Cyberattaque mondiale : la Corée du Nord dans le viseur

Date de dernière mise à jour : le 16 mai 2017 à 9 h 48 min

Vendredi 12 mai 2017, a eu lieu la cyberattaque mondiale dont tout le monde parle. Les auteurs sont toujours recherchés. Et les premiers soupçons se tournent sur la Corée du Nord. Ce pays suscite déjà l’attention des organismes internationaux comme l’ONU, et la peur qu’il inspire avec ses essais nucléaires risque de s’aggraver si cette information est avérée.

Cyberattaque mondiale Corée du Nord

Selon des informations révélées par le site lapresse.ca, des chercheurs en sécurité informatique auraient identifié un lien entre la cyberattaque mondiale et la Corée du Nord. C’est un informaticien de chez Google, Neel Nehta, qui a mis en ligne les codes informatiques montrant des similarités entre WannaCry et des piratages imputés à la Corée du Nord. Des experts ont confirmé que ces indices prouvent l’origine nord-coréenne du virus même s’ils ont souligné que davantage de recherches étaient nécessaires.

Les auteurs de cette auraient été identifiés. Selon Kapersky, il s’agirait d’un groupe de pirates du nom de Lazarus, qui serait responsable du hack subi par les studios Sony Pictures en 2014. Lazarus est également le suspect principal de l’attaque de la Banque centrale du Bangladesh et d’autres organismes financiers internationaux.

Risque de récidive

Une nouvelle attaque semble possible. Les experts en cybersécurité ont mis en garde contre une éventuelle récidive de l’attaque. Cependant, les acteurs sont maintenant armés pour prévenir et contenir ce virus. Le Directeur Général d’Orange Cyberdefense, Michel Van Den Berghe, a affirmé que le logiciel utilisé est désormais « détectable par les outils de cybersécurité ». Ce dernier estime également qu’une deuxième attaque avec des variantes du virus pourrait voir le jour, nouvelles et non identifiables par les antivirus.

Au niveau des victimes, s’il a déclaré que le bilan de 200 000 dressé par Europol pouvait encore s’alourdir et si les Etats-Unis parlent de 300 000, le porte-parole d’Europol, Jan Op Gen Oorth, a rassuré en Europe en déclarant à l’AFP que « la situation semblait stable » sur le territoire européen, le logiciel pouvant être combattu par l’acquisition du nom de domaine. 

Cette information sur la Corée du Nord est à prendre avec précaution, puisqu’il ne s’agit pour le moment que de soupçon et reste à confirmer. Même si ce pays n’est pas un enfant de coeur et inspire la peur avec le développement de son arsenal nucléaire, il apparaît comme la coupable idéal, servi rapidement sur un plateau, vu le contexte diplomatique international actuel. Mais si cette information est avérée, la communauté internationale de quoi s’inquiéter et devra discuter d’une éventuelle intervention. Dieu merci, on ne nous a pas sorti le méchant RUSSE (sans vouloir être pro-russe ou anti-américain).

Réagissez à cet article !
  • iAndroid

    Tout est bon pour trouver un moyen de faire la guerre à la Corée du Nord, et bien sûr on porte à notre connaissance des “preuves” fabriquées de toutes pièces qu’on est “obligé” de croire car on ne peut pas vérifier la véracité. Perso je n’y crois pas du tout et je pense plutôt que ça vient des pays de l’Est, de la Russie ou de la Chine.

    • so

      C’est malheureux mais moi je vois, que les guerres sont déclencher par les dirigeants de ces pays, c’est pas les peuples du monde qui veut ces guerres, et c’est à celui qui aura la plus grosse de gagner

      • iAndroid

        Depuis l’existence des premiers hommes ça toujours été ainsi : avoir le plus grand territoire et invoquer sa suprématie et imposer ses idées aux autres. Vivre en parfaite harmonie n’existe nulle part, seulement dans les histoires imaginaires.

        • so

          Voilà qui prouve l’intelligence de l’être humain qui agit sans réfléchir, je serais pas étonné qu’un jour un astéroïde percute la terre et dessime tout le monde, et ça devrait être la réalité, et les guerres dans la réalité virtuelle, voilà une utilité que j’ai trouver à la réalité virtuelle, je suis sur que je suis pas le seul à le pensé et qu’un jour le peuple se souleva je serais au premier rang, y’a eu beaucoup de monde mort pour rien, guerres mondiales, guerre d’Algérie, et toutes les autres, sans oublier ces mal rasés et frustrés du slip qu’on appelle musulmans je parle de ces abrutis terroristes et qui sont même pas capable de mener de front la bataille au lieu de ce caché ça prouve la débilité et lâcheté de ces cons, l’homme cherche une vie extraterrestres ou des aliens ils sont parmi nous qui tue au nom d’un dieu et d’un prophète qu’ils n’ont jamais connu et dont ils ne savent rien

          • Joe

            Il serai bien mon cher de ne pas tout mélanger, il y a musulmans et extrémistes musulmans, pas les confondre serai un minimum quand on essai de faire de l’esprit.

          • so

            Je ne confond pas je suis algérien et je connais le sujet

          • Joe

            Ça tombe bien je suis tunisien et le sujet je le connais parfaitement, pas juste par mes origines mais aussi car j’ai étudié le sujet et que c’était une partie importante de mon ancien boulot. Je n’apprécie guère non plus ces extrémistes mais dans mes mots je ne fait pas tel mélange.

    • Reydin

      La Russie a été l’une des victimes de cette cyberattaque d’après différent AV. Pourquoi se serait-elle ciblée elle-même ?

      https://blog.kaspersky .com/wannacry-ransomware/16518/
      https://blog.avast. com/fr/le-ransomware-qui-a-infecte-telefonica-nhs-et-renault-se-repand-agressivement-avec-plus-de-50-000-attaques-aujourdhui

      • Novaslash

        Les adeptes des théories du complot pourraient trouver l’excuse que la Russie s’est attaquée elle-même pour se faire passer aussi pour une victime afin que les soupçons se portent ailleurs.

  • Pfelelep_écrit_en_UTF-8

    Oué, c’est pas bien de pointer les responsabilités énormes de MS et de la NSA, c’est forcément les cocos!

  • Jejey

    “Les auteurs de cette auraient été identifiés.”
    C’est si difficile de se relire ? Tous les jours il y a une faute ou une erreur, c’est chiant à la longue votre pseudo professionalisme.

  • pheuzy

    au début j’ai entendu la NSA et là on nous parle de la Corée du Nord

    • PMN

      C’est une faille connue de la NSA (qui l’utilisait pour espionner) mais qui a été dérobée pour en faire un ransomware (rien à faire, rancongiciel est trop moche)

  • 1messager

    Ils nous prennent pour des idiots naïf? Ça tape sur la Corée du nord depuis un moment et là comme par hasard tout le monde fini par avoir une raison de les tomber dessus… Le hasard fait bien les choses comme on dit… Et je ne veux surtout pas les défendre ce pays est un problème mais juste que c’est louche tout ça.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
6c7e697c7f0fffa1c7336799eaaf2156333333333