Le marché des tablettes s’écroule un peu plus, faute d’innovation !

Maj. le 13 mars 2018 à 19 h 04 min

Le marché des tablettes s’est encore effondré en 2016 et ce pour la sixième année consécutive. L’IDC vient de publier ses derniers chiffres et ils sont alarmants. Après avoir enregistré une baisse de 13,7% en 2015, les ventes ont encore chuté de 15,6% sur l’année 2016 et 20% entre le dernier trimestre 2015 et le dernier trimestre 2016, la faute aux constructeurs qui n’innovent plus assez. 

ventes tablettes

Les ventes de tablettes se sont effondrées en 2016

En 2016, les ventes de tablettes se sont élevées à 175 millions d’unités contre 206,8 millions en 2015. Les tablettes Android ne séduisent plus mais l’iPad s’est également pris une claque avec seulement 42,6 millions d’unités écoulées. Apple accuse ainsi une croissance négative de l’ordre de -14,2% mais reste toujours leader sur ce marché. Samsung en a également pris pour son grave avec -20,5%. En revanche Amazon (+98,8%) et Huawei (+49,9%) parviennent à tirer leur épingle du jeu.

ventes tablettes 2016

Le constructeur chinois avait toutefois enregistré une croissance nettement supérieure en 2015 (116,6%). Dans tous les cas, c’est Amazon qui enregistre la plus belle progression, il se hisse ainsi à la troisième place du classement et parvient même à chasser Asus du top 5 et à faire descendre Lenovo à la quatrième place malgré une baisse de -0,6% au dernier trimestre de l’année.

ventes tablettes trimestre 2016

Les tablettes ne séduisent plus principalement à cause du manque d’innovation des constructeurs qui misent avant tout sur les smartphones. Il suffit de comparer un modèle de 2014 avec un autre de 2015 et un autre de 2016 pour s’en rendre compte.

En outre, avec plus d’un milliards de tablettes écoulées en moins de sept ans, les foyers sont déjà bien équipés. 40% des foyers français et 51% des foyers américains ont déjà une tablette qu’ils n’auront pas grand intérêt à renouveler dans l’immédiat compte tenu du peu d’évolutions observées d’une génération sur l’autre. Il préféreront d’abord renouveler leur smartphone et continueront d’amortir leur tablette jusqu’à ce qu’elle rende l’âme ou opter pour un hybride sous Windows, compromis idéal sachant qu’une tablette Android ne remplacera jamais un PC.

Le marché des tablettes s’est encore effondré en 2015

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !