Ford Mustang Mach-E : son ordinateur de bord affine le calcul d’autonomie grâce au cloud

 

Ford annonce une nouvelle fonctionnalité pour son SUV électrique, la Mustang Mach-E. Une mise à jour de son ordinateur de bord permet désormais d’utiliser la puissance du cloud pour affiner les calculs d’autonomie afin de prévoir au plus juste les arrêts pour la recharge. Ford promet d’affiner plus encore en tenant compte de la topographie et des conditions réelles.

ford mustang mach-e intelligent range
Intelligent Range dans la Mustang Mach-E

L’autonomie d’un véhicule électrique est une problématique plus importante encore que celle d’un véhicule thermique. D’abord, la distance qui peut être parcourue avec une seule charge est moindre. Le nombre de stations de charge est plus faible que celui des stations-service. Et le temps de charge est plus long que pour faire un plein. Calculer un itinéraire pour faire un long trajet est donc un vrai casse-tête.

Lire aussi – Ford Mustang Mach-E : 119 km avec seulement 10 min de charge

Et, en pratique, c’est même beaucoup plus complexe. Car, une fois que vous êtes en voiture, l’autonomie réelle change en fonction de votre façon de conduire et des options que vous activez. Système audio, climatisation, navigation et géolocalisation, allumage des phares, accès à Internet, etc. ponctionnent tous sur la batterie. Et donc sur l’autonomie. Les ordinateurs de bord sont habitués à recalculer en permanence cette information, pour informer le plus vite possible le conducteur qu’une recharge devra être anticipée.

Jusque-là, nous n’avons parlé que des facteurs liés à la conduite. Mais il y en a aussi qui sont indépendants du conducteur. Quand il fait trop chaud ? l’autonomie baisse. Quand il fait trop froid ? Quand la route monte ? Quand il y a des bouchons ? Ca baisse aussi. Et cela est difficile à anticiper. Pour améliorer les algorithmes de calcul, Ford a déployé une mise à jour très intéressante pour la Mustang Mach-E, son SUV sorti en novembre dernier.

Calcul en temps réel avec le cloud computing

Cette mise à jour apporte une nouvelle fonction appelée Intelligent Range (que nous pourrions traduire par Distance Intelligente). Elle permet à l’ordinateur de bord d’utiliser le cloud computing pour enrichir le nombre de critères pour calculer une autonomie réelle. La première étape intègre au calcul des données sur le style de conduite du conducteur, celles d’autres usagers pour comparer et affiner, et les données météorologiques sur le parcours.

Et ce n’est pas tout. Intelligent Range évoluera. Grâce à des mises à jour régulières, Ford intègrera d’autres facteurs pour le calcul d’autonomie. Conditions de trafic en temps réel et pourcentage d’élévation des routes sur le parcours. Bien évidemment, ce système fonctionne mieux si tous les usagers partagent leurs données et si le véhicule est connecté en permanence pour envoyer et recevoir des informations. Espérons que ça aussi sera pris en compte dans le calcul.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !