Fermeture de T411 : une opération de police mène à 6 arrestations en Suède et en France

Date de dernière mise à jour : le 28 juin 2017 à 16 h 55 min

Il est malheureusement temps de dire au revoir au célèbre site français de téléchargement de torrent, T411. Le site, indisponible depuis dimanche soir, a été fermé lors d’une descente de police aussi musclée qu’inattendue en Suède, près de Stockholm. Mais que s’est-il véritablement passé ? Doit-on déjà faire le deuil de notre annuaire de liens BitTorrent favori ?

t411 fermeture police

Début de semaine nous nous inquiétions de la disparition du célèbre site…et nous avions bien raison ! Comme nous le redoutions, T411 a été visé par une attaque de police de grande envergure. En effet, une opération a été menée conjointement par les autorités françaises et suédoises.

Après l’initiative des grands pontes du divertissement comme Netflix et HBO de se regrouper afin de lutter contre les pirates, la chute de T411 est un autre coup dur pour les internautes. Le début d’une longue hécatombe ?

T411 : que s’est-il passé en Suède et en France ?

Selon les premières informations reçues, la descente des forces de l’ordre est l’aboutissement d’une enquête de plusieurs mois. Son point de départ ? Une plainte de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) en 2014 pour contrefaçon.

Bilan de l’opération ? Les deux administrateurs présumés du site, un couple d’Ukrainiens, ont été appréhendés lors d’une perquisition, menée avec des agents de police français, dans le sud de la capitale Suédoise. En parallèle, les autorités s’emparaient des serveurs qui hébergeaient jusqu’à il y a peu l’un des derniers sites de torrents francophones.

La police ne s’est pas bornée à arrêter les deux individus à la tête de T411…Selon le parquet de Rennes, point de départ de l’enquête judiciaire, 4 autres personnes auraient été interpellées dans l’hexagone. Il s’agirait de quelques modérateurs qui officiaient sur le site. Leur rôle se bornait à contrôler la qualité du contenu proposé par les internautes.

Les forces de l’ordre suédoises ont aussi confirmé la saisie de différents types de matériels informatiques dont des serveurs. Une information corroborée par le parquet de Rennes dans un communiqué :

 Dans le cadre de cette opération judiciaire, de nombreux matériels informatiques devaient être saisis pour exploitation, ainsi que des biens mobiliers et immobiliers produits des infractions commises 

Les autorités ne devraient pas s’arrêter en si bon chemin. D’autres opérations, tout aussi fulgurantes, seraient prévues jusqu’en Outre-Atlantique, au Canada. Les forces de l’ordre soupçonnent d’autres administrateurs du site d’y résider. Vous l’aurez compris, la guerre est déclarée !

Au vu des menaces qui pèsent sur The Pirate Bay, un autre célèbre site de téléchargement, allons-nous bientôt nous retrouver totalement démuni sous les assauts des forces de l’ordre ?

Réagissez à cet article !
  • French Open YouTubers

    Peut-être le début d’une hecatombe mais les pirates trouveront des solutions.
    Puis si, quand-même, ils arrivent à réduire considérablement le piratage , cela répondrai à une question : Si les gens peuvent plus pirater, prendront-ils une offre légal.
    Je pense que l’industrie va se rendre compte des gains faible comparé aux investissement dans cette lutte, et cela ne va pas plaire au actionnaire.
    Puis bon les pirates trouveront toujours une solution , tant que la neutralité du net vivera.

    • crachoveride

      le DDL a de beaux jours devant lui avant que le gouvernement se mette à la page ^^ le téléchargement n’est pas près de s’arrêter.

    • CRP

      Faut pas avoir une vision dichotomique des choses: je télécharge mais je n’exclut pas les offres légales.

      Un exemple: j’ai découvert le jeu Outlast en le téléchargeant illégalement. Le 2 est sorti il n’y a pas très longtemps et je viens de l’acheter sur Steam.

  • Hugo

    Le C.R.O.U ne mourra jamais ! T411 non plus !

    • Martin

      Haha si seulement :(

  • trollinlove

    Bizarre ça quand même cette collaboration entre tous ces grands pays pour des gens qui ne sont pas vraiment honnête c’est sur,alors que d’un autre côté pour lutter contre des empaffés que je ne citerai pas et qui se permettent de tuer des gamins à la sortie d’un concert c’est limite impossible.Bon d’un autre côté,la y a de l’argent en jeu,ceci explique peut-être cela.

  • Tapian

    Petite précision.. entre Perquisition et interpellation vous inversez l’ordre des choses

  • Hehehaha

    Cest vraiment la fin des torrent maintenant avec les sites qui ferment ,deja que cetait moin utiliser depuis 4-5 ans , et avec le streaming le torrent etait deja oublier…. adiossss

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Ah le courage du journaliste engagé qui n’a pas peur de de dénoncer l’état policier…

    Oh, c’est juste un truc illégal qui a été débranché, va falloir trouver autre chose pour faire chevalier blanc au milieu des pubs !

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Netflix : ses abonnés victimes d’une tentative de piratage !

Vous êtes un utilisateur de Netflix ? Faites bien attention : si vous recevez un mail en provenance du service technique de la plateforme de VOD, n’y prêtez pas attention ! Il s’agit en fait d’une tentative de cyber-arnaque visant à subtiliser vos données bancaires !

Etude : 1 internaute sur 2 répond aux mails de phishing !

Selon une nouvelle étude publiée par NordVPN, une grosse partie des internautes n’a absolument pas conscience des règles de base de la cybersécurité. L’étude dresse aussi une liste non exhaustive des erreurs les plus régulièrement commises par les utilisateurs.

Youtube : Google passe un accord en France pour lutter contre les pirates !

Afin de contrer les pirates, Google a signé hier avec l’Association française de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle un nouvel accord. Il sera désormais possible pour les ayant droits d’accéder plus facilement au Content ID de Youtube et ainsi lutter contre le vol d’oeuvres audiovisuelles sur la plateforme.

7858e4d5ccdfddf17be85023866d8c51ssssssss