Test Xiaomi Redmi Note 10 Pro : la nouvelle référence des smartphones milieu de gamme

 
Redmi Note 10 Pro

Le Redmi Note 10 Pro est le nouveau smartphone phare de Xiaomi sur le segment du milieu/entrée de gamme. Vendu à moins de 300 euros, il cherche à proposer une expérience premium, notamment grâce à son écran AMOLED et son module photo. Pari réussi pour la firme chinoise ?

Xiaomi multiplie les téléphones afin et de se placer sur tous les segments de prix, à tel point que parfois, on s’y perd un peu. En fin d’année 2020, le constructeur avait présenté le Mi 11, qui visait le marché premium. Il y a quelques semaines, ce fut au tour des Redmi Note 10 de s’officialiser. Cette nouvelle série, qui succède logiquement à celle de 2020 (Redmi Note 9), veut se positionner sur le segment du milieu de gamme, voire de l’entrée de gamme, sans pour autant proposer une expérience au rabais. Elle se compose de quatre smartphones : le Redmi Note 10, le Redmi Note 10S, le Redmi Note 10 5G, mais aussi le Redmi Note 10 Pro. C’est ce dernier qui nous intéresse aujourd’hui.

Vendu à 299 euros (c’est le plus cher des quatre), il présente une fiche technique très intéressante, notamment avec un écran AMOLED ainsi qu’un capteur photo principal de 108 mégapixels. Bien entendu, il faut faire des concessions à ce tarif et ici, Xiaomi rogne du côté de la puissance et de la connectivité, le terminal étant uniquement 4G.

Redmi Note 10 Pro

Reste maintenant à savoir ce que nous propose réellement le constructeur pour ce tarif. Sur le papier, le Redmi Note 10 Pro se montre très alléchant, mais il nous faut maintenant vérifier si tout cela n’est pas seulement de la poudre aux yeux. Réponse dans ce test.

Prix et disponibilité

Le Redmi Note 10 Pro est d’ores et déjà disponible sur les sites partenaires, comme Boulanger, la Fnac ou encore LDLC. Il y est vendu au prix de 299 euros. Notons qu’il n’existe qu’une seule configuration (128 Go de stockage) et donc qu’un seul prix.

Redmi Note 10 Pro

Fiche technique

Avec sa fiche technique, le Redmi Note 10 Pro pourrait presque passer pour un smartphone haut de gamme. Par exemple, il est doté d’une dalle AMOLED de 6,67 pouces avec un taux de rafraichissement de 120 Hz, du jamais vu à ce prix. De même, on est intrigués par le module photo, dont le capteur principal de 108 mégapixels étonne sur ce segment, ainsi que par la batterie de 5020 mAh avec une charge rapide de 33 Watts.

 Redmi Note 10 Pro
EcranAMOLED 6,67"
FHD+
120hz
ChipsetQualcomm Snapdragon 732G
RAM6 Go
Stockage128 Go
Capteur principal108MP, f/1.9, 2.1μm, 9-in-1 pixel binning
8MP ultra-wide, f/2.2, 118° FoV
5MP telemacro, f/2.4 (AF)
2MP depth sensor, f/2.4
Batterie5020 mAh
Recharge 33W
5GNon
BiométrieScanner d’empreinte sur le côté

Il ne faut pas non plus rêver, vous n’aurez pas l’équivalent d’un Mi 11 pour ce tarif. Le Redmi Note 10 Pro rogne en effet sur sa puissance, en embarquant un processeur modeste, mais suffisant : le Qualcomm Snapdragon 732G avec 6 Go de RAM. Il n’est donc pas compatible avec le réseau 5G, ce qui peut être un frein à l’heure où cette technologie se déploie dans nos contrées.

Une belle fiche technique, mais vous le savez, cela ne fait pas tout. Qu’en est-il dans l’utilisation de tous les jours ? Le Redmi Note 10 Pro est-il un terminal convaincant ?

