5G : voici le calendrier de lancement officiel, enfin presque !

L’Arcep confirme que les quatre opérateurs  (Orange, SFR, Free Mobile est Bouygues Telecom) ont déposé une demande pour les attributions de fréquences 5G 3,4 ‑ 3,8 GHz. Il ne s’agit qu’une partie du spectre qui sera in fine attribué, mais l’autorité donne au passage son calendrier de lancement officiel, autrement dit la feuille de route datée qui permettra aux opérateurs de lancer leur réseau commercial 5G. 

5G
Crédits : Christoph Scholz via Flickr

Tada ! L’Arcep annonce enfin une bonne nouvelle pour le déploiement 5G en France. Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Télécom sont depuis le 25 février 2020 12 heures officiellement candidats pour l’attribution de blocs de la plage 3,4 – 3,8 en métropole. Il ne s’agit pour l’instant que d’une partie des fréquences 5G. La partie des ondes dites de coeur de réseau car ce sont les plus polyvalentes et donc faciles à déployer. Avec un débit plutôt rapide. Même si la plupart des avantages de la technologie en termes de bande passante seront délivrés via une multitude d’antennes de faible puissance dites mmWave. Dont les fréquences restent, elles, à attribuer.

Néanmoins, une fois ces fréquences cour de réseau attribuées, les opérateurs pourront déjà obtenir les autorisations nécessaires pour lancer les premières offres commerciales 5G. Dans cette enchère, 31 blocs de fréquences de 10 MHz seront attribués en deux étapes dites « phases d’attribution ». Dans la première phase, les opérateurs pourront obtenir au maximum un bloc de 50 MHz moyennant 350 millions d’euros par bloc et le respect d’engagements. Dans une deuxième phase d’enchère à plusieurs tours, les opérateurs pourront acheter des fréquences additionnelles par bloc de 10 MHz.

Blocs dont le prix de réserve est fixé à 70 millions d’euros par bloc. L’Arcep explique que les résultats de l’attribution des blocs de 50 MHz seront dévoilés d’ici trois semaines. Trois semaines plus tard aura lieu une « enchère de positionnement ». Puis trois semaines après l’issue de cette enchère, soit au cours du 2e trimestre 2020, seront délivrées les autorisations de fréquence. L’Arcep précise que les opérateurs pourront alors utiliser leurs fréquence « soit dès la délivrance de l’autorisation, soit au 1er juillet 2020, soit au 1er janvier 2021, selon les départements ».

Lire également : 5G – la France se rabat sur Samsung faute d’avoir confiance en Huawei

Si l’on suit ce que nous dit l’Arcep, on aurait donc le calendrier de lancement suivant :

  • Mi-mars 2020 : Annonce des résultats de la phase d’attribution des blocs 50 MHz
  • Début avril 2020 : Enchères de positionnement (blocs de 10 MHz)
  • Fin avril 2020 : Délivrance des premières autorisations – et début des toutes premières offres commerciales
  • 1er juillet 2020 : lancement du réseau dans de nouveaux départements
  • 1er janvier 2021 : réseau 5G national

Que pensez-vous de ce calendrier de lancement ? Partagez votre avis dans les commentaires.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
4G : saturé dès 2022, le réseau pourrait devenir affreusement lent

Selon le président de la Fédération française des Télécoms, retarder le lancement de la 5G aurait pour effet de saturer les réseaux 4G existants. Une saturation attendue en 2022. L’arrivée des nouveaux réseaux télécoms n’est donc plus une simple question…

Orange signe un partenariat d’ampleur avec Google autour du cloud

Orange et Google viennent de signer un partenariat d’importance pour le futur. La société française à fait appel au géant américain pour l’aider à développer ses services autour du Cloud. Une bonne affaire pour les deux entreprises. Google et Orange…

Freebox Pop : déjà 50 000 abonnements, la box bon marché de Free cartonne

La Freebox Pop a déjà séduit 50 000 abonnés depuis son lancement, annonce fièrement Free. D’après le trublion des télécoms, sa nouvelle box abordable répond à merveille aux demandes des Français grâce à son excellent rapport qualité prix et son forfait mobile illimité…

Freebox One : Free admet que la box abordable est un échec

La Freebox One n’a pas rencontré le succès escompté, admet Free. Moins de deux ans après son lancement, le FAI a donc décidé de d’abandonner la box abordable et de la remplacer par la Freebox Pop. En décembre 2018, Free…

Box Internet : l’Arcep dit non à l’interdiction des forfaits illimités

Les forfaits illimités sur les box Internet ne doivent pas être abandonnés en France, estime Sebastien Soriano, président de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques), en réponse aux mesures irréalistes du Conseil national du numérique.  Il y a quelques…

Freebox POP (V8) : pourquoi la box de Free n’est pas compatible Wi-Fi 6

La Freebox POP vient tout juste d’être présentée. Si elle possède certains arguments de poids, comme d’excellentes performances sur la partie connectivité, le choix de Free de ne pas l’équiper du Wi-Fi 6 étonnent et agacent certains utilisateurs. L’opérateur français…