La NASA partage les ultimes images en provenance de Mars de la mission InSight

 

« Mon niveau d’énergie est au plus bas, c’est donc peut-être la dernière image que je peux vous envoyer ». Tels sont les derniers mots partagés sur Twitter par InSight, l’atterrisseur de la NASA, en station sur Mars depuis le 26 novembre 2018.

Crédit : NASA

InSight fait partie d’une mission qui vise à comprendre la structure intérieure de la planète rouge. Pour ce faire InSight était chargé de placer le sismomètre SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure) ainsi que la sonde thermique HP3 à la surface de Mars. Ces deux outils aident à comprendre l’évolution géologique et, partant de là, les origines de notre système solaire.

À lire — SpaceX : Elon Musk veut créer une ville totalement autonome sur Mars d’ici 20 ans

Depuis le 19 décembre 2022, la NASA a perdu tout contact avec l’atterrisseur ce qui, concrètement, signe la fin de la mission InSight. Cette rupture du lien entre la Terre et les sondes situées sur Mars est due à la trop forte quantité de poussière qui obstrue les batteries de ces appareils. Dès le mois de novembre 2022, l’agence déclarait : « la production d’électricité de l’engin spatial va décliner au fur et à mesure que la couche de poussière soufflée par le vent martien s’épaissit sur les panneaux ».

La poussière empêche les panneaux solaires d'InSight d'accumuler de l'énergie, la fin de la mission est proche

En quatre ans, InSight a enregistré pas moins de 1300 tremblements de Mars grâce au sismomètre placé à la surface de la planète. Les ingénieurs de la NASA savaient que sa mission serait brève, mais productive. Le mois dernier, ils lui ont fait dire : « j’ai eu la chance de vivre sur deux planètes. Il y a quatre ans, je suis arrivé sans accroc sur la seconde, pour le plus grand plaisir de ma famille restée sur la première. Merci à mon équipe de m’avoir envoyé dans ce voyage plein de découvertes. J’espère vous avoir rendus fiers ».

La fin de la mission InSight ne signifie pas l'arrêt des explorations martiennes de la NASA. 2001 Mars Odyssey, Mars Reconnaissance Orbiter, Mars Science Laboratory, Maven ou encore Mars 2020, dont fait partie le rover Perseverance : voilà les noms des missions scientifiques encore en cours à la surface ou aux abords de la planète rouge. L’agence étudie la possibilité de lancer une autre sonde spatiale d’exploration. La mission Mars Exploration Ice Mapper cartographierait les dépôts de glace d’eau situés à la surface de Mars pour déterminer s’ils pourraient être exploités par les équipages d’une future mission habitée vers Mars.

Source : The Guardian



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !