Bitcoin : les États-Unis sont devenus numéro 1 du minage, loin devant la Chine

 

Les Etats-Unis viennent de s'imposer comme les principaux mineurs de Bitcoin dans le monde. Après les mesures prises par la Chine en mai, les fermes de minage ont massivement migré sur le sol américain. Le pays concentre désormais plus de 30% de la puissance du réseau Bitcoin, loin devant la République populaire de Chine. 

Bitcoin police polonaise
Crédit : Flickr

Jusqu'à récemment, la majeure partie des fermes de minage de Bitcoin se concentrait en Chine. D'après les données de plusieurs études réalisées par Coinshare, plus de 60% des fermes de minage s'étaient établies sur le territoire chinois. La Chine abritait d'ailleurs de nombreuses entités regroupant des mineurs, appelées des pools de mining.

En dépit de l'hostilité du gouvernement chinois, la Chine représentait un havre idéal pour installer une infrastructure de minage. En effet, de nombreuses régions du pays, comme la vallée du Sichuan, disposent d'importantes sources d'énergie renouvelable comme des barrages hydroélectriques. Ces barrages établis sur le Yang-Tsé, le plus long fleuve d'Asie, permettaient aux mineurs de produire des cryptomonnaies avec un coût réduit en exploitant les surplus d'énergie.

La Chine a poussé les mineurs de Bitcoin vers la sortie

Malheureusement, Pékin s'est progressivement mis à chasser les mineurs de Bitcoin hors de son territoire. Prétextant des préoccupations écologiques, le gouvernement de Xi Jinping a mené des inspections minutieuses dans les fermes de minage sur son sol dès 2019. En mai dernier, le Parti Communiste a finalement mis ses menaces à exécution en excluant les mineurs de Chine province par province. La Chine a notamment demandé aux fournisseurs d'électricité de couper le courant des sociétés soupçonnés de miner des cryptomonnaies dans la région du Sichuan.

Sans surprise, les restrictions mises en place par le pouvoir chinois ne sont pas vraiment liées à l'écologie. Pékin craint plutôt que la reine des cryptomonnaies ne représente un concurrent de taille pour son yuan numérique. En miroir de plusieurs pays, la Chine a développé sa propre monnaie numérique de banque centrale. Pour pousser son adoption auprès de la population, la nation a contraint de nombreux commerçants à accepter le yuan numérique comme moyen de paiement.

Les mineurs de Bitcoin se sont massivement installés aux États-Unis

Exclu de Chine, les mineurs de Bitcoin sont rapidement retombés sur leurs pieds. De nombreuses fermes de minage ont trouvé refuge dans des pays comme l'Iran, le Kazakhstan ou la Russie. Ces pays offrent des tarifs avantageux sur l'électricité, ce qui est un atout pour le minage de cryptomonnaies. D'autres se tournent vers le Canada, où de nombreux barrages hydroélectriques sont disponibles. Une multitude d'infrastructures se sont aussi établies aux Etats-Unis.

carte minage bitcoin

D'après les données publiées par des chercheurs de l'Université de Cambridge, une importante partie de la puissance du réseau (hashrate) Bitcoin provient désormais des Etats-Unis. 35,4% du hashrate dépend désormais de fermes installées sur le sol américain, en hausse de 428 % comparé à septembre 2020. C'est la première fois que les USA s'imposent en numéro 1 sur ce terrain.

Les Etats-Unis concentrent 35,4 % de l’activité de minage, contre 16,8 % fin avril”, déclare Michel Rauchs, auteur de l’étude. “Cela représente à peu près la part de la Chine avant les mesures gouvernementales, ce qui suggère que les mineurs ont bien cessé leurs opérations, tous en même temps”, estime l'expert. En seconde place derrière les Etats-Unis, on trouve désormais le Kazakhstan (18,1 %), suivi de la Russie (11 %). Au Kazakhstan, l’électricité est moins chère et les restrictions sont bien moins sévères.

hashrate bitcoin

En l'espace de quelques mois, la puissance du réseau qui dépend de fermes chinoises est passée de 44% à 0%. En 2019, le hashrate dépendant de la Chine était parvenu à un niveau record de 75%, affirme l'Université de Cambridge. Ce taux s'était ensuite stabilisé autour des 55% dès 2020. En l'espace de quelques mois, les mineurs se sont massivement détournés de la Chine pour s'établir de l'autre côté de l'Atlantique.

De nombreux mineurs se sont notamment installés dans l'Etat du Texas. Cet état du Sud se distingue par de l'électricité à prix réduit et un attrait croissant pour les énergies renouvelables. De plus, de nombreux dirigeants politiques texans se sont récemment affichés ouvertement en faveur du secteur des cryptomonnaies.

C'est le cas de Ted Cruz. Le sénateur républicain a officiellement invité les mineurs à miner du Bitcoin grâce au gaz naturel brûlé au Texas. “Utilisez ce pouvoir pour produire du Bitcoin. Une partie de la beauté de tout ça, c’est qu’à partir du moment où on le fait, on aide énormément l’environnement parce qu’au lieu de brûler le gaz naturel, on le met à profit de façon productive”, a lancé Ted Cruz lors d'une conférence consacrée à la reine des cryptomonnaies.

Source : Université de Cambridge



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !