Test Samsung Galaxy S3 (i9300)

Maj. le 9 avril 2018 à 0 h 28 min

Le Galaxy S3 est le dernier smartphone haut de gamme de chez Samsung.

Successeur du très populaire Galaxy S2 et annoncé comme LE smartphone à avoir sous Android, le dernier né de chez Samsung cristallise toutes les attentes.
Ce smartphone est-il la bombe annoncée ? Réponse dans le test Samsung Galaxy S3 !

test galaxy s3

Au sommaire du test

1. Caractéristiques techniques
2. Aspect général et prise en main
3. Interface, utilisation et autonomie [Mise à jour Autonomie]
4. Touchwiz pour épauler Android ?
5. Benchmarks
6. Test de l’appareil photo et prise vidéo
7. Multimédia et jeux vidéo [Mise à jour N.O.V.A 3]

1. Caractéristiques techniques

Voici la liste complète des caractéristiques du Samsung Galaxy S3, une belle bête de course avec tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un smartphone haut de gamme en 2012 :

Écran : 4,8″ – Super AMOLED HD PenTile – 1280 x 720 – 306 ppi
Processeur : Quad-core Exynos 4412 1.4 Ghz
RAM : 1 GB
OS : Android ICS
Réseau : HSPA+ (21 Mbps) en Europe et 4G LTE aux Etats-Unis
Capteur principal / Appareil photo : 8 mégapixels
Capteur secondaire : 1,9 mégapixels
Enregistrement vidéo : 1080p
Dimensions : 136,6 x 70,6 x 8,6 mm
Poids : 133 g
Batterie : 2100 mAh (amovible)

2. Aspect général et prise en main

C’est dans sa version blanche que j’ai fait le test du Samsung Galaxy S3. Cette couleur fait particulièrement ressortir l’imposant écran de 4,8 pouces et donne un aspect très classe au smartphone qu’il soit allumé ou éteint. Le contour argenté vient parfaire la finition irréprochable du smartphone malgré le choix d’une coque en plastique (de très bonne qualité).

Je trouve le choix du plastique plutôt judicieux de la part de Samsung qui a su concevoir un smartphone qui inspire une grande solidité, n’est pas sujet aux rayures et garde un poids plume pour une telle diagonale d’écran. Au niveau des traces de doigts, elles sont peu visibles sur la coque (dans la version blanche en tout cas), beaucoup plus sur l’écran évidemment.

À l’avant du téléphone on retrouve le bouton home accompagné de deux touches sensitives : une touche option et une touche retour. L’éclairage de ces touches est paramétrable et elles sont totalement invisibles lorsqu’elles ne sont pas activées. Toujours à l’avant on retrouve le capteur photo de 1,9 mégapixels pour la visioconférence et un capteur de proximité qui sert à régler automatiquement la luminosité de l’écran ou à l’éteindre lorsqu’on ne le regarde plus.

À l’arrière l’appareil photo de 8 mégapixels avec flash LED et le haut-parleur. Sur la tranche droite le bouton de mise sous tension ou de veille. Sur la tranche gauche le réglage du volume, au-dessus un port jack 3,5mm et en dessous le port pour recharger et connecter votre smartphone à différents supports.

Une fois la coque démontée, on accède à la batterie amovible de 2100 mAh, à la microSIM et au port microSD qui vous permettra d’étendre facilement la mémoire de votre Galaxy S3, un très bon point que nous trouvons dans ce test Samsung Galaxy S3

Pour ce qui est de l’écran, les images et la vidéo parlent d’elles-mêmes. En un mot : impressionnant ! 1280 x 720 sur un écran super Amoled HD de 4,8 pouces, ça ne laisse pas de marbre.

Samsung Galaxy 3

Samsung Galaxy 3

Samsung Galaxy 3

Samsung Galaxy 3

Samsung Galaxy 3

Samsung Galaxy 3

Samsung Galaxy 3

Samsung Galaxy 3

3. Interface, utilisation et autonomie du Galaxy S3 [Mise à jour Autonomie]

Une fois le téléphone allumé on remarque, outre un écran impressionnant, Android Ice Cream Sandwich (4.0.4) avec la surcouche maison de Samsung, TouchWiz 4.0. Je ne vais pas tourner autour du pot, personnellement je ne suis pas un fan des surcouches constructeurs et encore moins de TouchWiz, je reviendrai dessus dans le chapitre suivant.

Samsung profite de son interface pour apporter quelques modifications à Android, de l’appareil photo en passant par S-voice, ou encore le « Samsung Apps », un market qui vient en plus du Google Play. Les petits ajouts sont nombreux et on ne pourrait tous les énumérer. Cependant, une chose est sûre, aucun n’est indispensable et ne viendra bouleverser votre expérience utilisateur si vous être habitué à Android.

Pour ce qui est de la fluidité et de la rapidité de l’ensemble, le test Samsung Galaxy S3 fait un sans-faute et à aucun moment je n’ai pu constater le moindre ralentissement. Samsung a parfaitement optimisé son téléphone et la présence de son processeur quad-core maison n’y est pas pour rien. Vous pouvez gérer le multitâche en restant appuyé sur le bouton home, mais je doute que vous en ayez souvent besoin.

Quelle que soit l’utilisation du téléphone, du visionnage de film en passant par les jeux, le smartphone ne chauffe pas excessivement. La température augmentera lors des tâches les plus lourdes, mais pas de quoi vous brûler la main.

Il est puissant, il est réactif, mais la batterie dans tout ça ? Samsung a pris les devants en équipant son Galaxy S3 d’une batterie de 2100 mAh. Pour vous donner une idée de la taille, le HTC One X qui possède un écran d’une taille et d’une résolution équivalentes a une batterie de 1800 mAh…

Concrètement cela se traduit pas une autonomie plutôt bonne selon l’utilisation que vous faites de votre Galaxy S3. En poussant le téléphone dans ses retranchements avec une utilisation intensive à base de jeux, d’appels et de visionnage de films, la batterie a tenu une journée complète, du matin 8h au soir 21h.

En optimisant un peu les paramètres et en l’utilisant de manière moins intense, j’ai tenu deux jours sans le recharger. Le temps m’a manqué, mais je ne doute pas que l’on puisse l’optimiser encore un peu plus pour faire monter son endurance au-delà des deux journées d’utilisation. Je ne manquerai pas de vous prévenir si je parviens à le faire dans les jours qui viennent.

[MAJ]

J’ai essayé de pousser la batterie du Galaxy S3 dans ses retranchements en l’utilisant assez peu. Disons qu’il était en veille la plupart du temps et je ne l’utilisais que le matin avant de travailler, à la pause de midi, et dans la soirée. Pour cette expérience j’ai souvent utilisé la fonction « économie d’énergie » du téléphone, plutôt efficace.

Sur la période j’ai du recevoir quatre appels de 10 minutes environ, j’ai regardé quelques vidéos, je suis allé sur Facebook, j’ai consulté mes flux RSS régulièrement et joué un petit quart d’heure à N.O.V.A 3.

L’utilisation était loin d’être intensive et c’était le but. Résultat de l’expérience, une autonomie de tout juste trois jours ! Bon je dois admettre que j’ai tiré sur la corde pour obtenir ce résultat et qu’il ne correspond pas à une utilisation « normale » du téléphone.

Si on récapitule, on peut dire :

Un jour et demi pour une utilisation intensive
Deux jours pour une utilisation classique
Deux jours et demi, trois jours maximum si vous jouez la montre

Des photos pour illustrer la consommation de la batterie dans la suite.

[Fin MAJ]

Test consommation batterie Galaxy S3

 4. Touchwiz pour épauler Android ?

Samsung profite de son interface TouchWiz pour apporter quelques modifications à Android 4.0.4…

Commençons par le logiciel de prise de photos et de vidéos. Avec le très bon capteur photo du Galaxy S3, il aurait été dommage de bâcler la partie logiciel. Il n’en est rien et l’interface de l’appareil photo est très complète et bien pensée. On retrouve beaucoup d’options, du mode rafale en passant par le HDR, le panorama ou encore le mode sourire pour ne citer qu’eux. Un bon point donc dans ce test Galaxy S3 de l’appareil photo

Venons-en à S-Voice. Au cœur de la stratégie marketing de Samsung pour vendre son Galaxy S3, le logiciel n’en reste pas moins un gadget anecdotique. Il fonctionne parfois bien, parfois très mal. Je ne sais pas si la version anglophone est meilleure que la francophone, mais on a souvent du mal à se faire comprendre par le logiciel. Résultat on essaye plusieurs fois et on fini par appuyer soi-même sur les boutons, c’est beaucoup plus fiable et rapide.

Dans le volet « Market » de TouchWiz 4.0 on retrouve le « Samsung Apps », un market qui vient en plus du Google Play. On y trouve quelques applications inédites, mais aussi beaucoup de logiciels déjà présents sur le Google Play. S Suggest est une application vous proposant des contenus populaires issus des différents market, là encore pas indispensable.

Pour parler de la partie graphique de TouchWiz je dirais que c’est un peu « chargé » à mon goût, avec des icônes pas aussi sobres et classes que ce que nous a proposé Android dans sa version 4. On constate ainsi des petites modifications à tous les étages, de la barre de notification en passant par l’ajout des bureaux ou la partie téléphone.

Enfin, on retrouve plusieurs logiciels « pratiques » comme le mémo vocal, le tuner FM, le calendrier, le NFC ou encore une application de prise de notes, le tout à la sauce TouchWiz.

Les petits ajouts sont nombreux et on ne pourrait tous les énumérer. Cependant, une chose est sûre, TouchWiz est loin d’être indispensable et ne viendra bouleverser votre expérience utilisateur si vous être habitué à Android 4.

TouchWiz 4 Galaxy S3

TouchWiz 4 Galaxy S3

TouchWiz 4 Galaxy S3

TouchWiz 4 Galaxy S3

TouchWiz 4 Galaxy S3

TouchWiz 4 Galaxy S3

 

TouchWiz 4 Galaxy S3

 

TouchWiz 4 Galaxy S3

 

TouchWiz 4 Galaxy S3

 

TouchWiz 4 Galaxy S3

 

TouchWiz 4 Galaxy S3

 

TouchWiz 4 Galaxy S3

TouchWiz 4 Galaxy S3

 

TouchWiz 4 Galaxy S3

 

TouchWiz 4 Galaxy S3

 TouchWiz 4 Galaxy S3

 5. Benchmarks

En terme de performances brutes et de puissance de calcul, là encore il n’y a pas photo avec la concurrence. Sur Quadrant comme sur AnTuTu on constate que le Galaxy S3 surclasse ses concurrents directs, à commencer par le HTC One X et son Tegra 3. Rappelons que ces benchmarks tiennent compte de l’ensemble des composants des produits et pas seulement le processeur ou la partir graphique.

Test Samsung Galaxy 3

Test Samsung Galaxy 3

6. Test de l’appareil photo et prise vidéo

Beaucoup ont été surpris d’apprendre que le Galaxy S3 est équipé d’un appareil photo de « seulement » 8 mégapixels. La faute aux folles rumeurs qui entouraient le produit et à la sortie de smartphones concurrents avec un capteur 12 mégapixels comme le Sony Xperia S.

Vous vous en doutez, le nombre de mégapixels ne fait pas tout et c’est bien un excellent capteur que possède la Galaxy S3. On atteint une qualité d’image en photo comme en vidéo qui rivalise facilement avec les appareils photo compacts d’entrée de gamme et qui surclasse les smartphones sur le marché. Seul l’iPhone 4S peut prétendre avoir une qualité de photos proche.

Que ce soit pour des panoramiques ou pour des macros, dans ce test Samsung Galaxy S3 la qualité est au rendez-vous et le rendu des couleurs est très bon, voir même un peu flatteur. Les limites du capteur photo son atteinte quand on veut prendre des photos en base luminosité. On voir alors apparaître beaucoup de bruit sur l’image.

Pour ce qui est des vidéos, le rendu est également très bon. La qualité se dégrade lorsque le zoom est sollicité. Mieux que des explications je vous laisse juger par vous même dans la suite.

Photo Galaxy S3

Photo Galaxy S3

 

Photo Galaxy S3

 

Photo Galaxy S3

Photo Galaxy S3

 

Photo Galaxy S3

 

Photo Galaxy S3

Photo Galaxy S3

 

Photo Galaxy S3

 

Photo Galaxy S3

Photo Galaxy S3

 Photo Galaxy S3

7. Multimédia et jeux vidéo [Mise à jour N.O.V.A 3]

Le Galaxy S2 proposait déjà du lourd en terme de décodage vidéo, et son successeur de déroge pas à la règle. Le Galaxy S3 décodera tous les formats que vous voudrez bien lui soumettre. Lire du 1080p high profile n’a jamais été aussi simple et il est presque impossible de prendre le lecteur vidéo en défaut. Samsung rend ainsi la lecture de vidéo accessible à tous, sans avoir besoin d’un autre lecteur ou de codecs. Copiez, collez, lisez. Un sans faute.

Du côté du lecteur audio, c’est différent. S’il est très bon pour décoder presque tous les formats, des plus populaires aux plus pointus, l’interface n’est pas son point fort. Là ou esthétiquement le lecteur vidéo n’a pas beaucoup d’effort à fournir, le lecteur audio aurait pu proposer une meilleure interface. On se retrouve alors avec une partie audio efficace, mais basique en terme d’interface.

Pour ce qui est du navigateur web intégré, il est très rapide et affiche sans problèmes toutes les pages web en un temps record. Là encore on constate déjà cette efficacité chez la concurrence et Samsung aurait pu fournir un effort pour améliorer les fonctionnalités du navigateur. On retrouve donc une gestion des fenêtres, un mode incognito, la gestion des favoris et pas grand-chose d’autre.

On sait maintenant que le Galaxy S3 est une bête de course, mais qu’en est-il dans les jeux ? Pour avoir testé différents jeux, plus ou moins gourmand, le S3 ne rencontre aucun problème pour les faire tourner et c’est une fluidité parfaite in-game que propose le Galaxy S3. On pouvait s’en douter, mais cette puissance brute ne fait pas tout. Le vrai problème est que les éditeurs de jeux ne suivent pas. La puce graphique de Samsung est très performante et on sent qu’elle en a sous le pied, mais les éditeurs ne jurent pour l’instant que par le Tegra de Nvidia. Ainsi, les jeux de la Tegra Zone ne sont pas accessibles pour le smartphone et les autres ne sont pas optimisés pour profiter pleinement de de la puissance embarquée, et cela se voit sur les textures et les effets de lumière.

C’est donc une très bonne prestation que propose le Galaxy S3 en terme de multimédia. Très efficace dans toutes ces fonctions. On peut regretter le manque d’effort dans l’interface de TouchWiz et l’absence de certains gros jeux Android qui fait tache pour une telle bête de course.

[MAJ] 

Je me plaignais du manque de gros titre pour les terminaux qui ne sont pas sous Tegra 3 et… je vois arriver N.O.V.A 3 sur le Play Store ! Une occasion rêvée pour voir ce que le dernier smartphone de Samsung a dans le ventre.

N.O.V.A 3 est un FPS futuriste fortement inspiré de la célèbre licence Halo. C’est aussi ce qui se fait de mieux actuellement en terme de graphisme sur smartphone et tablette. Après quelques minutes de jeux, des cinématiques et des scènes d’actions intenses qui tourne avec le moteur du jeu on peut affirmer une chose : Le Samsung Galaxy S3 et sa puce graphique Mali-400 on de la ressource.

Fluidité parfaite, effets de particules et explosions dans tous les sens à l’écran, aucun ralentissement à déplorer. Le magnifique écran de 4,8 pouces ne fait que sublimer le jeu. La taille de l’écran est également un avantage pour la maniabilité. Même si pour certains il paraît inconcevable de jouer à un FPS sur un écran tactile, je peux vous assurer que vous ne cacherez pas l’action avec vos doigts comme sur un iPhone par exemple.

Bref, du très bon qui viennent renforcer mes très bonnes impressions sur les prestations multimédias du Galaxy S3. Des captures d’écran de N.O.V.A 3 dans la suite.

[Fin MAJ]              

N.O.V.A 3 sur Galasy S3

N.O.V.A 3 sur Galasy S3

N.O.V.A 3 sur Galasy S3

N.O.V.A 3 sur Galasy S3

N.O.V.A 3 sur Galasy S3

N.O.V.A 3 sur Galasy S3

N.O.V.A 3 sur Galasy S3

N.O.V.A 3 sur Galasy S3

Conclusion

Vous l’aurez compris, le Samsung Galaxy S3 est bien le smartphone que beaucoup attendaient. Une très belle finition, un écran superbe, une excellente réactivité et un appareil photo au top.

Samsung frappe un grand coup et a mis toutes les chances de sont côté pour imposer son Galaxy S3 comme la référence des smartphones Android, et des smartphones en général, n’en déplaise à Apple. On peut dire que pour la première fois, c’est Samsung qui donne le ton et prend un temps d’avance sur la concurrence.

Au rang des défauts, on peut citer son interface TouchWiz qui est loin d’être indispensable. La taille du smartphone pourrait également en freiner certains, même s’il est moins imposant que le Galaxy Note et que son utilisation à une main est tout à fait possible.

Pour moi le meilleur smartphone à l’heure où j’écris ces lignes.
A l’issu du test Samsung Galaxy S3, je lui décerne la note de :

18/20

Les plus :

+ Ecran et finition au top

+ Très réactif

+ Un capteur photo de haute volée

+ Très bon en multimédia

Les moins :

– L’interface TouchWiz

– Les applications « en trop »

– S-Voice, un gadget

– La taille ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du LG G7 ThinQ : tout pour plaire sauf son prix

LG a présenté son LG G7 ThinQ quelques semaines après ses concurrents. Le coréen, qui a bien du mal à séduire les consommateurs, a mis les petits plats dans les grands pour changer la donne. Nous avons eu la chance d’utiliser ce LG G7 ThinQ pendant quelques jours. Découvrez notre test complet.

Test du Wiko View 2 : une encoche et puis s’en va

Le Wiko View 2 a fait sensation au MWC 2018. Le dernier smartphone du constructeur est l’un des seuls smartphones d’entrée de gamme à intégrer un écran avec encoche. Mais au delà de cette caractéristique, que vaut ce Wiko View 2 ? Nous avons utilisé le smartphone pendant plusieurs jours. Voici notre test complet.

Test du Nokia 8 Sirocco : les yeux plus gros que le ventre

Avec son Nokia 8 Sirocco, le constructeur souhaite confirmer son retour réussi en 2017. Dévoilé au MWC 2018, le successeur du Nokia 8 a plus d’un atout dans son sac. Mais à 749 euros, il se place face à des rivaux de taille comme le Samsung Galaxy S9 ou le Huawei P20 Pro. Est-il à la hauteur des attentes ? Réponse dans notre test complet.