Google Arts & Culture bat tous les records sur le Play Store, une application raciste ?

Google Arts & Culture est une application disponible depuis 2016, mais elle rencontre un immense succès depuis janvier 2018 grâce à une nouvelle fonctionnalité. Grâce à l’intelligence artificielle, les utilisateurs peuvent désormais trouver un oeuvre d’art qui ressemble à leurs selfies. Malheureusement, cette fonctionnalité amusante est aussi critiquée pour son côté raciste…

google arts culture raciste

Depuis 2016, Google propose son application Arts & Culture sur le Play Store Android. Cette excellente application est une véritable mine d’informations sur l’histoire de l’art et les artistes de tous les temps. L’utilisateur peut librement explorer un formidable catalogue d’oeuvres d’art classées par style, époque ou même par couleurs. Jusqu’à ce mois de janvier 2018, toutefois, l’application ne rencontrait qu’un succès très modéré. C’est bien connu : l’art et la culture ne sont pas ce qui déchaîne le plus les foules à notre époque.

Depuis janvier 2018, toutefois, l’application propose une nouvelle fonctionnalité reposant sur la technologie de reconnaissance faciale de Google. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de trouver une oeuvre d’art qui ressemble à leurs selfies. De quoi s’offrir une bonne tranche de rigolade entre amis. À cause des lois européennes très strictes sur les technologies de reconnaissance faciale, cette fonctionnalité n’est malheureusement pas disponible dans nos contrées. En revanche, aux Etats-Unis, l’application est devenue complètement virale en quelques jours et culmine en tête des classements de téléchargement sur le Play Store Android et l’App Store iOS.

Google Arts & Culture permet de trouver des oeuvres d’arts qui vous ressemble, mais seulement si vous êtes blanc

Cependant, ce succès s’accompagne d’une vive polémique. Comme Google Photos qui associait les personnes noires à des gorilles, Google Arts & Culture est accusée de racisme. Pour cause, si l’application parvient à dénicher des portraits très ressemblants pour les personnes blanches, ce n’est clairement pas le cas pour les autres.

Plutôt que de dénicher un portrait ressemblant, l’application associe automatiquement les personnes de couleur à des tableaux représentant une personne de même couleur, comme si elles se limitaient à cela. Par exemple, une femme asiatique sera automatiquement associée au portrait d’une femme chinoise, même s’il n’y a aucune autre ressemblance physique entre elles. Pas très flatteur pour les utilisateurs concernés. Cependant, le problème pourrait venir directement des oeuvres d’art majoritaire européennes agrégées par l’application. En effet, les peintres européens peignaient principalement des personnes blanches, ce qui limite le choix pour les personnes d’autres couleurs.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
Google Maps est désormais payant pour les développeurs !

Google Maps est payant pour les développeurs depuis le 16 juillet 2018. La célèbre application de navigation de Google, autrefois disponible gratuitement, nécessite désormais une clé API valide et un compte de facturation Google Cloud Platform. Si une version gratuite d’une…