Orange et Free attaquent SFR-Numéricable, pour tromperie sur la fibre optique

Les opérateurs sont engagés dans une lutte acharnée dans plusieurs domaines. Le mobile, évidemment, mais aussi internet. Et pour proposer un meilleur débit à leurs clients, tous se sont lancés dans une course effrénée pour être le numéro un de la fibre optique. 2015 sera l’année de la fibre.

Ainsi, sur ce marché, c’est Free qui était souvent pointé du doigt par ses concurrents. Mais aujourd’hui l’opérateur est tranquille. La nouvelle cible est le groupe SFR-Numéricable, le rachat du premier par le second commençant à avoir des effets sur les concurrents. Ce sont Orange et Free qui s’attaquent au groupe au sujet de cette fameuse fibre donc, accusant SFR-Numéricable de tromper le consommateur.

clash sfr numericable orange free fibre

Jusqu’à maintenant, Numéricable communiquait sur le « câble » mais depuis le rachat de SFR, le nouveau groupe parle de « fibre ». Mais ce message est une tromperie selon Orange et Free puisque Numéricable proposerait de la « fausse fibre ».

La « vraie fibre » selon eux est celle qui est relié directement jusqu’au logement des clients. La « fausse fibre », celle de SFR-Numéricable donc, est tirée jusqu’au pied de l’immeuble, puis c’est le câble coaxial de la télévision qui prend le relai jusqu’au logement.

Orange a donc saisi le DGCCRF, répression des fraudes, à travers une note blanche. Plus virulent, Free a prévenu tout le monde, ou presque : l’Autorité de la concurrence, Bercy, ou encore l’Arcep. Quand même osé de la part de Free qui n’avait pas hésité à lancer des campagnes de publicité pour la 4G alors que son réseau n’existait pas encore.

Il y a un vrai sujet sur les débits mais le limiter aux mots «cable» ou «fibre» n’a pas de sens : il n’y a pas de perte de débit sur ces technologies, contrairement à l’Adsl. Le vrai problème, c’est la saturation des réseaux Adsl et les bas débits qu’elle entraîne. Le ministère est mobilisé sur ce sujet. – Conseiller spécialiste du dossier à Bercy –

Des plaintes qui sont jugées complètement inappropriées. Par Numéricable, évidemment, qui estime que « ce sont des débats du passé » mais aussi par Bercy qui juge que jouer sur les mots « câble » ou « fibre » n’est pas le vrai problème.Ce qui est important c’est de désaturer le réseau ADSL en proposant la fibre.

Au ministère, on est pragmatique, ce qui risque de ne pas plaire à Orange et Free. Le grand absent dans cette guerre est Bouygues Telecom, et pour cause, il utilise le réseau câblé de Numéricable pour son offre fibre.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Freebox V7 : elle sortira en octobre 2018

La Freebox V7 sortira finalement en octobre 2018, rapporte un média spécialisé. Á quelques jours de la fin du mois de septembre, tout porte en effet à croire que Free a décidé de différer un peu la sortie de sa…