Alphabet : les vraies raisons de la réorganisation de Google

Maj. le 20 août 2015 à 12 h 46 min

L’annonce de la journée c’est sans aucun doute la réorganisation de Google qui devient une filiale du groupe Alphabet. Si les fondateurs de la firme de Mountain View ont fait ce choix, c’est d’abord pour rassurer Wall Street mais également éviter les situations d’abus de position dominante.

Google ne dirigera plus le monde. Enfin, sur le papier. C’est Alphabet, la toute nouvelle holding créée par les fondateurs de Google, qui sera désormais le Skynet du monde réel. L’annonce a fait l’effet d’une bombe dans tous les médias du monde, tantôt impressionnés tantôt moqueurs. Avec Alphabet, Sergueï Brin et Larry Page veulent que leur groupe soit au monde ce que l’alphabet est à la langue. Rien que ça.

alphabet pourquoi google restructure

Nouvelle répartition des rôles

Désormais Google sera détenu à 100% par le groupe Alphabet. Sundar Pichai sera le nouveau directeur général de Google. Le génie du mobile, en charge d’Android notamment est un pilier de Google. Car il n’a pas seulement contribué au succès du système d’exploitation mobile le plus répandu au monde. Il est également à l’origine du navigateur web Chrome qui est aussi l’un des meilleurs services de la firme.

Les deux fondateurs de Google confient donc leur bébé au jeune ingénieur indien d’à peine 43 ans. Au sein de ce Google nouvelle génération, il sera chargé des produits phares : Android, Chrome, Google Maps ou encore Youtube.

sundar pichai google
Sundar Pichai est le nouveau patron de Google

De leur côté, Sergueï Brin et Larry Page vont gérer tous les projets innovants via Alphabet. Page sera directeur général et Brin président. Ils seront aux commandes de projets comme le laboratoire X (voitures sans chauffeur, Loon etc.), Calico (recherches sur le vieillissement), Life Science (lentilles pour diabétiques), Nest pour la domotique, Google Fiber (fibre optique) et les fonds d’investissement Google Ventures et Google Capital.

Si Larry Page a expliqué que le but était de « faire des choses plus ambitieuses » avec son ami Sergueï Brin, c’est aussi une manière de bien dissocier le nom Google de projets parfois complètement fous, proches de la transformation de l’Humanité, qui créent souvent la polémique.

google alphabet infographic

Rassurer Wall Street et éviter l’abus de position dominante

Cette restructuration, c’est aussi l’occasion pour les fondateurs de Google de rassurer Wall Street. Car les projets tous plus fous les uns que les autres ont parfois tendance à inquiéter. Google investit énormément d’argent dans des projets futuristes qui n’ont pas toujours une application concrète sur un marché. Pas très rassurant pour des investisseurs.

C’est très positif, car cela crée de la transparence dans l’activité de Google. La nouvelle structure permettra de voir clairement comment le cœur de métier se comporte, quel type de marges il a, tout en gardant un œil sur les innovations. – Trip Chowdhry, analyste chez Global Equities Research –

Avec Alphabet, il y aura une vraie transparence sur ce point. Nous aurons une idée bien précise de ce que rapporte Google et chacune des autres filiales également. Les actionnaires auront donc une plus grande visibilité et pourront donc investir de manière plus optimale.

google car
La Google Car fait partie de ces projets qui ne rassurent pas les actionnaires

Historiquement les projets traditionnels (que prendra en charge Sundar Pichai) sont rémunérateurs, les projets plus fous coûtent de l’argent à court terme mais peuvent révolutionner le monde à long terme (les Google Cars par exemple).

L’autre avantage c’est que cette restructuration va aussi permettre à Google de se dédouaner des différentes accusations portées soit par ses concurrents soit par les institutions gouvernementales. On pense évidemment aux accusations d’abus de position dominante par exemple.

C’est également le cas de tout ce qui touche au respect de la vie privée. Google est, à juste titre, régulièrement attaqué sur ce point. Alphabet pourra plus librement et massivement (tant qu’à faire) récupérer les données personnelles des utilisateurs de ses services. Alors, que pensez-vous de ce choix stratégique de Google ?

Réagissez à cet article !
  • Miam

    Pichai n’est pas du tout à l’origine d’Androïd. Il a juste remplacé Andy Rubin en 2013 quand celui-ci est parti vers Google X.

    • Mistercode

      Le monde a fait la même connerie, PA en tant que copieur, on fait la même connerie.

    • lacassin

      A aucun moment il n’est écrit que Pichai est à l’origine d’android. Il est dit que: »Le génie du mobile […] n’a pas seulement contribué au succès du système d’exploitation mobile le plus répandu au monde. » Mais « Il est également (à comprendre entre autre) à l’origine du navigateur web Chrome qui est aussi l’un des meilleurs services de la firme. »

      En gros Il a contribué au succès d’android et il est à l’origine du navigateur web chrome, ce qui en fait un choix premium dans ce poste de DG.

      Enfin c’est comme ça que je le comprends!!! ;)

  • Atlas

    Une des raisons à mon avis est aussi de rassurer les gens qui utilisent des services hors de Google concernant la confidentialité. C’est juste une façade évidemment. L’entreprise ne fait de l’argent que grâce à Google, ils ne font rien d’autre à part les Nest…

    • Insomnia

      J’ai oublié que tu étais un spécialiste en la matière merci d’éclairer nos lumières en cette magnifique journée…

  • joe2x

    je ne suis pas sur que cela va changer grand chose pour éviter une position dominante. Ils vont juste se refiler les infos entre ces 2 sociétés comme si c’était un meme groupe

  • userpolre

    Ce genre d’aménagement est certainement motivé par des raisons fiscales (à vérifier avec la législation US sur le sujet).

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Spoilers Star Wars Les Derniers Jedi : comment les éviter sur votre navigateur web

Stars Wars : Les derniers Jedi sort en salle. Et en attendant de l’avoir vu, voici toutes les astuces pour éviter les spoilers. Et si vous n’avez pas le temps de vous y rendre aujourd’hui, vous allez heureusement pouvoir éviter les spoilers grâce à une extension Chrome du nom de Force Block et grâce à quelques astuces pour Facebook, Twitter et YouTube.. Après tout ce serait dommage de gâcher votre plaisir en sachant tout avant d’aller voir le film.

Netflix : découvrez la statistique la plus étonnante du service de VOD !

On le sait, Netflix vous observe. La plateforme de VOD enregistre de nombreuses statistiques sur ses abonnés et la dernière en date a de quoi faire sourire : 53 personnes ont visionné pendant 18 jours le même film de Noël. Découvrez comment Netflix se paie la tête de ses abonnés sur Twitter