2000 cryptomonnaies ont été créées en 2021, mais mieux vaut ne pas investir dedans

 

On n’a jamais vu autant de cryptomonnaies qu’aujourd’hui. Les plateformes de recensements croulent sous les demandes de validation, alors que 2000 d’entre elles ont rejoint les listes officielles depuis le début de l’année. Mais entre les arnaques et celles qui disparaîtront rapidement, mieux vaut se montrer prudent à leur égard.

cryptomonnaie
Crédits : Unsplash

2021 sera sans aucun doute l’année des cryptomonnaies. On n’arrête plus l’ascension de ce nouveau mode de paiement qui séduit de plus en plus les entreprises. Il faut dire que le Bitcoin a connu une hausse impresisonnante qui semblait ne jamais vouloir finir pendant plusieurs mois, atteignant les 64 000 dollars en avril dernier. Puis, plusieurs marques comme Tesla et PayPal ont annoncé désormais accepter les paiements en cryptomonnaies, ce qui a largement contribué à leur popularisation.

Nécessairement, ce boom historique attire les convoitises de nombreux développeurs souhaitant eux aussi récupérer leur part du gâteau. La plateforme de recherche en cryptomonnaies CoinPaprika a ainsi révélé avoir ajouté environ 2000 devises à son catalogue depuis janvier 2021. De son côté, CoinMarketCap en a ajouté 2655, pour en comptabiliser aujourd’hui un total de 10 810.

Attention à ne pas investir n’importe comment dans les cryptomonnaies

L’intérêt soudain des entreprises et des investisseurs pour les cryptomonnaies peuvent donc expliquer cette explosion du nombre de devises, mais pas que. En effet, elles sont beaucoup à ne pas reposer sur leur propre blockchain, comme c’est le cas par exemple du Bitcoin, mais plutôt sur une déjà existante. On peut notemment citer le token — le nom donné à ces cryptomonnaies qui emprunte la blockchain d’une autre — Shiba Inu, qui se base sur la blockchain de l’Ethereum. Cette méthode simplifie grandement le développement des cryptomonnaies, donnant ainsi une autre raison à leur surabondance.

Sur le même sujet : Bitcoin — le paiement en cryptomonnaie pourrait poser un problème en cas de faillite d’une entreprise

Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue les risques que représentent ces dernières. Sur les milliers de nouvelles devises, nombre d’entre elles peuvent en réalité être des arnaques, comme aime à la penser le créateur du Dogecoin. De plus, même si certaines sont parfaitement légitimes, elles sont noyées dans un flot continu de nouvelles arrivantes, ce qui rend bien plus difficile et incertaine leur réussite. Plutôt que d’investir tête baissée, il s’avère donc plus prudent d’attendre de voir comment évolue ce marché grandissant.

Source : CoinDesk



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !