Google Chrome va bloquer les fenêtres publicitaires intrusives : vous avez gagné un iPhone !

Maj. le 14 novembre 2017 à 9 h 01 min

Google Chrome va permettre à ses utilisateurs de bloquer les fenêtres publicitaires intrusives lors la navigation web dès janvier 2018, a annoncé Google dans un post de blog. Des fonctionnalités supplémentaires empêcheront aussi l’ouverture d’autres formes de publicité intempestive et devrait limiter le hijacking.

Google Chrome va bloquer les fenêtres publicitaires intrusives qui polluent le web. Le navigateur va se doter de nouvelles protections qui vont être introduites progressivement au cours des prochains mois, détaille Google dans une note de blog. Les publicités les plus agressives et les fenêtre qui s’ouvrent inopinément pourraient donc bientôt appartenir au passé. Une excellente nouvelle pour les 50% de Français qui utilisent Google Chrome.

Google Chrome et les fenêtres publicitaires intrusives, c’est terminé

En premier lieu, Google Chrome va empêcher les publicités de rediriger l’internaute vers un site tiers sans action de sa part, c’est à dire sans avoir cliquer lui-même sur la publicité. Quand Chrome aura entravé une telle manipulation, l’utilisateur en sera notifié dans la barre d’outils. Ensuite, Chrome s’attaquera à une forme un peu plus vicieuse de publicité indésirable. Il bloquera les redirections qui s’activent en cliquant sur un site web et qui redirigent vers une publicité alors que le lien cliqué s’ouvre dans un nouvel onglet. Google considère cette technique comme “un contournement du bloqueur de pop-up de Chrome”. Et enfin, ce sont les fenêtres publicitaires intrusives qui sont visés, qui s’ouvrent quand le visiteur clique sur un overlay invisible ou des liens publicitaires cachés sous des boutons, comme une croix ou le signe play sur un lecteur vidéo.

Les deux premiers changements vont arriver avec Chrome 64 et 65. La version 64 est actuellement en phase de pré-bêta. Tout le monde devrait pouvoir en profiter “dans les premiers mois de 2018”, annonce Google. Le troisième cas, la gestion des fenêtres publicitaires intrusives, sera pris en charge dès janvier 2018. Google met à disposition ce 8 novembre 2017 son outil Abusive Experiences Report, qui va permettre aux sites web de savoir s’ils sont conformes avec sa politique publicitaire. S’ils ne le sont pas, Chrome leur laissera 30 jours de répit avant de bloquer l’ouverture de fenêtres et d’onglets à partir de ce site.

Google avait annoncé en juin l’ajout d’un bloqueur de publicité à Chrome. Il ne s’agit pas de la même initiative et Google n’a encore aucune date à communiquer quant à la sortie de son propre adblocker.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Images change d’interface, découvrez son nouveau design

Google Images aura bientôt une interface avec un tout nouveau design. Google a commencé à déployer celle-ci auprès d’un premier échantillon réduit d’utilisateurs en guise de test et devrait la proposer à tout le monde prochainement. Comme vous allez pouvoir…

Google Images fait passer Donald Trump pour un idiot

Google Images considère Donald Trump comme un idiot. Ou tout du moins, son algorithme estime qu’il est pertinent de proposer des photos de lui lorsqu’on tape la requête « idiot » sur le moteur de recherche. Un résultat qui serait entre autres…

Amazon : des pannes perturbent le Prime Day tout autour du monde

Amazon a rencontré de nombreuses pannes pendant le Prime Day à tel point que certains utilisateurs tout autour du monde n’ont pas pu y accéder. En effet certains d’entre eux ont été confrontés à un message d’erreur « désolé, quelque chose…

5G : les premiers forfaits arrivent en France dès 2020 !

Les premiers forfaits 5G vont débarquer en France à partir de 2020. L’Arcep et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat en charge du numérique, ont communiqué des informations sur le calendrier et la feuille de route de la France pour le réseau du…