Test Xiaomi 12 Pro 5G : je t’aime moi non plus

 
Xiaomi 12
  • 169.9€
    Voir l'offre
  • 172.99€
    Voir l'offre
  • 174.96€
    Voir l'offre
  • 189€
    Voir l'offre
  • 224.99€
    Voir l'offre
  • 249.76€
    Voir l'offre
  • 275.12€
    Voir l'offre
  • 291.09€
    Voir l'offre
  • 369€
    Voir l'offre
  • 668.99€
    Voir l'offre
  • 833€
    Voir l'offre
  • 838€
    Voir l'offre
  • 850.99€
    Voir l'offre
  • 889.99€
    Voir l'offre
  • 971.9€
    Voir l'offre
  • 974€
    Voir l'offre
  • 979.91€
    Voir l'offre
  • 1039€
    Voir l'offre
  • 1099.99€
    Voir l'offre
  • 1329.07€
    Voir l'offre

Nous avons testé le Xiaomi 12 Pro, le tout nouveau flagship qui vient de pointer le bout de son nez en France. Doté d'un processeur surpuissant, de 3 capteurs photos arrière de 50 MP chacun, d'un écran AMOLED WQHD+ en 120 Hz, l'appareil a tout plaire sur le papier. Mais dans les faits, le smartphone répond-il à toutes les attentes ? On vous dit dans notre test complet du Xiaomi 12 Pro.

Xiaomi 12

Avec un peu de retard par rapport aux années précédentes, Xiaomi lance le nouveau millésime de ses flagships en Europe. Exit l’intitulé « Mi », appelez tout simplement ces nouveaux smartphones les « Xiaomi 12 ».

Trois modèles sont pour le moment annoncés au niveau international : le Xiaomi 12, le Xiaomi 12 Pro et le Xiaomi 12X (ce dernier sera dévoilé en Europe un peu plus tard dans l’année). Et il y a de fortes probabilités pour que Xiaomi décline son smartphone dans d’autres éditions, comme c’est la coutume chaque année pour le constructeur. Le Xiaomi 12 Ultra devrait très logiquement lui aussi arriver dans le courant de l’année, lequel sera certainement suivi par un Xiaomi 12T et 12T Pro. Bref, attendez-vous à voir une floraison de déclinaisons du Xiaomi 12 dans les prochains mois.

Mais trêve de bardage et intéressons-nous au premier des trois appareils sur lequel nous avons pu mettre la main. Le Xiaomi 12 Pro est à l'heure actuelle le modèle le plus premium de la gamme, puisqu'il s'affiche au prix de 1099 euros dans l’Hexagone. S'il succède au Mi 11 Pro, rappelons que celui-ci n’est jamais sorti en France, probablement à cause de la pénurie de composants de 2021.

Xiaomi 12

Le Xiaomi 12 Pro est un smartphone dont la fiche technique a de quoi de faire rêver : un SoC Snapdragon 8 Gen 1, un triple module photo de 50 MP à l’arrière (dont un zoom optique x2), un écran de 6,73″ AMOLED en 120 Hz adaptatif, 12 Go de RAM et 256 Go d'espace de stockage, les toutes dernières versions d'Android et MIUI… Bref, il y a de quoi être séduit par la fiche technique de ce smartphone. En revanche, malgré toutes ces qualités, ce smartphone n'est pas exempt de quelques problèmes. Nous l'avons testé pendant plus d'une semaine, et vous proposons un compte-rendu détaillé de tous les éléments positifs et négatifs que nous lui avons trouvés.

Prix et disponibilité du Xiaomi 12

En France, le Xiaomi 12 Pro est commercialisé en une seule édition :

  • 12 Go de RAM et 256 Go d’espace de stockage. Son prix est de 1099,90 euros.

Durant la période de précommande, qui s’étend du 17 au 28 mars 2022, Xiaomi offre pour tout achat du smartphone la nouvelle montre connectée Watch S1, d’une valeur de 269 euros. L’appareil est commercialisé chez les FAI et les revendeurs classiques, comme Orange, Sosh, Générale de téléphone, Bouygues Télécom, Welcom, SFR, Red-by-SFR, Fnac, Darty, Boulanger, E.Leclerc, Auchan, Système U, Cdiscount, Rue du Commerce. On le trouve également sur le site Mi.com, ainsi que dans les Xiaomi Store.

