Un père confisque l’iPhone 4 de sa fille de 12 ans et se retrouve au tribunal

Date de dernière mise à jour : le 6 avril 2016 à 22 h 18 min

Voilà une histoire pour le moins insolite : un père a confisqué l’iPhone de sa fille de 12 ans et s’est retrouvé au tribunal. Il a été accusé de vol. Une histoire à dormir debout mais qui est pourtant vraie.

Être parent n’est pas toujours facile. Mais pour Ronald Jackson, ce père de famille vivant à Grand Prairie au Texas, les choses sont encore plus difficiles. En effet, il a dû endosser le costume d’avocat, de psychologue voire d’espion.

En 2013, ce père de famille confisque l’iPhone 4 de sa fille de douze ans en découvrant des messages qui ne lui plaisent absolument pas. Responsable de son éducation, il a simplement voulu lui donner une bonne leçon. Après c’est son père non ? Jusque là rien d’anormal donc.

Les choses se sont gâtées quelques heures après l’évènement. En effet, après avoir confisqué l’iPhone, Ronald Jackson a vu débarquer les agents de police de Grand Prairie. Ces derniers lui ont demandé de rendre le smartphone à sa fille.

Elle pouvait prouver qu’il s’agissait du sien (l’iPhone 4). Il a ouvertement admis qu’il lui avait pris. – Lyle Gensler, porte-parole du Grand Prairie Police Department –

Trois mois plus tard, le père de famille reçoit une convocation pour vol d’un objet d’une valeur de moins de 50 dollars. C’est ce que l’on appelle un vol de classe C aux Etats-Unis. Mais un an plus tard, le père reçoit une convocation pour vol de classe B et est arrêté en Avril 2015. Il a alors demandé à se défendre de ces accusations devant un tribunal.

Pourquoi la police est-elle intervenue ?

La question que l’on se pose est la suivante : pourquoi la police a débarqué aussi rapidement chez le père de famille, et surtout, pourquoi la police s’en est mêlée ? Après tout le père de famille éduque son enfant comme il le veut non ?

Il se trouve que la mère de la jeune fille Jackson est remariée avec un membre de la police de Grand Prairie. Michelle Steppe, c’est son nom, a expliqué à la court qu’elle était la propriétaire du smartphone et qu’elle avait les factures en sa possession pour le prouver.

Néanmoins, l’abonnement lié à l’iPhone était payé par le père. C’est donc la mère de la petite Jackson qui a fait en sorte d’accélérer les choses. Sympa l’ex-femme. Dans tous les cas le père s’est retrouvé devant le tribunal.

Le père innocenté

La semaine dernière Ronald Jackson a pu s’exprimer devant la juge de la court criminelle du comté de Dallas (oui vous avez bien lu court criminelle), Lisa Green. Le père de famille, son ex-femme et sa fille ont pu exposer leurs différents arguments.

La mère et la fille ont témoigné et la police de Grand Prairie s’est également exprimée. Cette dernière a expliqué qu’elle ne pensait pas que les choses iraient si loin. Le porte-parole de la police a déclaré :

Nous avons passé énormément de temps à essayer de récupérer le téléphone. Il (Ronald Jackson) disait simplement non.

La mère quant à elle a expliqué qu’elle soutenait Ronald dans sa démarche de confisquer le téléphone à sa fille mais qu’elle ne comprenait pas pourquoi il n’avait pas voulu lui rendre lorsqu’elle est venue le lui réclamer (avec la police ne l’oublions pas).

Face à tous ces arguments, Ronald Jackson a simplement expliqué qu’il avait le droit d’éduquer sa fille comme il l’entendait et que la police n’avait pas à intervenir dans ses méthodes d’éducation. Ses arguments ont été entendus par la juge qui l’a déclaré non coupable.

Humilié par cette affaire, Ronald Jackson a déclaré à WFAA qu’il ne voulait plus entendre parler de son ex-femme. Il a par ailleurs affirmé qu’il ne comptait pas s’arrêter là et qu’il allait saisir les autorités pour engager une procédure contre la police et les avocats qui l’ont mené jusqu’au tribunal. La police a alors affirmé :

Peut-être que nous aurions dû les asseoir (Jackson et Steppe) autour d’une table ensemble. Peut-être que nous aurions dû leur expliquer quelles pouvaient être les conséquences

Via

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • No quarter

    On va voir si les féministes hurlent à l’injustice ce coup ci..

  • alchi

    Les américains n’ont vraiment que ça à foutre ! Et ils n’ont pas de problème de saturation des tribunaux ? Parce qu’avec des affaires comme ça, en attendant, on ne traite pas les vrais problèmes ! Ma fille me fait se coup et elle ne revoit plus l’ombre d’un portable jusqu’à sa majorité ;)

  • p3rn3l

    Dire que j’ai eu mon premier GSM à 15 ans, ça remonte, mais 12 ans c’est dingue.

    • Raphael Scellier

      Moi je l’ai eu à 13, mais c’était un besoin car je rentrais au lycée (légèrement en avance), j’avais un truc vraiment pas génial, un wave y (pas de insta/snap/twitter tout ca) et après j’ai eu un téléphone coulissant. Par la suite j’ai fait l’erreur d’acheter un wiko cink five, que j’ai utilisé pendant 1 an et demi alors que la dalle tactile fonctionnait à moitié, et maintenant à 17 ans et à l’université j’ai enfin quelque chose de potable (à peu près): le xperia M4 Aqua. (mais bon problemes de stockage tout ça)
      Et pendant ce temps là, des filles en 4e commencent à faire les belles sur les réseaux sociaux avec leurs iPhone 6.

      • Florian

        C’est malheureux de voir ça… Convoqué au tribunal pour une pauvre confiscation de téléphone, les jeunes deviennent de plus en plus con à utiliser leur téléphone de plus en plus jeune et à mauvais escient !

  • jean-luc Mutabazi

    Décidément le monde de la justice est vraiment ridicule déjà l’histoire du chat dans le micro-ondes, la femme qui glisse dans le micro ondes etc…..

    • Nadir Bahri

      Elle glisse dans le micro onde carrément ? Haha, elle glisse sur une frite dans un Fast food, tu voulais dire non ?

      • jean-luc Mutabazi

        Une femme qui met un chat à sécher dans un four à micro-onde
        Une autre femme qui glisse sur une frite au Quick ou Mac Do

  • Court-sur-pattes

    CourT sur pattes, le juge courT toujours dans la cour de la cour ?

  • RamsDu38

    Ah, les Etats-Unis et la justice..

  • Angelneo

    abus de position, abus d’autorité… la mère et son copagnon vont s’en prendre plein la gueule et c’est bien fait :O
    Quant à la gamine, qu’elle aille se faire en… par un pédo, elle ira chouiner que son père n’aura rien fait…

    Vive l’Amérique…

  • Popol

    La question que je me pose c’est : à quoi ça sert de savoir que c’est un Iphone 4 ?
    Le mot smartphone n’aurait pas suffit ? Et j’aurai posté le même commentaire pour n’importe quel autre smartphone cité….

  • Stef80

    apple rend con.

    xD

    • Papounet UT

      Mais non il ne rend pas con.
      Il faut déjà l’être pour acheter un appareil de la marque.

      • Stef80

        C’est pas faux ^_^