4G : saturé dès 2022, le réseau pourrait devenir affreusement lent

 

Selon le président de la Fédération française des Télécoms, retarder le lancement de la 5G aurait pour effet de saturer les réseaux 4G existants. Une saturation attendue en 2022. L’arrivée des nouveaux réseaux télécoms n’est donc plus une simple question de confort, mais surtout une assurance qu’il sera toujours possible de se connecter à Internet après cette date.

Tour antennes 5G
Crédits : Unsplash

Les réseaux mobiles sont sous pression. Hausse de la consommation en data des particuliers d’une part (hausse du streaming audio et vidéo). Généralisation du télétravail d’autre part (plate-forme collaborative, visioconférence) face aux conditions sanitaires. Et quand bien même les usages seraient restés les mêmes, la qualité des services s’améliore constamment. Nous consommons donc de plus en plus de données, sans avoir à changer nos habitudes.

Lire aussi – 5G : tout le matériel Huawei disparaîtra du réseau mobile français d’ici 2028

Dans une interview accordée au quotidien Les Échos, Nicolas Guérin, directeur général d’Orange et président de la Fédération française des télécoms (FFT), explique que les réseaux 4G que nous utilisons quotidiennement seront saturés d’ici 2022. Cela veut dire que dans deux ans, tout au plus, il ne sera plus possible de profiter des services que nous utilisons aujourd’hui avec autant de confort. Latence. Coupure. Voire même baisse de débit. Voilà ce qui nous attend… à moins que la 5G ne soit lancée rapidement.

Les enchères pour les fréquences 5G sont toujours prévues le mois prochain et le lancement d’es premières offres commerciales devrait avoir lieu avant la fin de l’année 2020. Voilà qui devrait rassurer tous ceux qui craignent quelques désagréments. Mais, les opérateurs doivent aussi rassurer ceux qui voient d’un mauvais œil l’arrivée de la 5G, notamment en terme sanitaire et environnemental. Et ce malgré des déclarations d’acteurs de la téléphonie, comme celle de Xavier Niel. Selon un rapport appelé « la Controverse 5G », le trafic 4G augmente de 30 % par an dans l’Hexagone, tiré par le streaming vidéo qui représente 60 % du trafic français. Et l’arrivée de la 5G ne fera qu’augmenter encore ce volume.

La plupart des sites déjà équipés d’antennes

Pour défendre la 5G vis-à-vis de l’arrivée de nouvelles antennes, Nicolas Guérin explique que la 5G ne sera installée que sur des localisations déjà équipées. 10 500 sites seront couverts et la très grande partie est aujourd’hui équipée d’antennes 4G. Les rares nouveaux ont d’ores et déjà été signés dans le cadre du plan « New Deal Mobile ». Il affirme également que, à débit constant, une antenne 5G consomme moins d’énergie qu’une antenne 4G. Bien, ce serait se leurrer que de penser que l’arrivée de la 5G n’entrainera pas d’augmentation de la data mobile. Les séries sur Netflix ne seront plus diffusées sur téléphone en 480p, mais en 720p, voire en 1080p.

Et il y a le problème des terminaux. Même si les réseaux 4G seront maintenus, tous les consommateurs qui voudront profiter de la 5G devront changer de smartphone. Le quotidien économique français cite un chiffre : hausse de 15 % des ventes de smartphones « dans les prochaines années » pour équiper les consommateurs en terminaux 5G. Et qui dit nouveau smartphone, dit consommation de métaux rares pour les composants (dont le fameux lithium des batteries qui fait tant parler de lui en Amérique du Sud).

Source : Les Echos



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
5g
La 5G consomme moins d’électricité que la 4G affirme Nokia

La 5G n’est pas une catastrophe écologique, affirme Nokia. D’après une étude réalisée par l’équipementier en Espagne, le réseau mobile du futur consomme d’ailleurs moins d’électricité que la 4G. In fine, l’arrivée de la 5G va donc permettre d’économiser de…

orange 5g
Orange lancera la 5G dans 15 villes françaises ce 3 décembre 2020

Orange activera finalement son réseau 5G ce 3 décembre 2020. Dans un premier temps, le réseau mobile sera limité à 15 villes françaises, soit seulement 10% de la population. Après le « lancement » raté du 18 novembre, l’opérateur historique s’est engagé…

carte esim image une
eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…

sfr arcep baisse prix fibre
SFR : l’Arcep exige que l’opérateur baisse les prix de la fibre

SFR va devoir baisser les tarifs d’accès des réseaux fibre mutualisés, et notamment ceux proposés à Bouygues Telecom. L’opérateur avait justement contesté les prix instaurés par SFR auprès de l’Arcep en début d’année 2020. L’Arcep a tranché. SFR va revoir…