4G : Orange, Bouygues, SFR et Free vont couvrir le métro de Lyon dès 2019 !

Maj. le 24 novembre 2017 à 18 h 35 min

Après celui de Toulouse, ce sera au tour du métro de la ville de Lyon, d’être couvert d’un réseau 3G et 4G. Les 4 opérateurs majeurs de France, Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom, vont travailler ensemble pour y déployer un réseau internet mobile. Dès 2019, les lyonnais parmi nous pourront donc tweeter, s’envoyer des snaps ou regarder Netflix en streaming pendant leurs trajets en métro ! 

lyon metro

Depuis longtemps, le métro, qu’il soit parisien, lyonnais ou lillois a toujours été délaissé par les opérateurs. La couverture réseau, qu’elle soit 4G ou 3G, y a toujours été très faible. En juin dernier, on se rendait d’ailleurs compte qu’il y  était impossible d’ouvrir une page en web en moins de 10 secondes pour de nombreux abonnés.

Mais les choses sont en train de changer. Depuis le 10 novembre 2017, le métro de la ville de Toulouse est entièrement couvert d’un réseau 4G. Afin de boucler le projet, particulièrement coûteux, Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Telecom ont chacun mis la main à la pâte pour déployer un réseau commun. Après le métro de la ville rose, c’est au tour de celui de Lyon d’être équipé d’un réseau 4G/3G. Là encore, les opérateurs ont décidé de faire équipe.

Orange va organiser le déploiement d’un réseau 3G/4G dans le métro de Lyon

Selon le journal Le Progrès, SYTRAL, Le Syndicat Mixte des Transports de Lyon vient d’annoncer que les opérateurs vont collaborer ensemble pour déployer un réseau commun sur l’ensemble de l’infrastructure du métro, que ce soit les rames, les tunnels ou les stations. Pourtant, si les opérateurs vont tous investir dans le projet, c’est bien Orange qui a été choisi comme opérateur leader, comme c’était déjà le cas à Toulouse.

Les travaux vont démarrer dès 2018 sous la houlette d’Orange. Pendant longtemps, le SYTRAL à promis aux lyonnais une connexion wifi dans le métro. Il s’agissait d’ailleurs d’une promesse de campagne récurrente pour certains élus. Finalement, en plus de la solution wifi, à l’origine prévue pour 2017, c’est la 4G qui a été privilégiée par le syndicat.

Concernant le calendrier, le SYTRAL espère que le réseau sera opérationnel d’ici 2019 mais a fixé comme ultime limite la date de 2020. D’autres villes de France devraient suivre le courant. On attend en effet le déploiement d’un réseau 4G dans le métro à Lille comme à Rennes dès 2018. Après tout, si Huawei est capable de connecter 1,2 milliards de vaches en 4G, les opérateurs arriveront bien à déployer un réseau mobile dans les métros français d’ici 2020, non ?

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !