Amazon a fait 44 milliards d’euros de ventes en Europe en 2020 mais n’a pas payé d’impôt

 

Amazon a réalisé des ventes record en Europe en 2020 notamment grâce à la pandémie de coronavirus. Sa filiale luxembourgeoise, implantation de la firme en Europe, a pourtant réussi à éviter de payer le moindre impôt. L'astuce de la firme ? Faire apparaitre des pertes dans son bilan – elles étaient de l'ordre de 1,2 milliards d'euros dans le bilan de l'année dernière.

Europe Amazon
Crédits : Unsplash

L'année 2020 a plutôt été une année record pour Amazon. Rien qu'en Europe, le géant de la grande distribution vient d'annoncer un chiffre d'affaires exceptionnel de 44 milliards d'euros. Et pourtant… Amazon ne paiera aucun impôts sur les sociétés en 2020. La raison ? Les lois luxembourgeoises où la firme est installée et des pertes que la firme fait apparaître dans son bilan comptable.

La situation est en réalité encore plus avantageuse pour Amazon puisque l'antenne européenne de la firme s'est vue accorder un crédit d'impôts de 56 millions d'euros qui permettra à la firme de se soustraire à une partie de ses futurs impôts. Sans compter les 2,7 milliards de pertes héritées de bilans précédents et qui sont un atout supplémentaire pour éviter de payer des taxes dans les prochaines années.

Les ventes record d'Amazon en 2020 débouchent sur 0 € d'impôts sur les sociétés en Europe

Un responsable de Fair Tax Foundation, une ONG qui lutte contre l'évasion fiscale, explique : “ces chiffres ont de quoi donner le tournis, même pour Amazon. Nous voyons une accélération de la domination du marché dans le mode grâce à des revenus qui continuent dans une large mesure de ne pas être taxés – ce qui l'autorise à couper l'herbe sur le pied d'entreprises locales insérées dans une approche plus responsable”.

Et d'ajouter ; “le gros des revenus d'Amazon au Royaume-Uni est inscrit sur des livres de comptes offshore, dans sa filiale du Luxembourg qui réalise d'énormes pertes, ce qui signifie non seulement qu'ils ne contribuent pas de manière significative aux impôts aujourd'hui, mais aussi qu'on ne s'attend pas à ce qu'ils le fassent les années suivantes étant donné le reliquat des pertes qu'ils ont accumulées”.

Le bilan comptable d'Amazon pour l'année 2020 est un document de 23 pages assez peu détaillé par rapport à ce que la plupart des entreprises du continent doivent fournir aux autorités. Le document ne révèle pas, notamment, la performance de l'entreprise exacte dans les différents pays d'Europe. Ce qui n'empêche pas un porte-parole d'Amazon de nier que l'entreprise fait de l'évasion fiscale sur le continent :

Lire également : Amazon est responsable de tous les produits vendus sur son site, la justice a tranché

“Amazon paie toutes les taxes requises dans chaque pays où nous opérons. L'impôt sur les entreprises est basé sur les bénéfices, et non le chiffre d'affaires, et nos bénéfices sont restés bas étant donnés nos investissements massifs et le fait que la vente de détail est une activité hautement compétitive à faibles marges. Nous avons investi plus de 78 milliards d'euros en Europe depuis 2010 et la plus grande partie de cet investissement est destiné à financer des infrastructures qui créent plusieurs milliers de nouveaux emplois, génère une quantité significative de revenus fiscaux localement, et soutient les petites entreprises européennes”, explique la firme de Jeff Bezos.

Source : The Guardian



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !