Un voleur de smartphones pense avoir l’idée du siècle en se cachant dans le plafond du Leclerc

 

Ce voleur du Var pensait avoir tout préparé : en se cachant dans le faux-plafond du Leclerc, il comptait sortir la nuit, quand le magasin serait vide, pour aller chercher son butin dans le rayon smartphone et multimédia. C’était sans compter sur le vigile qui réalisait sa ronde habituelle.

vente smartphone
Crédits : Unsplash

Décidément, les voleurs ne semblent pas bien dégourdis ces derniers temps. La semaine dernière, nous vous relations l’histoire de ces quatre adolescents ayant volé pour 18 000 € d’iPhone, ce qui n’a finalement servi à rien puisqu’Apple les a immédiatement bloqués à distance. Le fait divers d’aujourd’hui se passe cette fois en France, à Cogolin plus précisément, dans le Var. Le fameux voleur avait, selon lui, concocté le plan parfait. Juste avant la fermeture du Leclerc local, il se cacherait dans le faux-plafond et attendrait que le magasin se vide.

Voilà donc ce qu’il fait et, durant les premières minutes, tout se passe comme prévu. Les clients et le personnel quittent le supermarché et, pensant que la voie est libre, le voleur sort de sa cachette. Il se rend alors dans le rayon smartphones et appareils multimédias où il s’apprête à dérober tout ce qu’il trouve. Mais le voleur a commis une erreur fatale. Contrairement à ce qu’il pensait, le Leclerc n’est pas vide la nuit, puisqu’un vigile rôde précisément pour mettre la main sur des individus comme lui. La suite, vous la connaissez.

Sur le même sujet : Facebook — il filme un voleur dans son magasin et l’interpelle sur le réseau social

6 mois de prison pour s’être caché dans le faux-plafond d’un Leclerc

C’est donc les mains pleines de smartphones que le voleur s’est fait surprendre. Son aventure n’aura pas duré bien longtemps puisqu’il se fait immédiatement maîtriser par le vigile en attendant que la police arrive sur les lieux. Il se fait alors escorter en garde à vue en préparation de sa comparution immédiate devant le tribunal de Draguignan.

Ce lundi 29 novembre, il écope finalement de six mois de prison avec sursis. Gageons que si l’idée lui prend de monter de nouveau un coup pareil, il pensera à deux fois étudier la sécurité du magasin avant de se lancer.

Source : France Bleu



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !