Huawei promet de continuer les mises à jour Android sur ses smartphones

 

Huawei s’engage à continuer le déploiement de mises à jour Android sur les smartphones de son catalogue. Malgré la perte de sa licence Android temporaire, le groupe chinois affirme que les téléphones déjà sortis sur le marché ne sont pas concernés par les sanctions américaines à son encontre. 

Huawei P30 Pro

Ce 13 août 2020, la licence Android temporaire de Huawei a finalement été révoquée sur ordre du gouvernement de Donald Trump. En théorie, le constructeur chinois n’est plus autorisé à proposer de mises à jour Android sur les smartphones de son lineup qui sont équipés du Play Store et des autres services de Google.

Sur le même sujet : Huawei proposerait bientôt des PC avec Harmony OS, première étape avant les smartphones

Non, rien n’a changé (ou presque), assure Huawei

Sans surprise, Huawei n’a pas tardé à réagir à la perte de sa licence. Interrogé par Huawei Central, le fabricant affirme que les restrictions ne s’appliquent pas aux smartphones déjà sortis. Les smartphones Huawei et Honor sortis avant le décret Trump, et fournis avec les Google Mobile Services préinstallés, continueront de recevoir des mises à jour logicielles. C’est également le cas des téléphones qui misent sur les Huawei Mobile Services, comme les Huawei P40 par exemple.

« Nos clients pourront continuer à recevoir des mises à jour logicielles grâce à la force de la communauté open source et à nos propres capacités de recherche et de développement » assure Huawei. Visiblement, la firme s’appuie sur la version open source d’Android pour assurer le suivi logiciel de ses appareils. La marque était apparemment préparée à la perte de sa licence temporaire. Néanmoins, on peut imaginer que le déploiement des patchs de sécurité Android accuse in fine un certain retard.

« Pour les téléphones sur lesquels Google Play est installé et prêt à l'emploi, toutes les applications téléchargées depuis Google Play Store et d’autres applications Google continueront de recevoir des mises à jour » ajoute ensuite Huawei. Si votre smartphone Huawei ou Honor bénéficie des applications Google, tout devrait donc continuer à fonctionner normalement.

« Pour les téléphones qui ne sont pas fournis avec Google Play, les nouvelles applications et mises à jour peuvent être gérées via l’AppGallery » souligne la marque. Bref, il semble que Huawei soit parvenu à sauver les meubles. Néanmoins, le groupe n’évoque pas le déploiement d’Android 11. Pour l’heure, on s’attend à ce que les smartphones avec services Google ne puissent pas passer à cette nouvelle version d’Android sans devoir abandonner le Play Store. On vous en dit plus dès que possible.

Source : Huawei Central



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
huawei
Huawei négocie la libération de sa directrice financière avec les Etats-Unis

Huawei négocie actuellement avec les Etats-Unis la libération de Meng Wanzhou, sa directrice financière. Arrêtée fin 2018 au Canada, la femme d’affaires est accusée d’avoir vendu des produits d’origine américaine à des firmes iranienne au mépris de l’embargo. Souvenez-vous :…

antenne 5G
Huawei banni du Royaume-Uni à partir de septembre 2021

Huawei subit aujourd’hui un nouveau coup dur. La société chinoise a en effet été bannie du Royaume-Uni. Il lui sera donc impossible d’installer de nouvelles antennes 4G ou 5G dans le pays. Une décision attendue, Huawei étant dans le collimateur…

harmonyos huawei beta smartphone
Huawei est capable de fabriquer un smartphone en seulement 27 secondes

Huawei est désormais capable de produire un smartphone en seulement 27 secondes. Au cours des dernières années, le constructeur chinois a drastiquement réduit le temps nécessaire à la production d’un téléphone mobile. En 2015, il fallait en effet 10 minutes…