Un design un peu brut de décoffrage

Le Redmi Note 10 Pro dispose d’une coque en verre traité disponible en trois couleurs : bronze, argenté et gris foncé. C’est ce dernier coloris que nous avons sur notre modèle de test. Il apporte des reflets très esthétiques à l’ensemble, même si nous le trouvons un peu triste. Il faut noter qu’un gros travail a été fait sur la surface de la coque qui n’est pas vraiment sujette aux traces de doigts. Le coloris sombre aide aussi pas mal de ce côté-là. Le premier contact est plaisant, le terminal étant agréable à l'œil.

Redmi Note 10 Pro

On remarque la présence du logo Redmi en bas de la coque, mais aussi des mentions légales qui viennent casser cette harmonie. Le capteur photo est massif et sur deux niveaux. Il ressort de la coque sur plusieurs millimètres, ce qui rend le terminal bancal lorsqu’il est posé sur le dos (un défaut que l’on voit maintenant sur pratiquement tous les mobiles du marché). C’est surtout un nid à poussière, les recoins se retrouvent très sales, très vite. Enfin, on notera le cerclage gris autour du capteur 108 Mp qui fait un peu tache.

Redmi Note 10 Pro

Pour protéger le terminal, Xiaomi fournit une coque en caoutchouc transparent qui n’est à la fois ni très belle ni très utile, puisque le smartphone se montre solide en main. D’ailleurs, on saluera un poids très équilibré du produit, malgré le fait qu’il fait presque 200 grammes.

Redmi Note 10 Pro

On regrette cependant que certains aspects du design fassent un peu « brut de décoffrage ». On pense notamment aux tranches en plastique un peu grossières ou aux bords d’écran tout de même très visibles, mais ce sont des choses qu’on accepte à ce tarif.

Redmi Note 10 Pro

Parlons des tranches. Sur ces dernières, nous trouvons toujours les boutons physiques sur la droite, dont le bouton d’allumage qui fait aussi office de capteur d’empreintes. Se montrant réactif et efficace, il ne nous a jamais posé de problème pendant notre semaine de test. Sur la tranche inférieure, nous trouvons un port USB Type-C tandis que sur la tranche supérieure, nous remarquons la présence d’un port Jack. Cette connectique est de plus en plus délaissée ces dernières années par les constructeurs, mais est bien présente sur le Note 10 Pro. On apprécie.

Redmi Note 10 Pro

L'écran, lui, fait 6,67 pouces, une taille relativement grande à laquelle il faudra habituer si vous venez d'un format plus petit. On note la présence de l'éternel poinçon pour le capteur selfie, qui se place ici au milieu.

Redmi Note 10 Pro

Le Redmi Note 10 Pro n’adopte clairement pas un design de smartphone premium, mais il se montre tout de même très correct. Alors oui, il fait un peu « brut de décoffrage », surtout dans ce coloris, et traîne quelques petits défauts. Mais ces derniers ne sont que visuels et esthétiques. En termes d’utilisation pure, le Redmi Note 10 remplit largement son contrat et offre une expérience utilisateur très agréable.

Redmi Note 10 Pro

Un bon écran, mais pas exceptionnel

Pour la première fois, la gamme Redmi Note équipe ses smartphones d'une dalle AMOLED. Le 10 Pro est doté d’un écran de 6,67 pouces d’une définition de 2400 x 1080 pixels (FHD+) et d’un taux de rafraîchissement de 120 Hz qui apporte une plus grande fluidité à l’image (donc un plus grand confort visuel). À ce tarif, la proposition est vraiment alléchante.

Redmi Note 10 Pro

Comme d’habitude, il est possible d’opter pour un taux à 120 Hz ou de rester à 60 Hz afin d’économiser de la batterie. Le smartphone propose trois profils de colorimétrie : Auto (qui adapte selon la luminosité), saturé et standard. Nous avons bien entendu analysé l’écran avec une sonde et les résultats mesurés sont bons, mais pas parfaits.

Redmi Note 10 Pro

AMOLED oblige, nous avons un contraste infini. Les noirs sont profonds et les blancs éclatants, ce qui est un vrai plus sur ce segment qui nous a habitués à des dalles LCD. En profil saturé, le calibrage de Xiaomi fait « exploser » les couleurs pour un visuel plus saisissant. Cependant, le constructeur a eu un peu la main lourde avec des verts, des jaunes et des rouges complètement fluos (delta E moyen à 6, soit très au-dessus de 3, la moyenne de référence). La température est aussi un peu élevée dans ce mode, atteignant les 7350K, soit très au-dessus des 6500K de la norme vidéo. Sur un affichage blanc, la dalle tire donc vers le bleu. Il faut signaler que la luminosité maximale est tout de même très bonne, mesurée à 570 cd/m². En plein soleil, vous n’aurez aucun souci de lisibilité.

À lire aussi – Test Xiaomi Mi 10T Lite 5G : une entrée de gamme qui ne convainc qu’à moitié

En mode standard, les couleurs sont plus fidèles avec un Delta E moyen à 2,7 (en dessous de 3 étant un score excellent). La température est de son côté quasi parfaite à 6450K. Toutefois, la luminosité maximale est un peu faible (415 cd/m²) ce qui n’est pas idéal par jour de grand soleil. Mais c’est bien ce calibrage qui est le mieux adapté et qui offre l’image la plus juste. Nous vous conseillons donc de l’adopter.

Redmi Note 10 Pro

Côté son, Xiaomi présente une copie correcte, mais pas sans défauts. On note une saturation très présente à haut volume et une certaine distorsion, mais cela reste acceptable compte tenu du format du produit. On salue tout de même un haut-parleur bien placé qui ne se fait pas écraser par la paume de la main en jeu ou visionnage de vidéo. Un deuxième est situé juste au dessus de l'écran.

Redmi Note 10 Pro

Des performances correctes pour un usage quotidien

Le Xiaomi Redmi Note 10 Pro est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 732G avec 6 Go de RAM. C'est une configuration que nous avons déjà vue sur le Poco X3 NFC. Il s’agit d’un processeur milieu de gamme de puissance modeste, mais suffisant pour un usage quotidien. À noter qu’il n’est pas compatible 5G, ce qui peut être un frein à l’achat. Même si la technologie n’est pas encore très déployée en France, son arrivée progressive pourrait vite vous frustrer si vous n’avez qu’un smartphone 4G. Le Redmi dispose aussi de 128 Go de mémoire, extensible via microSD (ce qui devient de moins en moins courant sur les mobiles).

Redmi Note 10 Pro

Nous n’avons pas pu tester notre batterie de benchmarks habituelle, Xiaomi bloquant la plupart d’entre eux. Les résultats que nous avons tout de même pu obtenir sont dans la fourchette de ce qu’on pouvait attendre, c’est-à-dire un processeur moyennement puissant, mais acceptable. En utilisation, nous n’avons pas constaté de soucis particuliers. Le produit tourne parfaitement et nous n’avons rencontré ni saccade ni plantage en une semaine de test. La chauffe est également bien maîtrisée, répartie sur toute la longueur du smartphone.

Redmi Note 10 Pro

Si vous êtes un gros joueur, le Redmi Note 10 Pro pourra faire l’affaire, mais il faudra faire des concessions au niveau des graphismes. Genshin Impact ou Asphalt tourneront de manière fluide en baissant tout au minimum dans les options. Bref, un smartphone qui ne fait pas d’étincelles au niveau de ses performances, mais qui remplit encore une fois son contrat sans broncher.

Redmi Note 10 Pro

À lire aussi – Mi TV Q1 : notre prise en main de la TV QLED 4K HDR de Xiaomi à moins 1000 €

Une surcouche MIUI efficace

Le Redmi Note 10 Pro est équipé d’Android 11 avec la surcouche MIUI 12, très récente. Elle apporte une bonne expérience utilisateur malgré encore quelques défauts bien pénibles. Si vous avez déjà utilisé un smartphone Xiaomi, vous ne serez pas en terre inconnue. Cette version 12 ne change pas drastiquement la donne en termes d’utilisation, ni en visuel, mais elle propose deux ou trois petites choses intéressantes, comme un blocage des applications qui ne sont pas utilisées en premier plan (pour protéger la vie privée, notamment au niveau de la photo), un nouveau mode multitâche jusqu’à 3 applications ainsi que diverses fonctionnalités comme un économiseur de batterie plus efficace.

Redmi Note 10 Pro

Pour le reste, nous avons du Xiaomi pur jus, avec ses qualités et ses défauts. Ses qualités, on les connaît : la surcouche, bien que lourde, est bien optimisée et propose tout un tas d’options très intéressantes. On apprécie une certaine richesse au niveau de la personnalisation. À titre d’exemple, l’affichage du mode always-on-display peut être modifié à l’envi et l’on peut y mettre un paysage stylisé ou une petite animation abstraite. C'est à vous de voir.

Redmi Note 10 Pro

Les défauts de MIUI 12 sont toujours les mêmes. S’il y a une certaine flexibilité au niveau de la personnalisation, il manque encore quelques petites choses essentielles. Il n’est par exemple possible que d’opter pour deux dispositions d’icônes sur l’écran d’accueil (4×6 ou 5X6) ce qui est un peu frustrant. On peut également évoquer les applications natives criblées de publicités. Même l’outil d’installation qui s’active après le téléchargement d’une app sur le Play Store en a. C’est difficile à avaler sur un mobile que l’on a payé plein pot. Enfin, certaines manipulations sont inutilement longues. Mettre le smartphone en silencieux (NPD) est fastidieux et nécessite trois appuis, ce qui est trop lorsqu’on est pressé.

Redmi Note 10 Pro

Mais dans l’ensemble, Xiaomi a fait du bon travail, même si son appréciation dépendra de votre goût. De notre côté, ce n’est pas notre surcouche préférée, mais elle se montre efficace et a ses adeptes.

Une partie photo au top

Le Xiaomi Redmi Note 10 Pro étonne sur cette partie rien que par sa fiche technique. Il est intrigant de trouver un tel module photo sur un smartphone de ce tarif. Ce dernier est équipé d’un capteur principal de 108 mégapixels (f/1.9), d’un capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels (f/2.2), d’un Telefoto de 5 mégapixels (f/2.4) et d’un capteur de profondeur de 2 mégapixels. La promesse de Xiaomi est de proposer une expérience haut de gamme sur cette partie. Pari réussi.

Redmi Note 10 Pro

En plan large ou en gros plan, le capteur de 108 mégapixels (activable directement dans l’application photo) est une réussite. Les clichés sont réussis, fins et équilibrés aussi bien au niveau de la lumière que des couleurs. Nous ne sommes évidemment pas au niveau d’un cador du marché en la matière, comme le Huawei Mate 40 Pro ou même le OnePlus 9 Pro, mais les résultats restent très bons. Il est même possible de sauvegarder ses clichés en RAW. 

Redmi Note 10 Pro

Redmi Note 10 Pro

Redmi Note 10 Pro

Redmi Note 10 Pro

Le point se montre aussi très réactif, ce qui permet des photos macroprécises.

Redmi Note 10 Pro

Redmi Note 10 Pro
Redmi Note 10 Pro

Redmi Note 10 Pro

Nous n’avons également aucun souci pour prendre des clichés de sujets en mouvement comme des animaux. Là encore, le capteur répond au doigt et à l'œil en faisant instantanément le point.

Redmi Note 10 Pro

Le smartphone dispose d’un zoom numérique X10. Toutefois, les clichés obtenus sont trop bruités pour être exploitables, même après le traitement logiciel. On ne lui en tiendra pas rigueur, puisque peu de téléphones y arrivent. Le grand angle propose lui un FoV de 118 degrés (x0,6) qui a tendance à déformer l'image.

Redmi Note 10 Pro
De haut en bas : zoom x0,6, zoom x1 et zoom x10

Le mode nuit, quant à lui, se montre très efficace malgré une certaine tendance à rendre la lumière artificielle. Il faut signaler qu’il ne fonctionne pas pour les clichés de 108 mégapixels.

Redmi Note 10 Pro
De haut en bas : cliché de jour, cliché de nuit sans mode nuit, cliché de nuit avec mode nuit

Xiaomi essaye d’innover en proposant des modes un peu originaux. C’est le cas de Clone, qui permet de dédoubler un modèle pour un cliché. Malheureusement, ce mode n’est pas vraiment une réussite, affichant neuf fois sur dix un message d’erreur, soit parce que le modèle bouge trop vite, soit parce que vous avez déplacé légèrement le cadre. Bref, un mode frustrant et gadget que nous n’utiliserons pas, même si la promesse était belle. Le mode portrait est lui plus efficace, mais moins impressionnant que chez la concurrence.

Redmi Note 10 Pro
Le mode portrait

Le mode Duo est intéressant. S'inspirant du mode réalisateur du S21, il permet de filmer avec le capteur selfie et le capteur arrière pour donner une image double. Idéal pour les vidéos réaction ou les live. En mode vidéo, on peut d'ailleurs filmer en 4K et 30 FPS ou 1080p et 60 FPS selon les envies.

Redmi Note 10 Pro

Dans tous les cas, le Redmi Note 10 Pro convainc sur sa partie photo très réussie qui n’aurait pas fait tache sur un terminal haut de gamme. Avoir une telle qualité sur un produit à 300 euros, c’est presque inespéré.

Une autonomie bien gérée

Le Redmi Note 10 Pro embarque une batterie de 5020 mAh, ce qui paraît correct pour un écran AMOLED de 120 Hz. Nous avons bien entendu scruté très attentivement le terminal sur ce segment crucial et notre constat est sans appel : il est excellent. Lors de notre semaine de test, nous avons été réellement surpris par les capacités du smartphone de Xiaomi. Avec une utilisation un peu poussée (beaucoup de jeux, quelques benchs et des vidéos), nous tenions sans problème un jour et demi. Avec une utilisation normale, nous pouvons pousser à deux jours pleins, tout cela avec un temps de rafraichissement calé à 120 Hz.

Redmi Note 10 Pro

En baissant le taux de rafraichissement de l’écran à 60 Hz, nous pouvons tenir trois jours en étant un peu économe sur l’utilisation, ce qui est plutôt rare aujourd’hui dans le monde des mobiles. Bref, une excellente surprise de la part de Xiaomi. Le Redmi Note 10 Pro est compatible avec la charge rapide de 33 Watts (chargeur inclus dans la boîte). Nous avons bien évidemment chronométré le produit sur ce point et nous avons mesuré une charge de 1 à 100 % en exactement 1 heure et 14 minutes, ce qui est correct compte tenu de la capacité de la batterie.



Note finale du test : Xiaomi Redmi Note 10 Pro

Le Xiaomi Redmi Note 10 Pro est sans conteste le meilleur smartphone sur son segment de prix. Il n’a même rien à envier à certains terminaux premium sur quelques points, comme son écran, son autonomie ou son excellent appareil photo. Bien entendu, tout n’est pas parfait. Son design aurait peut-être mérité plus de soin et l’absence de connectivité 5G peut être un frein en 2021. Des défauts que nous sommes toutefois prêts à accepter sur un produit à 300 euros. Le Redmi Note 10 Pro est le nouveau roi du marché du milieu de gamme, tout simplement.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !