FaceTime : un appel vidéo sauve la vie d’une femme victime d’un AVC

Lors d’un appel vidéo avec FaceTime sur son iPhone, une américaine a fait un AVC. Heureusement, sa sœur avec qui elle était en ligne s’en est très vite rendu compte. Alors que son visage s’affaissait et qu’elle avait du mal à s’exprimer, elle a pu appeler les urgences et est aujourd’hui sauvée. Malheureusement, elle conserve un handicap. Néanmoins, c’est une nouvelle histoire qui prouve que la technologie peut aussi permettre de sauver des vies ! 

FaceTime

C’est une conversation sur iPhone qui aurait pu prendre une tournure bien différente. Heureusement, Opokua Kwapong, qui vit seule à New York, était en conversation vidéo avec sa sœur grâce à FaceTime, dont la copie de Google, Duo, est disponible sur Android et iOS. La femme de 58 ans ne se sentait pas bien et sa sœur l’a rapidement remarqué. Grâce à FaceTime, elle a pu conseiller sa sœur souffrante depuis Manchester, en Angleterre ! Aujourd’hui, la femme de 58 ans n’a aucun doute à ce sujet : « FaceTime m’a sauvé la vie ».

FaceTime : un appel vidéo lui sauve la vie

Opokua Kwapong est une femme de 58 ans qui vit seule à New York. Après une sieste dans l’après-midi, elle reçoit un appel vidéo de sa sœur, Adumea Sapong, qui vit à Manchester. Cette dernière remarque tout de suite que quelque chose cloche et que son ainée « n’avait pas l’air bien ». Malheureusement, Mme Kwapong ne s’est pas rendu compte de la gravité de la situation. Pourtant, elle a dit à sa sœur qu’elle se sentait fatiguée et qu’elle avait même du mal à marcher. Quand la cadette lui dit de prendre un aspirine, tout s’enchaîne très vite.

Elle a essayé de prendre un verre d’eau et n’a pas réussi. Puis j’ai remarqué sur l’appel vidéo FaceTime que son visage s’affaissait. Je lui ai dit qu’elle devait raccrocher et voir immédiatement un médecin.

Opokua Kwapong ne l’a pas cru tout de suite, ne se rendant pas compte non plus qu’elle avait également des difficultés à s’exprimer. Néanmoins, elle finit par raccrocher et composer le 911, le numéro d’appel d’urgence aux Etats-Unis. Elle est rapidement prise en charge, et les scanners de l’hôpital révèlent un caillot dans son cerveau. Aujourd’hui sauvée, elle reste néanmoins paralysée sur le côté gauche. Elle est formelle, FaceTime lui a sauvé la vie, mais aujourd’hui, l’application lui permet aussi de continuer à travailler à distance !

Les smartphones permettent déjà d’améliorer notre santé en nous rendant plus actifs. Mais ici, c’est une preuve tout à fait différente des bienfaits de la technologie sur notre santé immédiate. Car, néanmoins, les ondes de smartphone seraient peut-être dangereuses. Et à toutes fins utiles, voici le test FAST qui permet  de diagnostiquer rapidement un AVC :

  • Face – faiblesse faciale : la personne peut-elle sourire ? Sa bouche et ses yeux sont-il affaissés ?
  • Arm – faiblesse des bras : la personne peut-elle lever les deux bras ?
  • Speech – difficultés d’élocution : la personne peut-elle parler clairement et comprendre ce que vous dites ?
  • TIme – il est temps d’appeler le 112 : un seul de ces signes suffit pour alerter les secours !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone 2018 : date de sortie, prix et fiche technique

Apple présentera trois iPhone de 2018 lors de sa traditionnelle keynote de septembre. La firme compte développer les acquis LCD, alors que deux version plus haut de gamme avec écran OLED sont dans les cartons. L’une d’entre elles adoptera même le format…

iPhone : une batterie explose dans une voiture, en vidéo

Un iPhone défraye actuellement la chronique. Quelques mois après que sa batterie ait été remplacée dans une boutique non agrée par Apple, le smartphone a tout simplement explosé. Filmée à Shanghai, la séquence fait actuellement le tour du web.   …