'autres sujets liés au climat, comme l'impact exact de l'homme ou les moyens à mettre en oeuvre par les autorités. La plateforme s'engage à faire “la distinction entre le contenu qui énonce une fausse allégation comme un fait et le contenu qui se contente de rapporter cette information”.

D'après YouTube, les annonceurs ne souhaitent pas que leurs publicités soient affichées avant ou pendant des contenus qui nient la réalité du réchauffement climatique. “Nous avons entendu un nombre croissant de nos partenaires publicitaires et éditeurs exprimer des préoccupations”, fait valoir Google.

Avec cette décision, YouTube coupe les vivres des chaînes basées sur la propagation de fausses informations. Ce changement aura lieu dès le mois de novembre 2021. Pour trier les contenus, Google se basera sur les rapports d'experts du climat et des autorités compétentes. Sans surprise, YouTube s'appuiera aussi sur “une combinaison d'outils automatisés” couplés à des modérateurs humains.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !