Windows 11 : vous ne pourrez pas tricher et l’installer si votre PC n’est pas compatible

 

Windows 11 nécessitera une configuration minimum pour être installé sur votre PC, notamment une puce TPM. Microsoft précise aujourd’hui qu’il ne sera possible de tricher là-dessus et que si votre PC n’est pas compatible, il faudra se contenter de Windows 10.

Windows 11

Windows 11 arrive à la fin de l’année et promet du changement dans la continuité. Pour l’installer, il faudra avoir un PC qui dépasse la configuration minimum. L’une des exigences de Microsoft est la présence d’une puce TPM sur la carte mère, normalement présente si votre machine n’est pas trop vieille. Si vous n’en avez pas, vous ne pourrez pas installer l’OS et il n’y aura aucun moyen de tricher.

Il est actuellement possible d’installer la bêta de Windows 11 si vous n’avez pas cette puce de sécurité, mais il faut filouter. Ce ne sera pas possible avec la version finale. C’est la développeuse Aria Carley qui le confirme lors d’une session de questions/réponses en vidéo.

Windows 11 ne s’installera pas sans puce TPM

Elle a en effet expliqué que Windows 11 cherche à proposer une expérience unifiée mais surtout sécurisée. La présence de la puce TPM n’est donc pas négociable. Il en faut une pour Windows 11, c’est tout. Pas moyen de contourner le problème non plus :

« Notre stratégie est de ne pas vous permettre de contourner les exigences matérielles pour Windows 11. Nous allons toujours vous empêcher de mettre à jour votre PC s’il n’est pas pris en charge parce que nous voulons vraiment nous assurer qu’il soit sécurisé. »

A lire aussi – Windows 11 : voici pourquoi Microsoft exige une puce TPM pour l’installation

Pas de passe-droit, donc. Pour rappel, Microsoft a mis en place un outil qui permet déjà de savoir si votre PC est compatible ou non. Si vous avez une machine récente et que l’outil vous indique qu’il n’est pas possible d’installer Windows 11, pas de panique. Votre puce TPM est simplement désactivée et il suffit d’aller faire un tour dans le BIOS pour régler le problème.

Si vous avez une machine trop vieille pour Windows 11, sachez que Microsoft ne va pas vous oublier pour autant. Windows 10 sera toujours mis à jour et sera supporté jusqu’en 2024, minimum. A terme, Microsoft cherche bien entendu à vous faire racheter un nouveau PC, qui lui sera doté d’une puce TPM.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !