Test du Sony WH-1000XM4 : un casque à réduction de bruit parfait sur toute la ligne ?

Sony WH-1000XM4

Avec son casque sans fil WH-1000XM4, Sony tente de se surpasser. Si le WH-1000XM3 était déjà excellent, son successeur promet d'en effacer les quelques rares défauts, tout en lui ajoutant au passage les fonctionnalités qui lui manquaient face à la concurrence. Nous avons donc testé le nouvel accessoire afin de savoir si Sony détenait toujours la palme d'or en matière de casque à réduction de bruit, et attention spoiler… Non, nous ne vous dirons rien pour l'instant !

Sony WH-1000XM4
Photo de sony-wh1000xm4

Sony WH1000XM4

La meilleure réduction de bruit* du marché avec intelligence artificielle pour une expérience sonore...

Meilleurs prix

  • boulanger 379.00 € Voir boulanger
  • amazon 379.00 € Voir amazon
  • darty 379.99 € Voir darty
  • fnac 379.99 € Voir fnac
Ces prix ont été actualisés le 28/09/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Quand Sony a sorti son WH-1000XM3 en 2018, le monde des audiophiles s’est trouvé une nouvelle référence en matière de casque sans fil à réduction de bruit. Sites spécialisés dans l’audio, sites plus généralistes et bien entendu les utilisateurs… Tout le monde s’est accordé à dire que le casque était parfait, à quelques très légers détails près. Et pourtant, Sony a décidé de travailler sur une nouvelle itération de son casque : ainsi est né le WH-1000XM4.

Alors, comment renouveler un modèle qui ne commençait quasiment aucun défaut et surtout, pour quoi faire ? S’agirait-il d’un petit tour de passe-passe de la part du constructeur pour pousser les consommateurs à acquérir un autre modèle en proposant quelques maigres nouveautés, dont ils n’ont finalement pas besoin et dont ils arrivent parfaitement à se passer avec leur WH-1000XM3 ? Ou Sony a-t-il réellement trouvé le moyen d’innover, d’aller encore plus loin dans la perfection ? C'est ce que nous avons voulu savoir. Nous avons donc reçu à la rédaction le WH-1000XM4 et nous nous sommes donc empressés de le tester dans toutes les conditions possibles.

Sony WH-1000XM4

Un design qui a fait ses preuves

On ne change pas une formule qui gagne. Plutôt que de tenter de revoir sa copie, déjà exemplaire, Sony a fait le choix de n’apporter aucun changement majeur en termes d’esthétisme au WH-1000XM4 par rapport au précédent modèle. Posés côté à côté, difficile de relever la moindre différence entre l’ancien et le nouveau casque sans fil, comme le montre la photo ci-dessous. Est-ce pour autant qu’il n’y a aucun changement entre les deux modèles ? Pas tout à fait. Si les deux accessoires possèdent la même circonférence, qu’ils soient réglés au minimum ou au maximum de leur ouverture, le nouveau WH-1000XM4 profite d’une ouverture « plus ferme ». Pour cela, Sony a réduit l’ouverture maximale du système coulissant, offrant ainsi davantage de fermeté au casque lorsqu’il est positionné sur une tête volumineuse.

Sony WH-1000XM4

Si l’on s’amusera aussi à noter que les inscriptions externes sont plus discrètes que sur l’ancien modèle, c’est surtout à l’intérieur du casque qu’il faudra chercher d’autres différences. Les coussinets sont un chouia plus larges que sur leur prédécesseur et un tout petit peu plus fermes, eux aussi. Mais la différence la plus notable se cache à l’intérieur de l’oreillette gauche : c’est ici que Sony a intégré un capteur de proximité.