Enfin, l’un des points forts du Xiaomi 12 Pro réside dans sa « garantie internationale ». Si vous faites l’acquisition d’un smartphone ailleurs qu’en France, vous pouvez vous rendre dans une boutique française pour le faire réparer en cas de pépin.

Xiaomi 12

Fiche technique du Xiaomi 12

Xiaomi 12 Pro 
SoCSnapdragon 8 Gen 1
RAM12 Go
Stockage256 Go
Batterie4600 mAh
Charge rapideoui (120 W)
Charge sans filoui (50 W)
Capteurs photo avant- grand-angle 50 MP (ouverture f/1.9)
- téléphoto 50 MP (ouverture f/1.9) avec zoom optique x2
- ultra grand-angle 50 MP (ouverture 5/2.2) avec champ de vision de 115°
Capteur photo arrièregrand-angle 32 MP
Lecteur d'empreintesous l'écran
Dimensions16,36 x 7,46 x 0,82 cm
Poids201 grammes

Un smartphone au design sobre, et agréable à prendre en main

C’est la tradition, commençons ce tour d’horizon du Xiaomi 12 Pro par un rapide unboxing. À l’intérieur de la boîte, on découvre en premier lieu le Xiaomi 12. On profite également de la petite épingle permettant d’ouvrir le tiroir à cartes SIM (deux emplacements sont disponibles), d’un chargeur de 120W et de son câble USB-C et d’une coque de protection transparente. Conformément à la nouvelle loi entrée en vigueur en France, les constructeurs ne sont plus contraints de livrer des écouteurs avec leurs smartphones.

Xiaomi 12

Entrons directement dans le vif du sujet : le Xiaomi 12 Pro arbore l’un des designs les plus sobres que nous ayons vus ces derniers mois. Mais si Xiaomi n’a pas pris de gros risque, la recette fonctionne. Il n’y a pas de coloris flashy parmi tous les modèles disponibles, puisque le constructeur a opté pour des teintes pastelles et discrètes.

En façade, le Xiaomi 12 Pro profite d’un écran aux bords incurvés. Si l’on peut déplorer que ce type d’écran soit sujet aux erreurs de manipulation, Xiaomi a eu la bonne idée de réduire la courbure. Ainsi, l’incurvation est encore moins prononcée que sur des smartphones comme les récents P50 Pro ou S22 Ultra. En conséquence de quoi, durant la dizaine de jours qu’a duré notre test, nous n’avons rencontré aucun problème de manipulations (vous savez, le fameux « j’ai appuyé par mégarde sur le rebord et ça m’a modifié toute l’application »).

Xiaomi 12

Toujours en façade, c’est à peine si l’on remarque la présence du traditionnel poinçon dans l’écran, lequel abrite le capteur à selfies. Les bordures noires qui entourent l’écran sont elles aussi fines et discrètes, à tel point qu’on les oublie quasi immédiatement.

L’écran fait également office de capteur d’empreinte digitale, lequel réagit au quart de tour. Notez qu’il est aussi possible de déverrouiller son smartphone par reconnaissance faciale ou à l’aide d’un autre appareil connecté en Bluetooth.

Xiaomi 12

Sur le côté droit de l’appareil se trouvent les habituels boutons d’allumage et de réglage du volume. On peut les atteindre et les presser très facilement malgré leur finesse. Au-dessus du smartphone se situe un premier haut-parleur (un double HP en réalité, mais nous allons y revenir), tandis qu’au-dessous se trouvent le tiroir à double carte SIM, le port USB-C et un second haut-parleur.

Au dos du Xiaomi 12 Pro, on remarque le discret logo de la marque, ainsi que l’ilot à capteurs photo. Il y a 2 ou 3 ans, nous vous aurions dit que celui est protubérant et qu’on ne remarque que lui. Aujourd’hui, c’est presque devenu la norme. On a d’ailleurs déjà vu encore plus imposant en la matière.

Xiaomi 12

Nous avons bénéficié en prêt du modèle « black », qui vire davantage au gris foncé qu’au noir pur et dur. Xiaomi a par ailleurs fait le choix d’un boîtier mat, et non brillant, comme on en trouve sur l’écrasante majorité des smartphones aujourd’hui. Celles et ceux qui détestent les traces de doits seront ravis. En revanche, on peut reprocher au dos de l’appareil un matériau un peu « cheap ». Si l’utilisation du plastique n’a rien de rédhibitoire en soi, on aurait espéré que Xiaomi utilise un matériau un peu plus noble, surtout à ce prix.

Avec ses 201 grammes sur la balance (220 si l’on compte la coque offerte), le Xiaomi 12 est un smartphone de poids moyen. On le manipule avec aisance et son épaisseur fait qu’on peut le glisser facilement dans une grande poche et l’en sortir tout aussi aisément. Au final, à l’exception peut-être du dos en plastique, qui déplaira peut-être aux plus exigeants, le smartphone se révèle assez séduisant, bien équilibré et agréable à prendre en main.

Xiaomi 12

Écran

Si le Xiaomi 12 Pro profite d’un écran 6,73″, que certains jugeront trop imposant pour un appareil du quotidien, il n’en reste pas moins que cette taille est en train de s’imposer sur les flagships. Et qu’elle est très agréable pour qui utilise fréquemment son smartphone afin de jouer dans de bonnes conditions, regarder des vidéos, consulter des documents ou simplement naviguer sur le Web.

La dalle AMOLED en 120 Hz offre un affichage d’excellente facture, quelles que soient les conditions dans lesquelles vous vous trouvez. En plein soleil ou dans la pénombre, on distingue sans difficulté l’écran du téléphone.

Xiaomi 12

Audio

Le smartphone profite de deux « vrais » emplacements pour les haut-parleurs : l’un situé sur la tranche haute, et l’autre sur la tranche basse. En réalité, il convient de parler de quatre haut-parleurs, car chaque module est constitué d’un tweeter et d’un woofer.

La stéréo qui en résulte est parfaitement équilibrée. Une fois l’appareil tenu à l’horizontale, le son sort aussi bien du côté gauche que du côté de droit, sans que l’un soit privilégié par rapport à l’autre. Ca c’est le point positif.

En revanche, la qualité audio n’est pas au rendez-vous. L’appareil crachote dès qu’on pousse un peu le volume, sans pour autant le mettre vraiment à fond. Mieux vaut laisser le son à 50% de ses capacités : au-delà, les aiguës et la saturation sont beaucoup trop présentes, écrasant sur leur passage les basses et les médiums.

Performances

L’appareil dispose de 12 Go de RAM, auxquels viennent s’ajouter 3 Go de RAM virtuelle (la RAM est en réalité enregistrée dans l’espace de stockage interne UFS 3.1). Cette option étant activée par défaut, nous l’avons laissée telle quelle pour notre séance de benchmarks. Côté stockage, on profite de 256 Go, mais d’aucune possibilité d’extension. Le tiroir à carte SIM permet en effet d’accueillir deux cartes, mais pas de carte microSD.

Xiaomi 12 3DMark Sling Shot Extreme

Le nouveau smartphone de Xiaomi est l’un des premiers modèles à bénéficier d’un Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm. Mais il ne s’agit pas du premier, puisque peu de temps avant lui sont sortis l’Oppo Find X5 Pro et le Motorola Edge 30 Pro. Si la réputation de Qualcomm n’est plus à faire en matière de performances, il est un problème que le fondeur rencontre depuis deux générations de SoC : la dissipation thermique.

Xiaomi 12 3DMark Wild Life

Nous avons soumis l’appareil à nos outils de benchmarks habituels : Geekbench, 3DMark, Antutu et PCMark. On s’y attendait fortement : le Xiaomi 12 Pro est à l’heure actuelle le smartphone Android le plus puissant qui soit. Sous Geekebench, on obtient un score de 1248 en single-core, et de 3648 en multi-core. On pourrait comparer ce score à celui du Motorola Edge 30 Pro, qui est équipé lui aussi d’un Snapdragon 8 Gen 1 et de 12 de RAM. Lors de notre séance de test, le smartphone avait obtenu un score de 1196 en single-core et de 3442 en multi-core. Mais rappelons que le benchmark avait été effectué sans que la RAM virtuelle soit activée.

Xiaomi 12 Geekbench

Xiaomi 12 Genshin Impact
Les réglages d'affichage par défaut de Genshin Impact.

En revanche, un point est à signaler : Xiaomi ne maîtrise pas totalement la dissipation thermique de son nouveau smartphone. L’un des Stress Test de 3DMark échoue lamentablement, le système affichant alors un message concernant un problème de surchauffe de l’appareil. Ce problème de chauffe n’est pas nouveau : nous l’avions déjà constaté sur le Mi 11, lequel était équipé d’un Snapdragon 888. Le passage d’une génération de SoC à l’autre n’a totalement pas résolu le problème.

Rassurez-vous néanmoins : le stress test effectué par 3DMark est une situation extrême. En jeu, même si l’on sent que l’appareil chauffe, nous n’avons pas rencontré de problème majeur. Genshin Impact tourne parfaitement sans faire chauffer outre mesure le smartphone et nous avons pu jouer à plusieurs reprises plus de 2 heures d’affilée dans de parfaites conditions (pourquoi pas plus de 2 heures ? Parce qu’il faut travailler quand même et qu’on ne passe pas passer sa journée à jouer, même si on aimerait bien).

Dernier point : comme attendu, le Xiaomi 12 est compatible avec la norme 5G. C'est aujourd'hui devenu la norme sur les flagships (à l'exception de Huawei et de ses P50 Pro et P50 Pocket), mais il est parfois bon de le rappeler.

Autonomie

La batterie de 4600 mAh est identique à celle du Mi 11. On y perd donc face au Mi 11 Pro (le smartphone jamais sorti en France), dont la batterie était de 5000 mAh. En revanche, là où la génération précédente profitait d’une charge rapide de « seulement » 67W, on passe ici à du 120W ! Le bloc est d’ailleurs fourni avec l’appareil, ce qui représente une économie de 70 euros environ, ce qui n’est pas anodin.

Que dire de l’autonomie du Xiaomi 12 Pro ? Malgré sa relative faible capacité, l’appareil est correct, sans plus. Une séance d’une heure de photo/vidéo vide sa batterie de 15% environ, tout comme une heure de jeu vidéo (sous Genshin Impact, encore et toujours). Nous avons utilisé l’appareil de manière abusive, comme nous le faisons systématiquement pour l’ensemble des smartphones que nous testons. Une heure de streaming audio, une heure de streaming vidéo, une heure de jeu vidéo, une heure d’utilisation du GPS (à rouler sur de petites routes de campagne et sur l’autoroute), et bien entendu de la consultation de messages sur WhatsApp et du Web tout au fil de la journée. Nous avons laissé l’affichage en FHD+ (2400 x 1080) et le taux de rafraîchissement automatique.

Xiaomi 12

Dans de telles conditions, l'autonomie du smartphone est bonne, sans être exceptionnelle. Nous avons pu atteindre une journée et demie, ce qui n'est pas si mal, même si on a déjà vu mieux ailleurs. Du côté de Huawei notamment, qui possèdent à son catalogue des P40 Pro P50 Pro qui tiennent 2 jours dans les mêmes conditions. On regrette que Xiaomi réserve sa batterie de 5000 mAh au modèle le plus puissant (le “Ultra”), car cela aurait apporté au Xiaomi 11 Pro un plus indéniable face au Xiaomi 12, dont la batterie est de 4500 mAh.

Abordons maintenant la recharge rapide. Ce n’est pas la première fois que l’on peut voir une telle vitesse de charge sur un smartphone Xiaomi le Xiaomi 11T Pro sorti il y a quelques mois en bénéficiait déjà. On pouvait s’attendre à des résultats similaires à ceux du 11T Pro, voire moindres puisque la capacité de la batterie du Xiaomi 12 Pro est inférieure au 11T Pro. Mais nos premiers tests n’ont pas été très probants, puisque le nouveau flagship permet de passer :

  • de 0 à 45% en 10 minutes
  • de 0 à 58% en 15 minutes
  • de 0 à 70% en 20 minutes
  • de 0 à 84% en 25 minutes
  • de 0 à 96% en 30 minutes
  • de 0 à 100% en 31 minutes et 45 secondes

Très étrangement, on est assez loin des résultats obtenus avec le Xiaomi 11T Pro, un smartphone qui recouvrait quant à lui une charge complète en seulement 20 minutes et 40 secondes. Pourquoi une telle différence, alors que la charge rapide est la même ? Pourquoi Xiaomi promet de son côté un temps de charge de 18 minutes ?

Xiaomi 12

En réalité, il convient d’activer une petite option cachée dans les paramètres du smartphone pour profiter d’un réel boost du temps de charge. Un message s’affiche d’ailleurs lorsque le smartphone est encore allumé, afin de proposer à l’utilisateur d’activer cette option. Mais nos tests de recharge se déroulant systématiquement une fois le smartphone totalement déchargé, ce message n’est pas apparu. Pour activer l’option en question, il convient de se rendre dans les options Sécurité > Augmenter la vitesse de charge. Dès lors, nous avons obtenu les temps de charge suivants :

  • de 0 à 54% en 10 minutes
  • de 0 à 73% en 15 minutes
  • de 0 à 91% en 20 minutes
  • de 0 à 100% en 23 minutes et 15 secondes

Voilà de quoi profiter d’un « vrai » temps de charge en 120W. Notez que si nos résultats sont supérieurs que ceux annoncés par Xiaomi, c’est parce que le constructeur effectue de son côté ses benchmarks avec une batterie à 2%. Notez enfin que l’appareil offre également une charge rapide sans fil de 50W.

Environnement

C’est le couple « Android 12 / MIUI 13 » qui vient faire palpiter la partie logicielle de l’appareil. On y profite donc des dernières nouveautés de l'OS de Google et de l'interface de Xiaomi, à commencer par un design Material You présent un peu partout dans l'environnement du Xiaomi 12 Pro. Les notifications se font également moins intrusives, tandis que les applications sont désormais capables de se mettre en “hibernation” (une sorte de veille prolongée).

Xiaomi 12 MIUI 13

Rien à redire sur l'efficacité de MIUI 13 non plus. Longtemps décrié, l'interface de Xiaomi est aujourd'hui arrivée à maturité et il serait difficile de ne pas en apprécier la fluidité et la clarté. En revanche, signalons que quelques applications tierces sont déjà installées dès le lancement, comme Joom, Facebook, Spotify ou encore TikTok. Elles sont peu nombreuses, mais Xiaomi n'en démord pas et ne change pas ses (mauvaises ?) habitudes.

Xiaomi 12 MIUI 13

Photo

L’arrière de l’appareil profite des 3 capteurs photo suivants :

  • 1 capteur principal de 50 MP (ouverture f/1.9)
  • 1 capteur téléphoto de 50 MP (ouverture f/1.9) offrant un zoom optique x2
  • 1 capteur ultra-grand-angle de 50 MP (ouverture 5/2.2) permettant un champ de vision de 115°

Enfin, à l’avant, on trouve la configuration suivante :

  • 1 capteur de 32 MP

Revenons aux différents capteurs arrière, et commençons comme il se doit par le module principal. Avec ses 50 MP, celui-ci est capable de capturer des photos avec un très bon niveau de détails. Cela se ressent, quel que soit le type de photo que l'on prend, de jour comme de nuit.

Xiaomi 12 Test Photo Grand Angle
Capteur principal.

Autre constat : sur le Xiaomi 12 Pro, les capacités du zoom optique chutent par rapport au Mi 11 Pro. On passe ainsi d’un capteur x5 à un module x2. En revanche, le dispositif est capable de capturer davantage de pixels, puisque le capteur ne fait plus 8 MP, mais bel et bien 50 MP, comme l’ensemble des autres capteurs arrière.

Xiaomi 12 Test Photo Grand Angle
Capteur principal.

Si l'appareil offre de superbes clichés via son capteur principal, nous avons noté un défaut récurrent : le smartphone a la fâcheuse tendance à trop saturer les couleurs. Les quelques exemples qui accompagnent ce test le montrent bien : la végétation est vraiment très verte, alors que la prise de vue a été réalisée par temps maussade. Nous avons également comparé les capacités photographiques de l'appareil avec un iPhone 13 (même pas la version Pro) et le résultat est sans appel : le Xiaomi 12 Pro force trop sur les couleurs, même si l'intention est louable puisqu'il s'agit de rendre des photos aussi belles que possible, même par mauvais temps. En résultent des clichés aux couleurs pas vraiment très naturelles. Notez que cette tendance n'est pas systématique et que l'appareil est capable dans certaines situations de délivrer des photos très proches de la réalité.

Xiaomi 12 Test Photo contre iPhone 13
À gauche une photo prise avec un iPhone 13, à droite avec le Xiaomi 12.

Le zoom optique remplit quant à lui parfaitement son office. Bien que limité à du x2, le Xiaomi 12 Pro permet d'obtenir des clichés très détaillés en x5 grâce à sa capacité de 50 MP. Là encore, les couleurs saturent un peu, mais le rendu et le niveau de détail sont finalement exemplaires.

Xiaomi 12 Test Photo grand angle et zoom x2
À gauche photo prise via le capteur principal, à droite via le capteur de zoom optique (en x2).

En montant le zoom à x10, les choses se gâtent comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous (photo prise sur un trépied). Mais là encore, l'image reste exploitable. Ce n'est qu'en augmentant le niveau de zoom à du x20 que l'appareil montre réellement ses limites.

Xiaomi 12 Test Photo zoom
De gauche à droite : zoom x2 / zoom x5 / zoom x10 / zoom x 20

En mode portrait et toujours via le capteur arrière, le niveau de détails reste bon et les couleurs, même si elles saturent légèrement, sont respectées. Pour l’anecdote, notez que l’effet Bokeh a tendance à flouter les contours du sujet… Mais uniquement sur la preview de l’écran de l’appareil. Une fois le cliché réalisé, tout rentre dans l’ordre et la tête et les cheveux d’une personne sont clairement détourés par rapport à l’arrière-plan.

Xiaomi 12 Test Photo zoom x2
Zoom x2.

Le mode portrait du capteur avant, idéal pour les selfies, a quant à lui la fâcheuse tendance à lisser la peau. Alors certes, on pourra toujours arguer que cela évite d’avoir à utiliser un filtre de lissage quand on veut poster un selfie sur Instagram, mais on pourra regretter que la photo soit un peu trop dénaturée.

Xiaomi 12 Test Photo Grand Angle
Grand angle.

Enfin, finissons sur les possibilités de captation vidéo de l'appareil. Nous avons été étonnamment surpris par la qualité des séquences que nous avons tournées. Là, les couleurs sont davantage respectées. Mention également au stabilisateur, qui offre une qualité de vidéo remarquable. C'est peut-être l'élément sur lequel Xiaomi a fourni le plus d'effort par rapport à la précédente génération.

Xiaomi 12 Test Photo Ultra Grand Angle
Ultra grand-angle.

Conclusion : mais que lui manque-t-il ?

N'y allons pas par quatre chemins : le Xiaomi 12 Pro est un bon smartphone. S'il fait preuve de quelques défauts, comme ses haut-parleurs qui crachent leurs poumons dès qu'on augmente “un peu” le volume, ses photos qui ne respectent pas toujours les couleurs environnantes ou sa surchauffe dans certaines conditions extrêmes, le smartphone n'est reste pas un appareil qui en a sous le coude. Son design, sa vitesse de charge, la présence d'un zoom optique x2, la qualité de ses vidéos, son superbe écran AMOLED lui offrent indubitablement de sérieux atouts face à la concurrence.

Reste malgré un point sur lequel nous n'avons pas trop insisté tout au long de ce test, mais sur lequel il nous faut revenir : le prix ! En franchissant la barre symbolique des 1 000 euros, Xiaomi prend un énorme risque. À ce prix, on aurait aimé avoir un smartphone exemplaire, ce qui n'est pas vraiment le cas. L'impression laissée par ce smartphone est donc mi-figue, mi-raisin. D'un côté il constitue une bonne alternative au S22+ de Samung ou à l'iPhone 13 Pro, de l'autre, son prix a de quoi sérieusement refroidir même les plus fans de la marque quand on prend en considération ses quelques manquements. Et c'est vraiment frustrant…


Note finale du test : Xiaomi 12 Pro

Des qualités, le Xiaomi 12 Pro en a à revendre. À commencer par sa puissance de feu et son design tout en sobriété. Nanti des toutes dernières versions d'Android et de MIUI, la couche logicielle se révèle à l'usage agréable et facile à appréhender, même pour les non-initiés au monde Android. En revanche, l'appareil n'est pas exempt de défauts pour autant. S'il s'en sort correctement en photo et que la présence du zoom optique x2 est un plus non négligeable, on aurait apprécié que Xiaomi mette un frein sur les coloris "bling-bling". Nous avons également rencontré quelques bugs au cours de notre test (le smartphone a redémarré de lui-même 2 fois sans crier gare en pleine utilisation du GPS). On espère qu'ils seront résolus rapidement via une simple mise à jour logicielle. Enfin, on ne peut s'empêcher de souligner le prix relativement élevé de l'appareil. Dommage, Xiaomi n'était pas si loin de nous offrir l'un des meilleurs smartphones de ce début d'année.


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !