“Votre pénis m’appartient” : un hacker verrouille des ceintures de chasteté pour extorquer de l’argent

Un hacker a trouvé comment bloquer le pénis de milliers d'utilisateurs de la ceinture de chasteté connectée Cellmate. Le sex-toy devient impossible à déverrouiller, et la seule solution est de payer la rançon (ou de détruire le sex toy). 

Cellmate Chasteté
Crédits : Cellmate

Aujourd'hui nous allons vous parler de l'objet à droite de l'image en Une de cet article. Non, il ne s'agit pas d'un ouvre-bouteille. Ni même du bac d'un aspirateur-balai ou d'une luge. Mais d'une ceinture de chasteté. Qu'est-ce que c'est, me demanderez-vous ?

Il s'agit pour les messieurs de bloquer leurs parties génitales dans cet appareil – conçu pour contraindre et donc empêcher l'érection. Normalement la ceinture de chasteté Cellmate est connectée au smartphone où il est possible de commander le verrouillage, ou le déverrouillage du jouet/outil (on ne sait plus vraiment).

Cellmate : ce sex-toy connecté s'est transformé en une méthode d'extorsion efficace

On ne s'attardera pas sur les motivations de certains pour user de tels remèdes. Quand il ne s'agit pas d'un jeu pour ajouter un peu de piment dans une relation. Le fait est que cette ceinture de chasteté est un objet connecté – et que des utilisateurs ont payé de leur entrejambe (et quelques Satoshis) un piratage assez cocasse. Un hacker est en effet parvenu à prendre le contrôle de nombreuses ceintures de chasteté.

Il faut dire que dès le mois d'octobre des chercheurs alertaient autour des risques sécuritaires d'une API du constructeur.  Le pirate bloque les ceintures lorsqu'elles sont en position fermée. Autrement dit potentiellement attachée à votre pénis. Selon Vice, la suite est typique d'une demande de rançon classique. L'application qui vient avec Cellmate ne répond plus.

Alors qu'elles tentent de s'extirper de l'appareil, les victimes reçoivent un message leur informant que leur pénis appartient désormais à un pirate. Et que pour obtenir le déverrouillage, il faut payer 0,02 Bitcoin (BTC) soit environ 550 euros au moment où nous écrivons ces lignes. Le fabriquant de l'objet, Qiui, basé en Chine, a choisi de ne pas faire de commentaire pour le moment.

Lire également : Mozilla conseille de mettre un mot de passe sur vos sextoys pour la Saint Valentin

On espère que le problème sera rapidement réglé car le cas échéant, c'est la scie à métaux. Mais ça c'est une autre histoire…

Source : Vice

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
galaxy watch 3
Samsung prépare une smartwatch avec capteur de sucre pour le diabète

Samsung pourrait inclure un nouveau capteur dans les prochaines itérations des Galaxy Watch. Il s’agirait d’un capteur pour mesurer le taux de sucre dans le sang. L’objectif est d’apporter une solution qui facilite cette mesure auprès des diabétiques. Ce nouveau…

smarttag
Galaxy SmartTag : Samsung présente son premier tracker Bluetooth

Samsung a présenté son tout premier tracker Bluetooth, intitulé le Galaxy SmartTag, en même temps que ses derniers flagships. L’appareil permet de retrouver n’importe quel objet simplement en le plaçant dessus, qu’il se trouve à côté ou à une grande…

image_2021_01_13T16_40_13_086Z
CES 2021 : Razer dévoile un masque anti-covid pour gamers avec LEDs RGB

Razer a dévoilé lors du CES 2021 le projet Hazel, un masque de protection contre le Covid-19 bardé de technologies. Certifié N95, ce masque abrite deux ventilateurs actifs amovibles et rechargeables capables de filtre 95% des particules en suspension dans…