Sony WH-1000XM4

On trouve donc sur le WH-100XM4 un petit dispositif permettant de détecter si le casque est posé sur la tête de son auditeur, ou s’il en est retiré. La lecture en cours se met instantanément en pause si c’est le cas, tandis que les commandes tactiles sont désactivées. Une fonctionnalité indispensable pour qui est amené à devoir retirer son casque fréquemment et qui permet d’éviter les erreurs de manipulation. Autre intérêt du capteur de proximité : éteindre automatiquement le casque dans les 5 minutes qui suivent son retrait de la tête. En conséquence de quoi, on peut se passer du bouton d’extinction situé sous l’oreille gauche. De quoi éviter de décharger totalement le casque lorsqu’on oublie de l’éteindre une fois sorti des transports en commun, par exemple. Notez enfin qu’il est parfaitement possible de désactiver cette fonctionnalité via l’application Sony Headphones Connect.

Sony WH-1000XM4

Côté confort d’utilisation, il n’y a vraiment rien à redire. Le casque est toujours aussi agréable à porter au quotidien, même lors d’une utilisation prolongée. Son poids de 252 grammes est exactement le même que celui de son prédécesseur.

À lire aussi : meilleurs casques audio à réduction de bruit, quel modèle choisir ?

Une qualité audio difficilement égalable

En termes de qualité audio, le XM4 délivre un son toujours excellent, quel que soit le type de musique délivré. Les aigus sont bien présents, les médiums aussi. Les amateurs de basses seront aux anges, car Sony a tout fait pour les booster, sans pour autant reléguer au second plan les autres fréquences. Si certains trouveront peut-être les basses un peu trop poussives, cela n’a pas été le cas de la majorité des personnes de la rédaction qui ont pu tester le casque. Et au cas où vous jugeriez les basses un peu trop présentes, il vous sera toujours possible de faire appel à l’application de Sony pour régler les fréquences à votre goût.

Autre point très appréciable : même poussé au maximum, le son ne sature jamais. Nous comptons parmi nos rangs des amateurs de metal, de RnB, de musique classique, etc. Tous les goûts sont dans la nature, ou plutôt dans la rédaction. Là encore, le casque n'a jamais failli à sa mission de proposer à chaque membre de la rédaction la meilleure restitution possible. Bref, difficile de ne pas tarir d'éloges quant aux qualités audio de ce casque. La réduction de bruit se montre quant à elle terriblement efficace et, tout comme sur le précédent modèle, il est possible de l'ajuster en fonction du lieu et de la situation (transports en commun, rue, etc.).

Sony WH-1000XM4

Mais l’une des principales nouveautés de ce modèle est d’offrir une connexion multipoint. Par « multi », comprenez par-là qu’il est possible d’appairer le casque à deux appareils en même temps, sans avoir à reconfigurer à chaque fois la connexion. Voilà une fonctionnalité des plus attendues, Sony se mettant au niveau de la concurrence. La priorité est attribuée à celui des deux périphériques qui s’est connecté en dernier. Cette option, pour être activée, requiert l’installation de l’application Headphones Connect sur au moins un des deux appareils, et ne peut être utilisée lorsque le réglage LDAC est activé.

Sony WH-1000XM4

Qualité des appels

Là encore, les micros du casque remplissent parfaitement leur office. Le son est cristallin, la voix parfaitement isolée des quelques bruits qui peuvent l’entraver dans un bureau en en open space. En revanche, il fallait s’y attendre : dans les transports en commun par exemple et aux heures de grande affluence, il n’est pas toujours facile de se faire bien entendre de son interlocuteur. Si le casque parvient tant bien que mal à isoler votre voix, le son qui en est ressort est parfois trop faible. En réalité, tout dépend de la proximité et du nombre de personnes, ainsi que de l’amplitude des bruits qui vous entourent.

Sony WH-1000XM4

Commandes tactiles

À l’instar du précédent modèle, on profite d’une très large surface sur l’oreille droite permettant de contrôler la lecture en cours. Une petite tape sur celle-ci permet d’effectuer une pause ou de relancer la lecture. Un glissement du doigt vers l’avant vous propose d’écouter le morceau suivant correspondant à votre liste de lecture, tandis qu’une pression vers l’arrière permet de lancer le morceau précédent. Glisser le doigt vers le haut augmente le volume, tandis que la même opération vers le bas permet de réduire le niveau sonore… Rien d’inédit en somme, puisqu’on retrouve ce genre d’opération sur tous les casques sans fil, ou presque.

Sony WH-1000XM4

En revanche, un point est à signaler : Sony a amélioré la réactivité de son dispositif tactile, tant et si bien que la mise en pause (par exemple) répond vraiment au quart de tour… Ce qui n’était pas vraiment le cas avec le WH-1000XM3, il faut bien le reconnaître. Il s’agissait même de l’un des rares points faibles de l’ancien casque : il fallait trop souvent s’y reprendre à plusieurs fois avant de se faire obéir par la partie tactile du casque.

Notez qu’en dehors des commandes tactiles, on dispose également d’un bouton de marche/arrêt situé en bas de l’oreillette gauche, et d’un second permettant de réaliser une action personnalisée. Celle-ci est configurable dans l’application, et si ce petit bouton est réglé par défaut pour activer le contrôle de son ambiant, il est aussi possible de faire en sorte qu’il lance l’assistant Google ou Alexa.

Application

Afin de régler le casque avec précision, mais aussi de profiter de ses mises à jour, on dispose de l’application Headphones Connect de Sony pour Android et iOS. C'est la même qui accompagnait déjà le WH-1000XM3 et tous les autres modèles de la marque, qu'il s'agisse de casques ou d'écouteurs. En parlant des mises à jour, dès la première utilisation du casque, une petite update nous attendait. Bonne surprise : celle-ci nous a paru bien moins longue que d’habitude. Soit Sony a résolu le problème des longs processus qui ne permettent pas de se servir du casque le temps, soit la mise en jour en question était plus légère qu’à l’accoutumée. Nous n’hésiterons pas à mettre à jour cet article à la prochaine update, afin de vous faire part de nos impressions de nouveau.

Sony WH-1000XM4

Headphones Connect de Sony permet de contrôler le casque sous toutes les coutures, de gérer l'assistant vocal (Google ou Alexa, au choix) et les notifications, de paramétrer la réduction de bruit, d'activer ou non le mode 360, etc.

La même offre également un petit égaliseur, et par conséquent, de contrôler aigus, médiums et basses en fonction de ses goûts. Quelques préréglages sont d’ores et déjà disponibles, mais il est bien entendu possible de créer ses propres niveaux personnalisés et de les enregistrer (deux personnalisations sont possibles).

Enfin, l’application permet également de sauvegarder les réglages sur le Cloud, afin de les récupérer en cas de réinitialisation totale du casque ou de changement de modèle. L’application reste parmi les plus complètes et les plus intuitives qui soit, même si nous lui préférons celle du concurrent Jabra (Sound+), notamment pour son gestionnaire de réduction de bruit, encore plus riche et plus facile à appréhender. Mais ce n'est qu'un détail, Headphones Connect se révélant une application finalement bien pensée et bardée de fonctionnalités.

Une autonomie au top

Sony annonce que son XM4 est capable de tenir jusqu’à 30 heures avant de crier famine, soit la même durée que celle du XM3. Nous avons testé les deux configurations possibles : avec ou sans annulation de bruit. Dans le premier cas, l’accessoire est capable de tenir un peu plus de 28 heures (un poil en dessous de la performance annoncée par Sony, mais on y est presque). Dans le second cas, en désactivant le réducteur de bruit donc, le XM3 profite d’une autonomie atteignant les 42 heures.

Sony WH-1000XM4

Alors, on craque ou pas pour le nouveau casque de Sony ?

Vient le moment fatidique : faut-il oui on non acheter ce nouveau casque, qui vaut quand même la bagatelle de 379 € ? Sony a en effet décidé de commercialiser le WH-1000XM4 au même prix que le XM3 à sa sortie. Notez au passage que, si l'ancien modèle a perdu entre 100 et 180 euros de sa valeur en 2 ans, il est aujourd'hui difficile de le trouver neuf et qu'il faudra se rabattre sur un marketplace.

Au final, si vous possédez déjà l'ancien modèle, la migration vers le nouveau n’est peut-être pas vraiment justifiée. Certes vous y gagnerez en confort d’utilisation, puisque les commandes tactiles répondent sans anicroche, et disposerez d’un appareil qui stoppe la lecture dès que vous mettrez à parler. Autre intérêt de l'appareil : le capteur de proximité remplit parfaitement son office et évite de décharger la batterie en cas d’oubli d’extinction de l’appareil. Néanmoins, vous n’y gagnerez pas (ou alors vraiment très peu) en qualité audio, laquelle est déjà excellente avec le XM3. En ce sens, on peut se demander si on a réellement à faire à un XM4, ou s'il ne s'agit pas plutôt d'un XM3.5…

En revanche, si vous ne possédez pas de XM3 (et que votre budget le permet), le XM4 est un remarquable casque sans fil à réduction de bruit active. Sony a corrigé le tir concernant les quelques défauts de l'ancien modèle, tout en conservant ses nombreux atouts, à commencer par sa qualité audio. Alors, lui manque-t-il encore des fonctionnalités ? La réponse est “on cherche encore”. Est-ce le meilleur d'entre tous ? Il y a des chances, oui !

Photo de sony-wh1000xm4

Sony WH1000XM4

La meilleure réduction de bruit* du marché avec intelligence artificielle pour une expérience sonore...

Meilleurs prix

  • boulanger 379.00 € Voir boulanger
  • amazon 379.00 € Voir amazon
  • darty 379.99 € Voir darty
  • fnac 379.99 € Voir fnac
Ces prix ont été actualisés le 28/09/2020 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.


Notre verdict

La perfection existe-t-elle en matière de casque sans fil à réduction de bruit ? Il est certain que le WH-1000XM4 s'en approche beaucoup, de cette perfection. Evidemment, on pourra toujours lui trouver toujours quelques défauts (trop de basses ? son prix ?), mais le nouveau casque de Sony a vraiment de quoi récolter tous les suffrages, et surtout, de séduire même les exigeants. La qualité audio est folle, la réduction de bruit juste parfaite et on profite enfin d'un capteur de proximité et de commandes tactiles réactives. Exit les petites carences du WH-1000XM3, le successeur gomme avec brio les défauts de son prédécesseur. du Nous cherchions le casque ultime, nous l'avons trouvé.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
20200901_152428
Test du Galaxy Note 20 : pour l’innovation, il faudra repasser

Le Galaxy Note 20 reprend la formule établie par Samsung depuis maintenant presque dix ans. Le smartphone, qui est accompagné d’un modèle Ultra plus grand, cherche à offrir une alternative au Galaxy S20 sur le segment du haut de gamme….

Galaxy Note 20 Ultra 5G
Test du Samsung Galaxy Note 20 Ultra 5G : la qualité au prix fort

Le Galaxy Note 20 Ultra 5G est-il un smartphone ou une tablette ? C’est la question que l’on peut légitiment se poser en voyant ce smartphone aux dimensions si conséquentes. Et pourtant, étonnamment, l’appareil est très agréable à utiliser au…

test iphone se 2020 autonomie
Test de l’iPhone SE 2020 : retour vers le passé

Quatre ans après le premier iPhone SE, Apple lance une édition 2020 et reprend les mêmes ingrédients. Derrière le design d’un ancien modèle (ici l’iPhone 8), le smartphone renferme la dernière puce A13 Bionic, la plus puissante du marché. Le tout pour 489 euros. Alors, bonne affaire ou arnaque ? Réponse dans notre test complet.

Le Galaxy Z Fold 2
Test du Galaxy Z Fold 2 : cette fois, c’est la bonne !

Le Galaxy Z Fold 2 est la deuxième itération du smartphone à écran pliable de Samsung. La firme coréenne mise sur le marché de l’ultra haut de gamme avec un produit vendu 2020 euros en France. Pour ce tarif, ce…