Panne des numéros d’urgence : les négligences d’Orange confirmées dans un rapport de l’ANSSI

 

Une panne des numéros d’urgence a eu lieu début juin 2021. Le gouvernement français a commandé un audit externe pour comprendre les raisons de cette panne. Le rapport confirme les négligences d’Orange. Une opération de maintenance mal préparée serait à l’origine du problème. Et une réactivité insuffisante aurait aggravé la situation.

Orange Stéphane Richard

Début juin, nous rapportions dans nos colonnes le grave dysfonctionnement des numéros téléphonique d’urgence. Le 15, le 17, le 18 et le 112 étaient inaccessibles le 2 juin entre 16h45 et minuit, empêchant les services d’aide de porter secours aux personnes en danger. Malgré la mise en place de numéros provisoire dans chaque département, 12 000 appels n’ont pu être acheminés et plusieurs victimes sont à déplorer.

Lire aussi – Orange, Free, Bouygues Telecom et SFR veulent en finir avec les raccordements fibre ratés

Stéphane Richard, le PDG d’Orange, avait alors été convoqué par Gérald Darmanin et Cédric O, respectivement ministre de l’Intérieur et secrétaire d’Etat au numérique, afin de comprendre les origines du problème. Le patron de l’opérateur historique a également présenté publiquement ses excuses sur les réseaux sociaux aux personnes touchées par la panne.

Un audit de l'ANSSI pointe du doigt les négligences d'Orange

Nous indiquions également qu’un audit externe serait commandée afin de répondre à certaines questions. D’abord, quelle est l’origine de la panne ? Et pourquoi le problème n’a-t-il pas été résolu plus vite ? Piloté par l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), l’audit a été rendu à Cédric O et l’AFP en a publié les informations importantes. La première : la panne est dû à une opération de maintenance « mal préparée » qui a entrainé un bug informatique.

Le rapport explique également qu’Orange a fait preuve d’une réactivité insuffisante. Il aura fallu « une heure pour prendre conscience que la panne touchait en particulier les numéros d’urgence ». Ce n’est qu’au bout de deux heures qu’Orange a alerté les autorités. Et une troisième heure a été nécessaire pour mettre en place les numéros de substitution. « Cela est dû à plusieurs dysfonctionnements internes à Orange », lit-on dans le rapport. Suite à ce rapport, des propositions seront faites pour améliorer la réactivité des opérateurs face à ce type de panne et de créer un système d'alertes spécifique aux numéros d'alerte.

Source : BFMTV



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !