Twitter : un pirate met les données personnelles de 235 millions d’utilisateurs à la disposition du public

 

Des hackers auraient mis à la disposition du public les données de plus de 200 millions de membres de Twitter. Celles-ci consistent principalement de noms et d’adresses email.

Crédit : 123rf

Selon le site Cybernews, des hackers se seraient procuré les informations de 235 millions de membres de Twitter et les auraient mises gratuitement à disposition du public. Les cybercriminels seraient parvenus à subtiliser près de 63 Go de données des serveurs du réseau social. Ce dernier, déjà dans la tourmente, n’a vraiment pas besoin d’un scandale supplémentaire. Le contrat de confiance entre la plateforme et ses utilisateurs était déjà bien entamé. Cette faille de sécurité sera-t-elle la goutte d’eau qui fait déborder le vase ?

Les données mises à la disposition des hackers comportent principalement les noms des utilisateurs et leurs adresses email. Selon Cybernews, « le nombre d’utilisateurs concernés par la fuite est énorme. De plus, leur courriel est lié à leur nom et à leur pseudonyme Twitter. Maintenant qu’elles sont accessibles à tous les hackers, ces informations peuvent donner lieu à des attaques d’ingénierie sociale et à du doxxing (la révélation de données personnelles avec intention de nuire) ». Si vous souhaitez que vos données sont à l'abri, consultez le vérificateur de fuite de données personnelles mis à votre disposition par le site spécialisé en cybersécurité.

Plus de la moitié des 450 millions d’utilisateurs actifs mensuels de Twitter sont concernés par cette nouvelle fuite

Peu après Noël, Twitter avait été victime du vol de données de 400 millions de comptes, un chiffre record pour le réseau social, qui a pourtant déjà fait les frais d’un piratage massif de ses données en juillet 2022. Les cybercriminels réclamaient la somme de 200 000 $ contre la restitution de l’ensemble de la base de données. Elon n’a apparemment pas satisfait la demande de rançon des pirates, car les hackers dévoilent maintenant l’intégralité des données volées.

Tout porte à croire que les données mises en ligne sont les mêmes que celles de la fuite du mois de décembre 2022, expurgées de leurs doublons et autres données redondantes. Cette dernière commence déjà à produire des effets néfastes : Piers Morgan, un animateur de télévision britannique a perdu le contrôle de son compte. Les pirates s’en sont saisis, et l’ont purement et simplement effacé.

Source : Cybernews



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !