Le Bitcoin et l’Ethereum sont dans le rouge, voici pourquoi

 

Alors que l'Ethereum a effectué avec succès sa transition vers The Merge la semaine dernière, le cours du Bitcoin et de l'ETH sont à nouveau dans le rouge ce lundi. On vous explique pourquoi.

chute bitcoin Ethereum
Crédits : Unsplash

Comme vous le savez peut-être, l'Ethereum a vécu un moment historique ce 16 septembre 2022 en effectuant une transition particulièrement attendue. En effet, la cryptomonnaie a changé son mode de fonctionnement. Au revoir le “Proof of Work” au profit du “Proof of Stake” (Preuve d'enjeu), une méthode qui permet d'éliminer le minage particulièrement énergivore et polluant.

Au lieu de reposer sur un mécanisme basé sur la puissance de calcul, l'Ethereum s'appuie désormais sur l'utilisation active de son capital. Pour faire simple, la preuve d'enjeu demande à l'utilisateur de prouver la possession d'une certaine quantité d'actifs pour prétendre à la validation de blocs supplémentaires dans la Blockchain et toucher une récompense.

La valeur des cryptomonnaies chute à nouveau

Avec ce changement important, on pourrait légitiment penser que le cours de l'ETH allait grimper. Or,   c'est bien le contraire. En effet, depuis ce lundi matin, le marché des cryptomonnaies est dans le rouge. Si l'on en croit les données de Coinmarketcap, le Bitcoin s'échangeait à 18 500 dollars dans la matinée, passant de nouveau sous la barre symbolique des 20 000 dollars. Pour résumer la situation, la valeur du BTC a diminué de 16 % en un semaine seulement.

Le constat n'est guère mieux concernant l'Ethereum. Malgré son passage réussi au “Proof of Stake”, l'TEH s'échange désormais à 1300 dollars. On parle d'une chute de sa valeur de 25 % en 7 jours seulement. Il s'agit du niveau le plus faible atteint depuis juillet 2022. Sans surprise, cette mauvaise santé du BTC et de l'ETH impacte forcément la capitalisation totale des cryptomonnaies, désormais à 900 milliards de dollars. On est loin des 2800 milliards de dollars atteints en novembre 2021.

Une baisse multifactorielle

Sachant cela, une question se pose : qu'est-ce qui a provoqué cette nouvelle chute des cours ? Les facteurs sont multiples. Tout d'abord, il faut prendre en compte le fait que les actifs numériques sont directement corrélés aux marchés traditionnels. Or, la Réserve fédérale américaine doit se réunir ces 20 et 21 septembre pour fixer les nouveaux taux d'intérêts. Une forte hausse est attendue, de l'ordre de 0,75 point (une nécessité pour maîtriser l'inflation actuelle). De fait, les taux d'intérêts pourraient passer de 1,75 à 2,5 %.

Les cryptomonnaies faisant partie des actifs risqués, ces taux d'intérêts plus élevés ont probablement incité les particuliers et les professionnels à réduire leurs investissements dans ces devises numériques. Ce qui explique en partie le recul des cours du BTC et de l'ETH. Enfin, le président de la Securities and Exchanges Commission (SEC) a fait savoir la semaine passée que les cryptos qui utilisent le “Proof of Stake”, comme l'ETH, pourraient être considérées à terme comme des “valeurs immobilières” soumises aux lois fédérales sur la sécurité. De quoi refroidir également les ardeurs des investisseurs.

Source : BFM



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !