Attentat à Barcelone : Facebook déclenche le Safety Check, immense émotion sur les réseaux sociaux

Un attentat à Barcelone a fait au moins 13 morts ce jeudi 17 août vers 18 heures 45 dans le quartier des Ramblas. Rapidement Facebook a activé le Safety Check pour que les proches puissent se rassurer. Un numéro spécial a également été mis en place par le Quai d’Orsay. Sur les réseaux sociaux, les réactions oscillent entre horreur et incompréhension. 

ramblas
Source : Wikimedia Commons

Ce jeudi 17 août aux alentours de 18 heure 45 une fourgonnette a foncé sur la Place de Catalogne, dans le quartier très touristique des Ramblas, à Barcelone. Un ou plusieurs hommes armés auraient également ouvert le feu dans un restaurant. Le bilan serait déjà très lourd avec au moins 13 morts et plus de 50 blessés selon le journal Le Monde. Et il pourrait hélas encore s’alourdir. Le quartier des Ramblas est très touristique surtout en été. La ville est en outre très visitée par des touristes français. Selon France soir, la police espagnole a très vite confirmé le caractère terroriste de l’attaque.

Attentat à Barcelone : Facebook déclenche le Safety Check

La panique s’est très vite emparée des réseaux sociaux, tout le monde cherchant à prendre des nouvelles de ses proches. Rapidement Facebook a activé le Safety Check, une fonctionnalité qui permet de rapidement rassurer ses proches en indiquant que tout va bien. Le Quai d’Orsay conseille d’éviter la zone de l’attentat et de rassurer ses proches. Et propose de joindre le Consulat Général de France au +34  932 703 035.

Sur les réseaux sociaux, les internautes sont partagés entre le choc et l’incompréhension. Le choc aussi de ces images de corps de victimes que certains n’ont pas hésité à diffuser. De nombreux internautes appellent d’ailleurs à ne pas partager ces images. On a pu lire également de nombreuses réactions officielles dont celle du président de la République français Emmanuel Macron.

Toute la rédaction de Phonandroid et de Papergeek se joint à la tristesse du peuple espagnol et des familles des victimes.

Réagissez à cet article !
  • Unkbody

    Comme d’habitude, à chaque attentat, belle vague d’hypocrisie.

    Il y aura la coupe du monde 2018, cet attentat sera vite oublié.

    • aRmata

      Je kiff

    • Insomnia

      Et c’est une raison pour venir balancer ce genre de commentaire….tu vaux pas mieux

      • Gklmo

        Ben quoi, c’est vrai. Après une semaine on en parlera déjà plus, si ce n’est pour parler des terroristes.

        Pour dire la vérité, il ne vaut pas mieux qu’un terroriste ?

    • Djib

      C’est triste à dire mais c’est la vérité ! d’ici quelques jours sa sera comme si cela n’a jamais eu cette attentat , la vie reprendra son cour

  • Leon Delaigle

    dur dur d’être bobo….!

    • Djib

      Je ne vois pas le rapport entre l’article, l’attentat et d’être bobo ?

      • OULOULOU

        il a bobo à l’aile

  • rogerlamouche

    bientôt le « Je suis Barcelone » et, surtout, le désormais fameux « padamalgam » !

    • Gklmo

      Bien sûr, très important le padamalgam en suppositoire 2x par jour.

      Faudrait pas aller s’imaginer que la religion de paix et d’amour ait quoi que ce soit à voir avec cet attentat

      • Djib

        Bien sur PAS D’AMALGAM(E) ! Soyez pas idiot au point de faire des fautes d’orthographe

        • Gklmo

          Ce n’est pas une faute d’orthographe mais un jeu de mot. Ainsi phonétiquement écrit, on dirait le nom d’un médicament.

          D’où cette façon d’écrire « pas d’amalgame » pour se moquer du discours de beaucoup de médias (à savoir: « rien à voir avec l’islam »)

        • OULOULOU

          captain not obvious?

        • Seb

          Mode second degré HS ?

  • ooo

    chefs d’état complices, voilà pourquoi la menace n’est toujours pas éliminée, qui achète du pétrole à l’Arabie Saoudite gros soutien de Daesh, qui vend armes et avions à ces pays terroristes ?

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Amazon attaqué en justice par la France pour abus de position dominante

La France porte plainte contre Amazon, qu’elle accuse de maltraiter ses fournisseurs en leur imposant des clauses abusives. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire demande une amende de 10 millions d’euros. Cdiscount et Rue du Commerce ont eux aussi été rappelés à l’ordre.