Windows 11 : il faudra passer par une installation via clé USB pour utiliser l’OS sans compte Microsoft

 

Windows 11 exige que l’utilisateur se connecte à son compte Microsoft pour s’installer. Il existe des manières de contourner cette obligation, mais la version 22H2 de l’OS va les combler. Pour utiliser Windows 11 avec un compte local, il faudra passer par une installation via un boot USB en utilisant le logiciel Rufus.

Windows 11

Microsoft veut vraiment que vous vous connectiez à votre compte pour utiliser Windows 11. A chaque nouvelle installation, il est demandé de rentrer son adresse mail (celle de votre compte Microsoft). Sans ça, impossible d’aller plus loin. Il existe des moyens de contourner la chose, mais la firme de Redmond va rendre l’opération plus difficile avec la grosse mise à jour 22H2.

Dès octobre, un compte sera donc obligatoire, aussi bien sur la version Home que Pro de Windows 11. La seule manière d’utiliser un compte local sera de passer par une installation via une clé USB en utilisant le logiciel Rufus.

Windows 11 va rendre la vie impossible aux comptes locaux

Rufus permet déjà d’installer Windows 11 sur votre PC s’il ne remplit pas la configuration minimale (s’il n’a pas de puce TPM, par exemple). Mais la version 3.19 ajoutera une nouvelle corde à son arc en supprimant l’obligation d’avoir un compte Microsoft. Ce sera la seule façon d’utiliser un compte local avec la 22H2.

Il suffira donc d’installer Windows 11 via la clé USB, une opération simple permise par Microsoft (l’ISO étant téléchargeable sur le site officiel). Lors de la configuration, il faudra cependant veiller à ne pas se connecter à Internet, sinon c’est fichu. Une fois votre système d’exploitation installé (sans connexion), vous aurez donc un compte local activé par défaut, comme c’était déjà possible avant. Si un compte Microsoft peut être utile pour certains logiciels (OneDrive, Edge, Xbox), il n'est toutefois pas obligatoire.

A lire aussi – Test Windows 11 : Microsoft fait sa révolution en douceur

Microsoft oblige les utilisateurs à se connecter mais ne prévoit rien contre ceux qui contournent les règles. En revanche, si vous utilisez Rufus pour installer Windows 11 sur un PC non compatible, la firme de Redmond vous rappellera constamment que votre machine n’est pas faite pour ça et menacera de ne plus la mettre à jour. Ces menaces n’ont, pour le moment, jamais été mises à exécution.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !