Instagram est le réseau social qui provoque le plus de commentaires haineux

Selon une récente étude anglaise, Instagram est le réseau social le plus infesté de commentaires négatifs et blessants. Celle-ci rejoint une autre étude britannique qui affirmait que l’application de partage de photo avait un impact négatif sur la santé mentale des adolescents et des jeunes adultes. Pourquoi Instagram est-il pointé du doigt par les chercheurs ? 

instagram etude ado

Ce n’est pas la première étude qui met en exergue les effets néfastes d’une consommation excessive des réseaux sociaux sur le moral des adolescents. Déjà en 2015, une étude canadienne affirmait qu’un ado qui passe plus de deux heures par jour sur Facebook, Instagram, Twitter ou autres risque davantage d’être victime de pensées suicidaires. L’étude précisait qu’il n’existe aucun lien de causalité entre les deux constats mais qu’un adolescent aura tendance à aggraver sa détresse psychologique si il fréquente les réseaux sociaux à trop haute dose.

Deux ans plus tard, de nombreuses autres études ont mis les réseaux sociaux sur le banc des accusés, parfois avec intelligence mais aussi parfois avec un désir de condamnation contre productif. Aujourd’hui, des chercheurs anglais se sont penchés sur le cas d’Instagram et de son impact sur le moral des ados.

7% des jeunes sont harcelés sur Instagram

Selon les chercheurs de l‘association anti-harcèlement Ditch the Label, Instagram serait le réseau social qui impacte le plus négativement le mental des adolescents : 7 % des adolescents présents sur l’application avouent y avoir déjà été harcelés. C’est plus que les 6% qui affirment avoir été intimidés sur Facebook ou que les 5% de Snapchat.

Selon l’étude, 70% des jeunes de 12 à 20 ans auraient déjà été coupables d’harcèlement en ligne, 35% admettent que leur confiance en eux dépend du nombre de leurs followers, 1 jeune sur 3 craint quotidiennement d’être victime de cyber-harcèlement à cause de son physique et 47% explique ne pas raconter la réalité sur les réseaux sociaux mais privilégient une version révisée et positive de leur image. Selon le chercheur en charge de l’étude, Liam Hacket,  il s’agit d’une tendance à la hausse :

La plupart des utilisateurs ont de plus en plus tendance à optimiser leur image publique et à nier la réalité

Alarmiste, il insiste sur les enjeux et avertit les autorités ainsi que les parents :

Le cyber-harcèlement reste l’un des plus grands problèmes auxquels sont confrontés les ados

Un autre étude anglaise avait déjà épinglé Instagram – mais aussi Snapchat- comme le réseau le plus enclin à susciter des commentaires blessants. Le réseau social est-il particulièrement infesté par les remarques haineuses parce qu’il fait la part belle à l’image et aux apparences ? La question se pose.

Instagram a pleinement conscience des enjeux et a donc récemment annoncé qu’il aurait désormais recours à une intelligence artificielle boostée au deep learning afin de faire le ménage dans les commentaires haineux.

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Instagram : pourquoi certains font croire qu’ils sont morts

Sur Instagram, c’est devenu une mode depuis quelques mois : certains utilisateurs simulent leur mort et demandent à d’autres de publier des messages de condoléances ou de soutien sur leur profil. Une tendance qui est devenue un meme et qui…

Instagram va permettre de taguer vos amis dans les vidéos

Instagram est en train de tester le tag de personnes dans les vidéos, à la manière de ce qu’il est possible de faire sur Facebook. Pour l’instant, les vidéos dans lesquelles les utilisateurs sont tagués n’apparaissent pas sur leur profil…