Google censure désormais les sites web sur demande du gouvernement français !

C’est dorénavant officiel ! Google est dans l’obligation de déférencer un sites web sur demande des autorités françaises. La procédure, officiellement pensée pour combattre le terrorisme, suscite de nombreuses interrogations. D’autant plus qu’à l’heure actuelle, il n’existe aucun recours possible pour demander une contre-expertise.

Le blocage administratif des sites web était en effet l’une des mesure prévues par l’Etat français afin de mieux lutter contre la propagande perpétrée par les sites vantant les « bienfaits » du terrorisme. Sur le principe, il revient ainsi au ministère de l’intérieur de décider du bien-fondé d’une telle requête de censure auprès de Google qui a ensuite 48 heures pour l’appliquer sur son moteur de recherches.

Google censure, sur demande du gouvernement français

Dans les faits, le texte prévoit ainsi un déférencement rapide aussi bien des sites liés au terrorisme que ceux diffusant des images de mineurs à caractère pornographique. L’idée est de couper toutes possibilités de recherches sur les principaux moteurs du marché, Google, bien sûr, mais aussi Yahoo, Bing, etc … Ce n’est pas la première fois que des demandes sont faites à Google, par le passé, ce sont des requêtes liées au piratage qui avaient été soumise au super moteur.

Notons que ce qui dérange dans la procédure concerne la méthode choisie. Ainsi, aucun juge ne vérifie la liste des sites demandés, c’est donc l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLCTIC) qui aura un double rôle. Détecter les sites en question puis en notifier le gouvernement pour ensuite demander le déférencement aux moteurs de recherches.

Le seul garde-fou prévu au niveau du procédé consiste en une personne appartenant à la CNIL. Une fois appliqué, celui-ci ne peut plus être contesté. Le site ainsi banni sera redirigé vers une page du ministère de l’intérieur expliquant sommairement les raisons de sa disparition. On a déjà vu mieux au niveau équité, même s’il n’est pas improbable qu’il y ait des ajustements au texte … prochainement.

En attendant, il ne reste plus qu’à espérer que tout ce petit monde agisse dans l’intérêt du pays, car si on peut comprendre la volonté de mettre en application un système très rapide à l’heure d’Internet, celui-ci n’a pas à se substituer aux lois en vigueur. C’est tout l’enjeu ici et chacun se fera son avis quant au bien-fondé de ces nouvelles dispositions appliquées dès aujourd’hui.

Via

Réagissez à cet article !
  • Valentin Corre

    Il suffira d’utiliser le réseau Thor pour y accéder, les méthodes utilisés par l’état pour censurer des sites web sont minables.
    Il n’en reste pas moins que c’est inadmissible…. On se croirait en 1930 …

    • Il y a toujours des moyens avec les blocages actuels mis en oeuvre … Après, sous couvert de combattre le Mal, la méthode reste discutable et à débattre.

      • PyRowMan

        Moi je ne vois pas vraiment ou il doit y avoir débat, quand on regarde l’histoire et qu’on vois à quoi mène la censure, je ne comprend pas qu’on puisse l’envisager.

        • C’est vrai … concernant la censure, c’est un point où je te rejoins à titre perso.

          Maintenant, certains te répondront que ce type de sites contraires à l’idée de notre pays sont illégaux, d’où leurs suppressions (enfin déférencements).

    • sam

      tout le monde ne connait pas le réseau thor et oui c’est discutable mais compréhensif pour eviter des attentat

      • Мехди Алжирец

        et demain ce sera pour éviter le téléchargement , et après demain quoi d’autre ?

        • sam

          j’ai pas dit que j’étais d’accord mais que c’était compréhensif nuance

    • guest.

      *TOR ;)
      Sinon d’accord avec le reste

      • Valentin Corre

        Oups !

  • #JeSuisPasUnMouton

    Ça censure et ensuite ça vient prôner la liberté d’expression…

    • Moietmoi

      Si ça censure des sites djihadistes ça va. Après si c’est pas en rapport avec le terrorisme ou autres ça craint…

      • Jib0ums

        Non la censure ça va pas. On est dans un pays de droit, c’est à dire que l’on doit punir à posteriori si des faits répréhensibles sont avérés, et jugés comme tels. Censurer de manière arbitraire ça s’appelle une dictature.

  • iphobe

    Si c’est pour la bonne cause…mais bon, laisser ces sites peut permettre aussi d’identifier les types bizarres qui y trainent…

  • jean-luc Mutabazi

    La censure va reprendre de la force dans le monde occidental, ils vont même censuré les site de Dieudonné …

  • Salim titou

    Censurer au nom d’une protection du peuple ça nous rappel Bush et son patriot act

  • MoiJe

    Les djihadistes faut juste que l’occident et ses alliés, qatar et arabie saoudite en tête, cessent de les financer et y aura plus besoin de les censurer…

  • MoiJe

    On est classé combien déjà (la France) en liberté d’expression ? ah oui 39 ème…

  • Jules Rommens

    Wouhou vive le net libre allez hop on censure…!

  • MichelSardou

    Exactement ! Mais actuellement la condamnation à priori sur des idées, des spectacles ou autre devient la norme. Cela donne une tendance actuelle à systématiquement refuser le débat d’idée et faire avancer l’intelligence. C’est très certainement voulu mais ce n’est pas comme ça que je souhaite que mon pays fonctionne.

  • MichelSardou

    Dieudonné et sa mouvance comploto-dissidente va effectivement prendre très cher mais c’est encore autre chose. Ce gouvernement sert il toujours les français ? Je me pose la question.

    • jean-luc Mutabazi

      Honnêtement j’ai vu ses 3 récents one man show (sauf Foxtrot) en entier et ça m’a bien fait rire, et j’aime le fait qu’il ose s’aventurer là où personne n’ose s’aventurer. Et ils est gentil il fait tout ça par humour.
      La France appartient-t elle au gvt français? Non j’ai plutôt l’impression qu’elle appartient à l’UE (enfin moi c’est la question et la réponse qui trottent dans ma tête)

  • fun-evil

    le terrorisme a bon dos !

    Certes il faut s’en occuper, mais cette mesure va être la porte ouverte à l’excès, après l’état ne va pas se contenter de bloquer les site « terroriste » il va s’attaquer aux sites qui ne lui conviennent pas ( Piratage etc) et adieu la liberté du net, on va finir comme la chine

  • FloxHunt

    Prism version française ? On s’en approche…

  • Oztrycker

    De manière arbitraire ? Qu’est ce qui te le prouve ?
    Les faits sont avérés puisqu’ils affiche des idéologies sur le terrorisme ou sur la pornographie infantile.

    Je vois vraiment pas où est votre problème.

    • Jib0ums

      Rien ne me le prouve mais l’article n’évoque pas les noms des juges en charge de ces dossiers, ni les attendus qui en découlent. Je ne fait donc que supposer qu’aucun jugement n’a eu lieu pour le moment. En droit civil les faits doivent êtres jugés avant d’êtres punis c’est comme ça. S’il y a terrorisme ou pédophilie avérés, les faits seront jugés et punis point. Je vois pas où es le problème?

  • Oztrycker

    Tant que les textes de lois parlent d’une censure ciblée sur des sites terroristes (ou influant dans ce sens) ainsi que les sites de pornographies infantiles, où est le problème.

    Si le texte reste vague, oui on peut s’inquiéter sur le long terme. Et pour ceux qui parlent du téléchargement (torrent et cie), faut pas oublier que c’est illégal.

  • magalie45

    Faudrait plutot censurer les milliards de robot soft qui font de la propagande :-)

  • MrPillowFR

    ET LA NEUTRALITE DU NET DANS TOUT CA???????????

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Droits Ligue 1 : Facebook et Amazon pourraient diffuser les matchs

Et si les futurs OM-PSG étaient diffusés sur Amazon Prime Video ou Facebook ? Les deux géants américains se sont montrés intéressés par les droits de diffusion de la Ligue 1 auprès de la LFP. Formuleront-ils une proposition lors de l’appel d’offres ?