Netflix : les nouveaux abonnés refusent l’offre avec les pubs, c’est un échec

 

Début novembre, Netflix lançait une formule moins chère, à 6 euros par mois, mais financée par de la publicité. Un mois plus tard, les premiers chiffres sont tombés : selon le Wall Street Journal, l’offre a été la moins populaire auprès des nouveaux abonnés américains. 9 % d’entre eux seulement ont opté pour cette offre. En outre, un nombre très important des abonnés à la formule avec publicité sont déjà clients de Netflix. L’échec de Netflix est donc double.

Netflix essentiel pub
Crédits : Netflix

Il y a de plus en plus de services de streaming. Prime Video. Netflix. OCS. Canal Play. Disney+. Paramount+. Etc. Avec chaque offre, il faut payer un nouvel abonnement. Devant cette offre de plus en plus pléthorique, les foyers doivent faire des choix. Certains vont choisir de se désabonner de leur offre pour en adopter une autre. D’autres vont profiter de promotions combinées. Mais rares sont ceux qui vont augmenter leur budget streaming.

Lire aussi – Netflix : voici combien vous devrez payer pour partager le compte avec un ami dès 2023

À moins qu’il y ait des abonnements « low cost », développés pour attirer les nouveaux utilisateurs. C’est précisément dans cet objectif que Netflix a lancé en novembre 2022 son abonnement financé par de la publicité. Le titulaire accède aux mêmes contenus. Mais de la publicité vient s’immiscer de temps en temps. En contrepartie, le prix à payer baisse de 8,99 euros à 5,99 euros. Un mois plus tard, il est temps de tirer un premier bilan de cette initiative. Et il n’est malheureusement pas bon.

L'offre avec publicité de Netflix n'attire pas les nouveaux clients

Le quotidien américain Wall Street Journal a publié les résultats d’une étude de l’institut Antenna, spécialiste de l’analyste des services de télévision par abonnement. Selon ce document, l’offre low cost de Netflix n’a convaincu que 9 % de ses nouveaux abonnés aux États-Unis. Cela veut dire que 91 % des inscriptions concernent les offres standard, sans publicité. En comparaison, l’offre avec publicité de HBO Max a convaincu 15 % des nouveaux abonnés. C’est beaucoup mieux.

Autre indicateur intéressant : le pourcentage d’abonnés à Netflix qui ont abandonné leur offre pour adopter celle avec la publicité. 43 % des clients ayant souscrit à l’offre low cost de Netflix sont dans ce cas. C’est beaucoup plus que les 14 % enregistrés par HBO Max. Cet indicateur est important, parce que ces abonnés rapportent moins d’argent au service de streaming. Si HBO Max a réussi à convaincre ses clients « premium » de ne pas migrer vers l’abonnement low cost, ce n’est pas le cas de Netflix.

Les 57 % restants sont donc de nouveaux clients n’ayant jamais été abonnés à Netflix ou d’anciens clients qui reviennent, poussés par le prix. À fin novembre, 0,2 % de l’ensemble des abonnés à Netflix avait souscrit à l’offre low cost, qu’ils soient nouveaux entrants, vétérans du service ou utilisateurs de retour après avoir résilié leur offre.

Source : Wall Street Journal



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !