PS3 : l’émulateur RPCS3 peut désormais lancer tous les jeux de la console

 

L’émulation PS3 vient de franchir un nouveau cap. RPCS3, référence en la matière, peut désormais lancer n’importe quel jeu sorti sur la console. Néanmoins, des problèmes persistent. À l’heure actuelle, seuls 63 % des titres sont réellement jouables depuis un PC.

PlayStation 3
Crédits : Unsplash

À l’heure où Sony cherche à se débarrasser plus ou moins discrètement de la PS3, les joueurs cherchent de nouveaux moyens de faire vivre leur nostalgie. La firme japonaise semble vouloir pousser la rétrocompatibilité de la PS5 avec toutes ses anciennes consoles, mais il faudra sûrement encore plusieurs mois, voire années avant que ce ne soit réellement le cas. Aussi, il n’existe qu’une seule autre solution : l’émulation.

En la matière, RPSC3 est sûrement le plus avancé. Lancé en 2011, ce dernier vient tout juste de faire un bond de géant. Sur Twitter, les développeurs ont annoncé que tous les jeux PS3 peuvent désormais être lancés sur l’émulateur. « Nous sommes ravis d’annoncer que RPCS3 a maintenant un total de zéro jeu dans le statut Nothing ! Cela signifie que tous les jeux et applications connus démarrent au moins sur l’émulateur, sans aucune régression en cours qui empêche les jeux de démarrer. »

RPCS3 peut lancer tous les jeux PS3, sans pour autant qu’ils soient jouables

Quel est donc ce « statut Nothing » que mentionnent les développeurs ? Hé bien, c’est là où le bât blesse. En effet, si tous les jeux peuvent théoriquement démarrer via l’émulateur, cela ne veut pas dire que l’on peut y jouer. RPCS classe ainsi les 6000 titres disponibles sur PS3 en 5 catégories : Jouable, En jeu, Intro, Chargement et Nothing. La catégorie Jouable correspond à, comme son nom l’indique, à tous les jeux tournant parfaitement sur l’émulateur, tandis que la catégorie Nothing fait référence aux titres qui ne parviennent pas à se lancer.

Sur le même sujet : PS3 et PS Vita — voici pourquoi certains jeux vont bientôt disparaître du PS Store

Entre les deux, on retrouve donc la catégorie En jeu (30,53 % des titres), qui regroupe les « jeux qui ne peuvent être finis, ont des bugs critiques ou des problèmes de performance ». Dans la catégorie Intro (5,75 % des titres) sont rangés les « jeux qui s’affichent à l’écran mais qui ne dépassent pas les menus » et dans la catégorie Chargement (0,19 % des titres), les « jeux qui affiche un écran noir avec un framerate ». En tout, ce sont donc 36,47 % des jeux qui ne valent pas vraiment la peine d’être lancés sur RPCS3.

Malgré tout, 63,53 % de jeux compatibles restent un score très impressionnant pour l’émulateur. Les développeurs ont d’ailleurs fait savoir qu’ils ont « hâte de vider également Chargement », ce qui ne devrait pas prendre trop de temps. Autrement dit, RPCS3 est un sérieux candidat pour devenir le meilleur émulateur PS3 sur PC.

tweet rpcs3


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !