Final Fantasy VII fête ses 25 ans : retour sur le RPG qui a fait découvrir la série au monde

 

Final Fantasy fête ses 25 ans. Sorti le 31 janvier 1997 au Japon, cet épisode de la licence de Square-Enix est le premier à avoir bénéficié d’un lancement international, notamment en Europe. Deuxième titre le plus vendu sur PSOne, il a été plusieurs fois décliné sur d’autres supports avant de donner naissance à une vaste compilation et remake éclatant. À l’occasion de ce quart de siècle, revenons ensemble sur ce monument du jeu vidéo.

dossier final fantasy vii 25 ans
Visuel du jeu originel…

Final Fantasy VII. À l’évocation de ce nom, les fans de RPG japonais se rappelleront encore certainement de leur premier affrontement contre Sephiroth, de l’histoire poignante d’Aerith, du caractère faussement détaché de Cloud, de l’incroyable réalisme de Midgard ou encore de cette cinématique où Cloud enfourche une moto largement inspirée d’Akira de Katsushiro Otomo. C’est un jeu d’anthologie. C’est un jeu fondateur. C’est un jeu qui a battu des records que ce soit en termes d’investissements, de recettes ou de popularité.

Lire aussi – Test de Final Fantasy VII Remake : une renaissance fantastique

Aujourd'hui, Final Fantasy VII fête ses 25 ans. Eh oui, déjà 25 ans ! L’occasion rêvée de réaliser un dossier commémoratif sur le phénomène Final Fantasy VII qui a non seulement influencé le style du RPG japonais, mais aussi l’entreprise qui l’a développé : Square-Enix (appelé Squaresoft à l’époque, avant sa fusion avec Enix).

FINAL FANTASY VII REMAKE
… et le même visuel pour la version Remake

Dans ce dossier, nous reviendrons sur le jeu originel, ce qu’il a apporté à la licence et les records qu’il a battus. Nous élargirons notre vision avec la Compilation Final Fantasy VII d’où sont issus d’autres jeux, un film d’animation et de nombreux contenus. Enfin, il nous sera impossible de ne pas aborder le remake de Final Fantasy VII sorti sur PS4, PS5 et PC.

Final Fantasy VII : l’enfant prodige du RPG japonais

Même si ce n’est certainement pas nécessaire, présentons Final Fantasy VII. RPG japonais développé par Squaresoft. Premier jeu de Square-Enix sur PlayStation originel. Il est sorti le 31 janvier 1997 au Japon, le 7 septembre 1997 aux États-Unis et 17 novembre en Europe. Alors que Final Fantasy, Final Fantasy IV et Final Fantasy VI ont tous bénéficié d’un lancement outre-Atlantique, il aura fallu attendre ce septième opus pour la voir débarquer officiellement sur le vieux continent.

dossier final fantasy vii 25 ans

Nous retrouvons Hironobu Sakagushi, père de la série, à la production. Yashinori Kitase est le réalisateur et scénariste. Tetsuya Nomura prend le chara-design et une partie du scénario. Kazushige Nojima est l’auteur principal. Et à la musique, nous retrouvons Nobuo Uematsu, le compositeur historique de la série. Plus de 100 personnes ont participé à sa création, ce qui est à l’époque un record. Le développement du jeu démarre en 1994. À l’origine, le jeu devait sortir sur Super Nintendo.

Mais un retard dû au développement de Chrono Trigger sur Super Nintendo oblige Squaresoft à changer ses plans. Le studio choisit de porter Final Fantasy VII en « 3D » : les personnages sont en 3D temps réel, tandis que les décors sont des rendus visuels précalculés, comme Resident Evil chez Capcom. Même si la Super Nintendo supporte la 3D (la preuve avec Starfox), Squaresoft décide de quitter de se tourner vers la PlayStation (avec un petit coup de pouce de Sony qui en achète l’exclusivité).

dossier final fantasy vii 25 ans

Final Fantasy VII bénéficie d’un budget de 80 millions de dollars, entre le développement et le plan de communication. Un budget pharaonique à l’époque. Mais, grâce à cela et à un lancement international, Final Fantasy est un succès commercial. Il s’en est vendu plus de 10 millions d’exemplaires rien que sur la première PlayStation. Il est le deuxième jeu le plus vendu sur la console, après Gran Turismo.

Le jeu est ensuite sorti sur PC, iOS, Android, PS4, Xbox One et Switch. Au dernier comptage, datant de février 2021, il s’est vendu plus 13 millions d’exemplaires dans le monde, sans compter le remake. C’est le chiffre le plus élevé pour un épisode seul de la série. Et il est de notoriété publique que Final Fantasy VII a largement contribué au succès de la PlayStation.

dossier final fantasy vii 25 ans

Bien sûr, le marketing n’est pas la seule cause de ce succès. Il y a les qualités intrinsèques du jeu. Son excellente réalisation pour l’époque, que ce soit au niveau des graphismes ou de la musique. Le scénario très bien ficelé, bien plus orienté science-fiction que tous ses prédécesseurs. Son gameplay, très classique d’une part et novateur de l’autre, avec l’ajout des Limit Break et des Materia qui feront école pour la suite de la série.

