Huawei a vu ses ventes baisser de plus de 80% en 2021, c’est historique

 

Huawei vit une sale période de son histoire. Le constructeur chinois a en effet connu une baisse historique de ses ventes de plus de 80% en un an, selon Omdia. Une chute dont la cause est bien entendu l’embargo qui lui est imposé depuis 2019.

Huawei P50 Pro
Le Huawei P50 Pro

Huawei subit un embargo américain depuis 2019. La marque n’a plus le droit d’utiliser la suite logicielle de Google dans ses smartphones, mais également ses processeurs Kirin conçus par TSMC. Si en 2020, les ventes étaient encore bonnes (188 millions de smartphones vendus), 2021 signe une véritable descente aux enfers.

Selon le cabinet Omdia, Huawei a connu une chute historique des ventes l’année dernière. La marque a ainsi vendu 35 millions de smartphones dans le monde, soit une baisse de 81,6% en un an seulement.

Huawei voit ses chiffres de ventes dégringoler

Le constructeur était sur le toit du monde il y a quelques années seulement, squattant le podium des plus gros vendeurs de smartphones. En 2020, Huawei occupait plus de 15% des parts du marché à l’international. Fin 2021, seuls 3% des smartphones vendus dans le monde sont des Huawei.

A lire aussi – Huawei : la Chine se moque des sanctions américaines dans une étrange parodie de James Bond

Plus encore, Honor, son ancienne filiale qui a désormais pris son indépendance, lui est passé devant en vendant 39,8 millions de smartphones. Il faut rappeler que Honor n’est pas impacté par l’embargo américain et peut donc utiliser la suite de Google. A l’heure actuelle, Honor est le huitième fabricant mondial et Huawei le neuvième. Huawei ne va pas disparaître pour autant. La marque est encore puissante en Chine (où Google ne propose pas sa suite). Elle tente actuellement de rebondir avec Harmony OS, son système d’exploitation maison qui veut tout simplement remplacer Android.

Huawei
Crédits : PhoneArena, Omdia

Pour ce qui est du classement des constructeurs, Samsung est toujours premier avec 20% de parts de marché, suivi par Apple avec 18%. Xiaomi est quant à lui troisième avec 14%.

Les choses pourraient très rapidement changer. Xiaomi a en effet les dents longues et adopte une politique tarifaire très agressives. Ainsi, sa croissance est insolente (presque 30% en un an), tandis que Samsung croit de « seulement » 5,6%. Xiaomi est encore loin d’être premier, mais si les choses continuent à ce rythme, ce ne sera qu’une question de temps.

Source : PhoneArena



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !