Smartwatch : l’Allemagne demande aux parents de détruire les montres connectées de leurs enfants !

Maj. le 21 novembre 2017 à 16 h 53 min

Les autorités allemandes interdisent à la vente des montres connectées pour enfants et conseillent aux parents qui en ont déjà acheté des les détruire. Elles sont accusées de permettre l’écoute clandestine et de servir aux parents pour espionner les professeurs de leurs enfants. 

 smartwatch enfants

Les montres connectées ne sont plus les bienvenues sur les poignets des enfants allemands. En tout cas, pas celles qui proposent l’option d’écoute clandestine. La Bundesnetzagentur (Agence fédérale des réseaux) a interdit à la vente certaines smartwatch destinées aux enfants et exhorté les parents à procéder à la destruction des montres incriminées. « Les parents peuvent utiliser ces montres pour écouter l’environnement de l’enfant via une application. Les montres sont considérées comme un équipement de transmission non autorisé », a expliqué Jochen Homann, président de la Bundesnetzagentur. Selon lui, une enquête a révélé que des parents se servaient des smartwatch de leurs enfants pour espionner les professeurs pendant les cours.

Les smartwatch, outils d’espionnage

Une situation inacceptable pour l’autorité allemande,  qui demande en outre aux établissements scolaires d’être vigilants et de sévir si besoin. Ces montres connectées sont destinées aux enfants plutôt jeunes n’ayant pas encore l’âge d’avoir un smartphone. Elles permettent de garder le contact avec les parents : elles disposent d’une carte SIM intégrée et sont capables de téléphoner. Mais certaines fonctionnalités qualifiées « d’écoute clandestine » sont assimilées à de la surveillance par la Bundesnetzagentur.

Ce n’est pas la première fois que les smartwatch pour enfants sont critiquées. En octobre 2017, le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) pointait du doigt la sécurité de ces montres connectées. Des pirates pouvaient exploiter des failles pour récupérer des données personnelles, prendre le contrôle de la montre, espionner et communiquer avec l’enfant.

Quant au Bundesnetzagentur, il est particulièrement vigilant sur la question et n’en est pas à sa première victime. En février 2017, la poupée connectée Cayla subissait le même sort. Équipée d’un haut-parleur et d’un micro, elle enregistrait des conversations qu’elle stockait sur un serveur. Considérée comme un outil d’espionnage, elle a été interdit à la vente et un appel a été lancé aux parents pour détruire le jouet.

 

Réagissez à cet article !
  • Pfelelep almost harmless

    En Allemagne comme ici, cohérence zéro, si ce n’est que celle du pognon.

    Il est très fortement recommandé de détruire cet objet que tu as pu acheter tout à fait légalement après avoir payé les taxes!

    Interdire de vente/importation aurait été plus efficace à tous les niveaux (environnement inclus).

    • Grabo20

      Dans un cas comme ça, l’Allemagne doit, si elle veut être cohérente, racheter les montres aux parents et les détruire elle-même.

      • Pfelelep almost harmless

        C’est très juste.
        Mais aussi interdire la vente et l’exportation, juste pour être cohérent.

        • Adarion 29

          Elles sont déjà interdite a la vente simplement les autorités conseille au parents de s’en débarraser plus tard devrait arriver une loi pour les interdires complètement afin que cette mascarade ne cesse. Mais comme ce mécanisme prend du temps les autorité préfèrent prendre les devant.

          • Qwentin Franck

            Beaucoup de parents sont rassurés s’ils peuvent avoir un contact avec leurs enfants en temps réel,je ne vois pas pourquoi cela dérange les autorités Allemandes
            c’est compréhensible que les établissements scolaires ne soient pas enthousiasmées par ces montres connectées qui pourraient dénoncer certaines « failles » dans la surveillance et la protection des plus faibles par rapport aux petits caïds qui font la loi dans les cours de récréation…
            Mais le terme « espionner » ne convient pas pour des parents qui détiennent l’autorité parentale
            c’est même une insulte à l’égard de cette autorité.
            Comme d’habitude ce peuple se laisse manipuler dans les extrêmes du nazisme à l’anarchie la plus complète à l’autre extrème…

  • gu!ll

    Il faut éduquer les parents et non les enfants.

  • Qu’est-ce que ça peut faire si les parents écoutent les profs à l’école ? Au moins avec ça, si l’enfant dit des choses étrange sur un profs, les parents peuvent en être sûr…

    Franchement, je ne vois pas ou est le problème…

  • Anaisgal

    Ces montres sont surtout utiliser pour leur fonction sos et leur traqueur GPS pour les enfants les plus jeunes ne pouvant encore avoir de portable .. quand on arretera de considerer qu’un enfant de 6 ans est suffisamment grand pour rentrer tout seul, cet outil sera inutile…en attendant faut juste stopper le delire de persécution des profs…

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
IFA 2017 : comme Apple, Samsung persiste dans les montres connectées

Samsung a profité de l’IFA 2017 pour présenter un bracelet et une montre connectée. Les deux produits sont axés sport et sont proposés à des prix plus intéressants qu’auparavant. Mais cela vaut-il encore le coup d’investir dans la montre connectée ?