Safari dépasse le milliard d’utilisateurs, mais reste encore loin derrière Chrome

 

Safari vient de franchir un cap symbolique. Selon les chiffres d’Atlas VPN, le navigateur d’Apple a atteint son premier milliard d’utilisateurs. Il conserve ainsi sa deuxième place, bien loin derrière Chrome qui culmine quant à lui à 3,3 milliards d’utilisateurs. La 3e place est occupée par Edge et ses 212 millions d’utilisateurs.

MacBook Air M1 Chrome Safari

Si, sur PC, Edge et Safari sont au coude à coude, les chiffres globaux sont largement en faveur du navigateur d’Apple. C’est ce que révèle la dernière étude d’Atlas VPN, qui s’intéresse au nombre d’utilisateurs total de chaque navigateur. Sans grande surprise, Chrome continue de dominer le marché loin, bien loin devant la concurrence. Mais une autre information intéressante se trouve à l’intérieur de ces données. Safari a rejoint Chrome dans le club très fermé des navigateurs avec plus d’un milliard d’utilisateurs.

En effet, ce dernier a récemment franchi ce cap, ce qui lui permet de conserver sa deuxième place sur le secteur. Bien entendu, l’écart avec son rival de toujours ne se resserre pas pour autant : la solution de Google culmine de son côté à quelque 3,3 milliards d’utilisateurs, soit 64 % de parts de marché. Enfin, Edge complète le podium avec 212 millions d’utilisateurs. La quatrième et cinquième place sont occupées par Firefox et Samsung Internet, avec respectivement 179 millions et 150 millions d’utilisateurs.

Sur le même sujet : Chrome, Safari, Firefox et Edge unissent leurs forces pour améliorer les extensions de navigateur

Chrome domine toujours le marché des navigateurs, mais Safari continue de grimper

Si Chrome est toujours aussi populaire, c’est grâce à son design orienté application, selon Atlas VPN. En effet, YouTube, Maps ou encore Drive, des plateformes largement plébiscitées par les internautes, poussent beaucoup d’utilisateurs à rester dans l’écosystème Google, sachant que beaucoup de mises à jour et fonctionnalités sont disponibles en premier lieu pour les utilisateurs de Chrome.

La stratégie de Safari, quant à elle, est différente. En installant par défaut  son navigateur sur ses appareils, Apple s’assure de conquérir un grand nombre d’utilisateurs qui n’iront pas voir ailleurs. C’est par ailleurs ce qui pousse Google à verser des sommes colossales chaque année à Apple pour rester le moteur de recherche de Safari. Microsoft use par ailleurs du même stratagème sur Windows.

Safari tire également son épingle du jeu de ses nombreuses fonctionnalités de sécurité, qui maintiennent la confidentialité de l’utilisateur, contrairement à Chrome maintes fois épinglé sur le sujet. Il en va de même de Firefox qui, bien qu’il affiche une certaine perte de vitesse depuis quelques années, continue de convaincre grâce à ses options de confidentialité.

Source : Atlas VPN



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !