Format RAW sur Android : tout ce que vous devez savoir

Maj. le 9 mars 2018 à 10 h 55 min

Avec Android Lollipop, Google a apporté de nombreuses nouveautés à son OS mobile parmi lesquelles le format RAW. Un format de sortie qui permet de bénéficier d’une image brute sans traitement ni compression. C’est particulièrement intéressant pour la retouche photo puisque l’image que vous transférez de votre smartphone à votre ordinateur reste telle qu’elle a été capturée, vous permettant ainsi de tout retravailler de A à Z, de la balance des blancs au traitement des couleurs.

format RAW Android

Le format RAW, qu’est-ce que c’est ?

Si vous disposez d’un smartphone récent et, de préférence, haut de gamme, vous serez généralement satisfaits des résultats obtenus à l’aide de l’appareil photo. La balance des blancs sera équilibrée et les couleurs seront vives, le tout dans un format qui restera assez réduit grâce à l’algorithme de compression JPG qui supprime toutes les données d’image supplémentaires. Mais ne serait-il pas préférable de les conserver ?

DNG JPG
Format RAW à gauche, format JPG, à droite.

Si votre smartphone est compatible avec le format RAW et que choisissez ce format de sortie, alors vous disposerez d’un fichier quatre à cinq fois plus lourd où l’ensemble des données recueillies par le capteur, qu’on retrouve avant la compression JPG, auront été conservées afin de pouvoir ensuite manipuler l’image à posteriori, à l’aide d’un logiciel de retouche photo.

Quel intérêt pour l’utilisateur ?

La nouvelle API Camera2 de Lollipop permet de capturer des images RAW au format DNG (Digital Negative). Crée par Adobe, le format DNG se base sur le format TIFF, bien connu des imprimeurs et des graphistes, et contient l’ensemble des données de l’image, un aperçu au format JPG et les métadonnées qui vont permettre aux logiciels de retouche de lire et de modifier l’image.

En plus du fait qu’il est plus avantageux pour les constructeurs et les développeurs que les autres formats RAW, le format DNG dispose d’une très grande compatibilité. Il est supporté à la fois par Windows, Mac et Linux ainsi que par la plupart des logiciels d’édition et c’est justement là que ça devient intéressant. Il ne faudra évidemment pas s’attendre à un résultat miraculeux car du fait de leurs dimensions limitées, ce n’est demain la veille que les capteurs photo de nos smartphone remplaceront nos reflex, néanmoins, le gain est bien présent.

Quels smartphones sont compatibles ?

Si le format RAW a fait son arrivée sur Android avec la nouvelle API de Lollipop, ce n’est pas pour autant que tous les smartphones sous l’OS de Google utilisent la dernière API Camera2 et que toutes les applications appareil photo la supportent, au grand désespoir des utilisateurs.

Actuellement, le HTC One M9 et le LG G4 font partie des rares appareils sous Lollipop à supporter nativement le format RAW avec leur application Appareil photo par défaut. Mention spéciale pour le OnePlus One qui propose le format RAW depuis le début et avant son arrivée sur Android grâce à CyanogenMod.

LG G4 Raw

Dans le cas du Nexus 6, il faudra faire appel à une application alternative comme Manual Camera ou Camera FV-5 qui sont malheureusement payantes. Quant aux Galaxy S6 et S6 Edge, ils devraient intégrer le format RAW à l’issue de leur future mise à jour Android 5.1.1 qui sera vraisemblablement déployée le mois prochain.

En revanche, les anciennes générations de smartphones ne proposent malheureusement pas le format RAW, les constructeurs n’ayant pas pris la peine d’intégrer la dernière API Photo. Ceci dit, certains comme Sony pourraient reconsidérer leur décision dans les mois à venir.

Comment éditer vos images ?

Qui dit format RAW dit ordinateur et logiciel d’édition. Les logiciels les plus couramment utilisés restent Photoshop et Adobe Lightroom mais il est toujours possible (et heureusement !) de se tourner vers des solutions gratuites comme The Gimp ou Photoshop Express ou encore DarkTable, ImageMagick ou digiKam pour Linux. Une fois que vous disposez d’une image au format RAW DNG, vous allez pouvoir commencer à jouer avec la balance des blancs, l’exposition et la netteté de l’image.

edition DNG

Bien évidemment, l’édition d’image est un domaine qui demande de s’y connaître un minimum et il vous faudra souvent plusieurs essais avant d’obtenir un résultat supérieur à celui d’une image compressée en JPG. Ceci dit, comme avec tout logiciel, c’est en pratiquant qu’on apprend et il est fort à parier qu’une fois que vous aurez goûté à l’édition d’image et observé les résultats obtenus, vous deviendrez vite accro.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android 8.0 Oreo : la liste des smartphones compatibles

Android Oreo, la dernière version de l’OS mobile de Google débarque peu à peu sur tous les smartphones compatibles. Découvrez la liste des appareils compatibles, mais aussi les instructions pour télécharger et installer la mise à jour.

Android P : le nom officiel sera « Pistache »

Android P comme Pistache, c’est ce que révèle un échange entre un internaute et Huawei. Le constructeur a semble-t-il laissé fuiter le nom de la prochaine version majeure du système d’exploitation sans le vouloir. Cela va également dans le sens…