Et n’oublions pas son casting exceptionnel : Cloud, le mercenaire (faussement) désabusé, Tifa, la combattante au tempérament de feu, Barret, terroriste bourru le jour et papa-poule la nuit, Sephiroth, le Némésis le plus charismatique de la série, Aerith, la fleuriste de Midgard au destin tragique. Sans oublier Cid le pilote de fusée, Red XIII, moitié chien moitié apache, Reno et les Turks, Vincent aux allures de vampire, Caith Sith, le robot chat qui prédit l’avenir, Yuffie, la voleuse de Materia, etc.

dossier final fantasy vii 25 ans

L’histoire de Final Fantasy VII est simple. Cloud, un ancien SOLDAT, est engagé par un groupe de terroriste, Avalanche, pour détruire un réacteur « Mako » qui pompe l’énergie vitale de la planète. Il retrouve Tifa. Il rencontre Aerith. Et il va croiser Sephiroth, un autre SOLDAT, qui va perdre pied avec la réalité en découvrant ses origines. Les thèmes abordés dans Final Fantasy VII sont toujours très actuels, 25 ans plus tard. L’industrialisation. La gestion de l’énergie. Les entreprises omnipotentes. Les abus scientifiques. Le transhumanisme. L’écologie. Et la lutte pour la préservation des ressources naturelles et de la vie.

Compilation Final Fantasy VII : pour aller plus loin dans Midgard

Contrairement à beaucoup d’autres épisodes, Final Fantasy VII n’est pas un jeu unique, mais le pivot d’une « compilation ». À l’image de Final Fantasy XII, avec Ivalice Alliance, et Final Fantasy XIII, avec Fabula Nova Cystallis, la compilation Final Fantasy VII étoffe l’histoire du jeu au travers de films d’animation et d’expériences ludiques parfois très différentes. La compilation comprend :

  • Before Crisis : Final Fantasy VII, un RPG orienté action sorti sur mobile en 2004. Il est exclusif au marché japonais.
  • Final Fantasy VII Advent Children, un film d’animation en 3D sortie n 2005. L’histoire se déroule deux ans après Final Fantasy VII et introduit les personnages de Kadaj, Loz et Yazoo. Une édition complète est sortie en 2009 avec des scènes complémentaires.

dossier final fantasy vii 25 ans
Crisis Core Final Fantasy VII

  • Crisis Core Final Fantasy VII, un RPG orienté action sorti sur PSP en 2007. Il met en scène Zack, un aspirant SOLDAT que le joueur a découvert dans les souvenirs de Cloud dans le jeu principal. Sa mission est de chercher un ancien SOLDAT, Genesis. Il découvrira d’où proviennent les expériences réalisées sur Sephiroth. Il s’agit d’un prequel à Final Fantasy VII.
  • Dirge of Cerberus : Final fantasy VII, un jeu d’action en 3D, sorti sur PlayStation 2 en 2006, mettant en scène Vincent Valentine. L’histoire se déroule trois ans après Final Fantasy VII.
  • Final Fantasy VII : Ever Crisis est jeu dont la sortie est prévue en 2022 sur iOS et Android. Cette production « solo » sortira sous la forme d’épisodes qui raconteront tous les événements de la compilation (le jeu de base, les déclinaisons et les films d’animation). Le jeu sera téléchargeable gratuitement et s’appuiera sur des achats intégrés.

dossier final fantasy vii 25 ans
Final Fantasy VII : First Soldier

  • Final Fantasy VII First Soldier est un Free-to-play pour iOS et Android sorti en 2021. Reprenant des mécaniques de Battle Royale similaire à Fortnite, il reprend à son compte les grands principes du jeu originel : les classes, les materia, les invocations, le bestiaire, les points d’expérience, les chocobos et bien plus encore. L'histoire se déroule 30 ans avant Final Fantasy VII. Et vous jouez le rôle d'une jeune recrue pour le programme SOLDAT.
  • Last Order : Final Fantasy VII est un film d’animation sorti en 2005. L’histoire est basée sur deux flashbacks de Cloud pendant le jeu principal, quand Sephiroth et lui vont enquêter au réacteur Mako de Nibelheim.

Final Fantasy VII Remake : une remise au gout du jour

Terminons ce dossier commémoratif avec Final Fantasy VII Remake, un jeu sorti sur PS4 en 2020 et adapté sur PS5 (et PC) en 2021. Nous ne saurions trop vous conseiller de parcourir notre test complet du jeu sur PS4, ainsi que notre dossier complet pour tout savoir sur le jeu, ainsi que sur son extension Intergrade, qui comprend une amélioration graphique (la définition passe en 4K, le taux de rafraichissement à 60 images par seconde, les textures sont plus fines et de nouveaux effets de lumière apparaissent) pour la console de dernière génération ainsi qu’un DLC exclusif qui met en scène Yuffie, la chasseuse de Materia. En outre, un nouveau personnage fait son entrée dans l’histoire : Sonon.

final fantasy vii remake intergrade cover

Les avantages de cette version sont nombreux. Outre l’esthétique et la technique qui ont été modernisées, Final Fantasy VII Remake offre également un gameplay plus nerveux, largement inspiré de Final Fantasy Type-0 et Final Fantasy XV. Donnant la part belle à l’action, les affrontements n’en sont pas moins tactiques, grâce à l’usage des Materia qu’il faut choisir avec soin pour chaque personnage, ainsi que le retour des barres ATB et des Limit Break. Des missions secondaires à foison, une personnalisation plus poussée de l’armement, et un renforcement du scénario avec plus d’espace offert à certains personnages laissés pour compte dans le volet originel (Biggs, Wedge et surtout Jessie).

dossier final fantasy vii 25 ans

Final Fantasy Remake n’est que le premier volet d’une trilogie. Celui-ci se concentre sur les événements de Midgard. Les épisodes suivants couvriront donc les événements de Nibelheim, du Temple des Anciens, du Watai, du Canyon Cosmos et de Gongaga, sans oublier ceux qui mèneront Cloud dans les entrailles de la planète pour vaincre Sephiroth.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !